Présentation de mon projet.

Parlez de vos expériences et donnez vos résultats concrets.

Modérateurs: monteric, ametpierre, ramses, Balajol, françois34, andrebayle

Messagepar Ludovic LANOUGUERE » Dim Oct 07, 2012 21:08 pm

Bonsoir à tous,

Après un passage par la case présentation je me permet de vous présenter mon projet.

Construction d'une maison de 100m2 environ isolation digne de la RT2012 (niveau BBC). (consommation moyenne de moins de 50kWh/m2/an environ)

Nous installerons dans un premier temps un plafond chauffant/refroidissant TRES basse température que je couplerai à un ballon tampon alimenter lui-même dans un premier temps par un poêle bouilleur.

Puis à moyen terme, nous ajouterons les panneaux pour passer sur une majorité de solaire pour le chauffage et l'eau chaude.

Mon objectif est donc de réaliser d'entrée une installation prévue pour évoluer en fonction de os moyens principalement. J'ai donc plein de questions pour lesquelles je vais tenté de trouver des réponses par moi même dans un premier temps.

Mon projet est il envisageable, en particulier sera t'il faisable de chauffer la maison avec le poêle bouilleur uniquement?

Quel volume de ballon prévoir au départ, puis lorsque la surface totale de panneau sera installée?
Je me dit qu'un poêle bouilleur risque d'avoir du mal à chauffer 2000L de réserve alors pourquoi pas prendre un ballon ECS pour le détourner de son usage dans un premier temps.

Quelle surface de panneau prévoir pour s'approcher de l'autonomie totale (est-ce possible? je sais c'est vague).

Si certain ont le coeur d'orienter dès maintenant mes recherches, je précise que la maison se situera dans le nord Isère, orientée plein sud. Ma préférence va pour des panneaux plan autoconstruit à partir de kit.

En espérant que vous m'ayez suivit.

A bientôt

Ludo

Ludovic LANOUGUERE
Newbie
Newbie
 
Messages: 21
Enregistré le: Dim Oct 07, 2012 20:05 pm
Localisation: La Balme Les Grottes

Messagepar ludoservices » Dim Oct 07, 2012 21:33 pm

Salut Ludo, il y a un petit momment que je ne suis pas venu sur le forum (pas mal de taf).
Pour ma part je chauffe une partie de ma maison avec un poele bouilleur, c'est à dire 45m² par rayonnement et 45m² par plancher chauffant.
La sortie du bouilleur passe d'abord par le serpentin supérieur du ballon ECS solaire, et le reste part dans le plancher chauffant ( régulé manuellement entre 25° et 35° suivant la température extérieur évidement).
Le poele est un caschin T3 9Kw nominal et 15Kw maxi.
Après 2 saisons de chauffe, la puissance du poele est un peu limite, certains matin le thermomètre descend à 15°, mais il me faut améliorer l'étanchéïté de 2 portes.
Le montage de capteurs thermiques suplémentaire est prévu, mais je manque de temps.
A+

ludoservices
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 63
Enregistré le: Dim Mai 16, 2010 21:36 pm
Localisation: Thuré 86540

Messagepar ramses » Dim Oct 07, 2012 22:42 pm

bonsoir a tous,

Ludo, ta situation "France" ne nous avance pas beaucoup pour pouvoir t'aider ! loin de nous vouloir ton adresse complete, mais bon ... la France est grande !

Pour ce qui est du plafond chauffant-refroidissant, peux-tu nous expliquer les raisons:contraintes de ton choix et les powsibilites de plancher chauffant encore possible ou non ?

Bien a vous tous
Avatar de l’utilisateur
ramses
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 2278
Enregistré le: Mer Jan 23, 2008 21:49 pm
Localisation: Belgique Prov Namur

Messagepar monteric » Lun Oct 08, 2012 9:33 am

Bonjour,

Peut etre que pour alimenter ta reflexion je peux te proposer de passer a la maison puisque nord isere est peut etre pas loin de chez nous ?
J'ai installé 19m2 de panneaux solaire, un poele bouilleur, 1500L de tampon avec ECS instantané, chauffage en dalle + mur chauffant et radiateur BT.
La maison est une ancienne ferme que nous avons essayé d'isoler au mieux (laine de bois, enduit terre chaud paille ..Etc).
JE n'ai malheureusement pas de recule puisque je biens de terminer mais si ca t’intéresse n'hésite pas :cool:

Amicalement.

Eric
19m² Chauffage +ECS instantanée - Poêle Bouilleur - UVR1611
suivre l'installation : http://chavillieu.cadoe.net

Notre association autour des énergies solaires pour apprendre à faire soit même : http://ateliersvertssolaire.com
Avatar de l’utilisateur
monteric
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1185
Enregistré le: Sam Sep 10, 2011 17:50 pm
Localisation: Chavilleu (01)

Messagepar lebritish » Lun Oct 08, 2012 21:13 pm

[quote="Ludovic LANOUGUERE"]
Nous installerons dans un premier temps un plafond chauffant/refroidissant TRES basse température que je couplerai à un ballon tampon alimenter lui-même dans un premier temps par un poêle bouilleur.
[/quote]

Bsoir et bienvenu,

pkoi un plafond chauffant ? un plancher serait bcp plus efficace.
De plus si tu pars sur un PSD (Plancher Solaire Direct) de forte épaisseur tu peux éliminer le ballon tampon donc des frais en moins :roll:
un exemple par exemple : http://www.apper-solaire.org/Pages/Expe ... a%20plaqu/

lebritish
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2393
Enregistré le: Sam Mai 24, 2008 23:18 pm
Localisation: Saint Ambroix (30)
Âge: 44

Messagepar Ludovic LANOUGUERE » Sam Oct 13, 2012 23:08 pm

Bonsoir à tous et merci pour vos interventions.

@ramses:
La solution plafond chauffant-refroidissant est, me semble-t'il, la plus adaptée aux maisons très isolées.En effet, dans les maisons de type BBC le moindre rayon de solaire pénétrant les baies vitrées exposées plain sud chauffe immédiatement la maison. A ce moment, le chauffage se coupe mais un plancher chauffant continue de chauffer par inertie et c'est la surchauffe assurée. L'avantage du plafond est d'avoir une inertie très faible de l'ordre de 30min, il est donc beaucoup plus réactif. En outre, le plafond permet de refroidir la maison de façon passive en été puisqu'il sera relié à un réseau PER passant dans les fondations. Ce n'est pas de la climatisation mais au plus fort de l'été cela permet de maintenir la maison à des températures supportables pour le coût du fonctionnement du circulateur.

@Monteric:
Un grand merci pour ta proposition. Mon emploi du temps actuel ne me le permet pas pour le moment mais le moment venu j'accèderai volontier à ta proposition. J'habite vraiement au nord Isère puisque à La Balme les grottes soit en gros à 3km de l'ain^^

@lebritish:
Comme expliqué plus haut, un plancher chauffant et encore plus un PSD dans une maison très isolée avec de grandes ouvertures bien orientées et c'est la surchauffe assurée.

En fait ma plus grosse question est de savoir quel volume de ballon tampon choisir pour optimiser mon poele bouilleur sans avoir froid. Je souhaiterai donc avoir une capacité de stockage suffisante pour au moins une flambée.

Amicalement

Ludo

Ludovic LANOUGUERE
Newbie
Newbie
 
Messages: 21
Enregistré le: Dim Oct 07, 2012 20:05 pm
Localisation: La Balme Les Grottes

Messagepar ramses » Dim Oct 14, 2012 11:02 am

bonjour a tous,

merci de ta reponse, le decors est clairement plante. Je n'ai aucune experience dans le plafond chauffant.

Qu'en est-il lorsqu'il n'y a aucun apport solaire par les ouvertures pdt qlq jours ? meme si on "dimensionne" le plafond pour adapte sa puissance au besoin, l'echange peut-il correctement s'etablir puisque par definition l'air chaud monte ? Ne risque-t-on pas de "stratifier" l'air dans la piece avec une zone chaude en haut et une zone froide en bas ? Je le repete, je ne connais rien en plafond chauffant.

Pour ce qui est du calcul de ta reserve, les choses sont simples. Il te faut savoir l'apport energetique d'une flambee complete de ton poele bouilleur. Une fois cette info connue, tu peux determiner le volume d'eau qu'il faut pour contenir cette energie en fonction de la t° max que tu acceptes dans ton ballon, la t° min sous laquelle tu ne peux plus rien recuperer et enfin la "reserve" que tu veux garder pour relancer ta flambee. On paufinera alors avec le calcul des pertes journalieres de la cuve, les possibilites de faire une flambee ds la journee, les periodes sans relance possible, ...

Donnes-nous ces info, et on te fera le calcul detaille sur ce post afin que tu le maitrise et que tu puisses ainsi adapter l'un ou l'autre parametre a ton cas.

Bien a toi
Avatar de l’utilisateur
ramses
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 2278
Enregistré le: Mer Jan 23, 2008 21:49 pm
Localisation: Belgique Prov Namur

Messagepar lebritish » Dim Oct 14, 2012 11:24 am

[quote="Ludovic LANOUGUERE"]
@lebritish:
Comme expliqué plus haut, un plancher chauffant et encore plus un PSD dans une maison très isolée avec de grandes ouvertures bien orientées et c'est la surchauffe assurée.
Ludo[/quote]

Bjr,

Ben non, comme on te l'a déjà expliqué ds ton post de présentation c'est tout le contraire.
Forte inertie de la maison = T° constante tte l'année.
J'ai bein dit forte inertie de la maison, pas du système de chauffage, hein !

Un exemple: Tu mets un plancher chauffant à très basse T°. Donc le plancher chauffant est alimenté par de l'eau à 23°C pour avoir 19°C ds la maison. Eh bien dés que le soleil chauffe par les baies vitrées la T° de l'air ds la maison passe à 23°C et alors le plancher chauffant n'a plus aucun échange thermique avec l'air (il est à la même T° que l'air) donc le plancher chauffant très basse T° est AUTO-régulant même si il a une très forte inertie. Même pas besoin de régul électronique compliquée. De plus cette énorme masse (inertie thermique) permet d'amortir les coup de chaud en été et de lisser entre le jour et la nuit.

Chez ton ami qui a les prbl de surchauffe dis moi pas que la régule n'a pas de sonde extérieur ? Si oui ou est elle placée ? c'est quoi la T° départ plancher pr 0°C extérieur ? la maison à t-elle une inertie importante ? (mur, toit ..) Il y a un prbl de déphasage et/ou de temps de réaction de la régul.

Ce qu'il ne faut pas c'est un système de chauffage avec une inertie bcp plus importante que la maison. C'est tout l'inverse, il faut une maison avec une inertie aussi (voir +) importante que le système de chauffage.

Je ne suis pas là pr t'imposer une solution technique, je n'ai rien a vendre mais ca serais dommage que tu partes sur une solution que tu risque de regretter plus tard... Autant essayer de profiter de l'expérience des autres, c'est le but du forum.

lebritish
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2393
Enregistré le: Sam Mai 24, 2008 23:18 pm
Localisation: Saint Ambroix (30)
Âge: 44

Messagepar Ludovic LANOUGUERE » Dim Oct 14, 2012 16:59 pm

Bonjour à tous,

Sur ce point nous sommes d'accord, inertie de la maison = conford et T° constante.

Le problèem dans mon cas est que la maison n'aura pas d'inertie puisque ce sera un construction type BBC classique "sur isolée". Donc peu ou pas d'inertie exepté au niveau de la chape. L'idéale aurait été une maison isolée par l'extérieur mais malheureusement le porte monnaie ne le permet pas. Dans ce cas c'est sur que le PSD aurait été une option sérieuse.

Pour reprendre ton exemple, lorsque la maison sera à 23°C, il n'y aura effectivement plus d'échanges de chaleur entre le plancher et l'air de la maison.
Mais n'est il pas admis par tous que ces échanges convectifs ne représentent que 30% du chauffage par plancher?
Si les échanges sont effectivement arrêtés, le plancher continuera de rayonner allègrement pendant encore quelques heures après arrêt par la régul. C'est ce rayonnement qui donnera une température ressentie supérieure à 23°C.

A l'inverse dans le cas du plafond chauffant. Le soleil sort, la régul coupe le chauffage, le plafond arrête de rayonner dans la demi-heure car pas d'inertie. La température monte du simple rayonnement du soleil et en prime, le plancher à une température plus basse que dans le cas du plancher chauffant, pourra potentiellement stocker plus de chaleur provenant du soleil sans surchauffe.

En gros nous sommes d'accord sur le fond, il ne faut pas un chauffage qui à plus d'inertie que la maison ce qui serait le cas si je choisissait un plancher chauffant, dans une maison BBC très bien exposée dans une région relativement bien ensoleillée.

Je ne cherche pas à imposer mes idées mais si des personnes peuvent me faire bénéficier de leur retour de plancher chauffant en BBC en Rhône Alpes je suis preneur.

Amicalement

Ludo

Ludovic LANOUGUERE
Newbie
Newbie
 
Messages: 21
Enregistré le: Dim Oct 07, 2012 20:05 pm
Localisation: La Balme Les Grottes

Messagepar AD 44 » Dim Oct 14, 2012 17:30 pm

bonjour,

[quote="Ludovic LANOUGUERE"]Le problèem dans mon cas est que la maison n'aura pas d'inertie puisque ce sera un construction type BBC classique "sur isolée". Donc peu ou pas d'inertie exepté au niveau de la chape.[/quote]

Si tu as prevu une dalle lourde, c'est déja ça . Bien entendu, il ne faut pas brider cette inertie potentielle en la recouvrant d'un parquet ou d'une moquette. Plutot prévoir un carrelage ou des tommettes (de couleur sombre : noir, marron, bleu, rouge ...).

Si en plus tu peux envisager un ou deux refends lourds (type agglos montés à l'envers remplis de sable ou briques pleines) recouvert d'un enduit sombre là aussi, placés de façon à ce qu'ils soient exposés aux rayonnement solaire direct en hiver, ça devient intéressant.
Modifié en dernier par AD 44 le Dim Oct 14, 2012 17:36 pm, modifié 1 fois.
CESI 300L - 4.5m² tinox
PV 430wc auto-conso
Puits climatique + DF
(je ponce...donc...j'essuie)
Avatar de l’utilisateur
AD 44
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1314
Enregistré le: Mer Jan 11, 2012 12:39 pm
Localisation: Divatte sur Loire
Âge: 45

Messagepar lebritish » Dim Oct 14, 2012 17:38 pm

[quote="Ludovic LANOUGUERE"]
Pour reprendre ton exemple, lorsque la maison sera à 23°C, il n'y aura effectivement plus d'échanges de chaleur entre le plancher et l'air de la maison.
Mais n'est il pas admis par tous que ces échanges convectifs ne représentent que 30% du chauffage par plancher?
Si les échanges sont effectivement arrêtés, le plancher continuera de rayonner allègrement pendant encore quelques heures après arrêt par la régul. C'est ce rayonnement qui donnera une température ressentie supérieure à 23°C.
[/quote]

Bjr Ludo,

si le plancher ds tte sa masse est à 23°C je vois pas trop comment il va chauffer la maison a plus de 23°C, au contraire si l'air est à 26°C (à cause du soleil par les baies vitrées par ex) alors même à 23°C le plancher devient "rafraîchissant", c'est pour cela que je dit qu'il est "auto-régulant".

Sinon avis très perso: Vouloir faire du BBC avec une isolation par l’intérieur c'est "idiot", attention je n'ai pas dis que tu es idiot. C'est juste que les professionnels de la profession se foutent de la gueule du monde. Une maison bien conçue avec une ITE ne doit pas être plus chère qu’une maison avec une isolation par l’intérieur, qui en plus sera mal conçue (c'est inérant au concept). C'est juste que ça les fait "chier" de changer leur habitudes et puis derrière y'a les gros distributeurs qui veulent continuer de refourguer leur "came" même si le PSE empoisonne les gens qui vivent ds la baraque. OK je m'emballe un peu mais dès que l'on parle d'ITE les pro sortent tout de suite des tarifs exorbitants car ça les "emmerdent".
C'est mon point de vue et je le partage.

Sinon tu peux aller voir ici: http://www.architecturenaturelle.com/projets-101-4.html j'ai pas d'action là bas mais c'est un bel exemple de simple pas cher mais EFFICACE grâce à la conception.
Un pro qui veut faire du pognon vite fait mal fait préfère bien sûr tjs utilisé le même plan de maison çà va plus vite et puis c'est "passe partout" même si c'est optimisé pour nulle part.

lebritish
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2393
Enregistré le: Sam Mai 24, 2008 23:18 pm
Localisation: Saint Ambroix (30)
Âge: 44

Messagepar AD 44 » Dim Oct 14, 2012 18:14 pm

Tu as "la chance" d'être en phase d'élaboration d'une construction, tu peux donc choisir comment sera faite ta maison. Ce qui n'est évidemment pas le cas d'une réno.

[quote="Ludovic LANOUGUERE"]L'idéale aurait été une maison isolée par l'extérieur mais malheureusement le porte monnaie ne le permet pas. Dans ce cas c'est sur que le PSD aurait été une option sérieuse.
[/quote]

autre avis perso qui n'engage que moi :grin:

Moi ce que j'ai énormément de mal à comprendre, c'est que l'on soit pret à investir plusieurs milliers de roros dans un chauffage solaire ou autre, alors que l'on est freiné devant le devis d'une ITE.

Au devis de l'ITE il faut soustraire celui de l'ITI et le cout d'installation d'un chauffage onéreux.

Une maison compacte aux formes simples avec une disposition judicieuse des pièces, orientée sud (grands vitrages de qualité), avec une inertie lourde et une isolation idoine, n'aura besoin que de peu de chauffage en complément (quelques radiants, quelques buches, ou pellets...).

Je sais bien qu'on est plus séduit par une installation composée de capteurs dernier cri , de tuyaux, de circulateurs automatiques, de régulation avec affichage LCD . Pourtant la fenetre reste le capteur le plus efficace, le moins cher, sans entretien et qui ne craint pas le gel. Le rendement est top!

En gros , plutot que d'avoir une batterie de capteurs dehors avec plein d'interfaces qui sont autant d'échangeurs (avec leurs pertes respectives), tu vis dans le capteur. Un capteur avec beaucoup d'inertie et une bonne isolation. Le soleil chauffe directement l'intérieur de ta maison.

L'été tu géres l'ensoleillement avec des volets ou des stores bannes pour éviter la surchauffe.

Bon courage
Modifié en dernier par AD 44 le Dim Oct 14, 2012 19:18 pm, modifié 4 fois.
CESI 300L - 4.5m² tinox
PV 430wc auto-conso
Puits climatique + DF
(je ponce...donc...j'essuie)
Avatar de l’utilisateur
AD 44
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1314
Enregistré le: Mer Jan 11, 2012 12:39 pm
Localisation: Divatte sur Loire
Âge: 45

Messagepar remi.450 » Dim Oct 14, 2012 18:42 pm

Mon avis perso aussi :
En BBC et 2012 la conso doit être inférieure à 25kWh/m²/an. Soit à peine 1kW de déperdition pour 100m² pour les grands froids.
Un plafond chauffant en BBC me semble donc une aberration...
Je rejoint l'avis des autres sur les baies vitrées, isolation extérieure et plancher pour inertie.
Perso je mettrais quelques mètres de tube dans le plancher. Ca coûte pas grand chose pour 1kW de déperdition et avec une petite source d'énergie pour les grands froids on ne sait jamais. Quoique pour 1kW le poêle est bien aussi.
Rémi
Avatar de l’utilisateur
remi.450
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2589
Enregistré le: Lun Aoû 27, 2007 18:59 pm
Localisation: St Jean de la Ruelle (45)

Messagepar AD 44 » Dim Oct 14, 2012 18:51 pm

[quote="remi.450"] Quoique pour 1kW le poêle est bien aussi.[/quote]

+1

un poële bouilleur servant d'appoint au chauffage et en complément du solaire pour l'ECS en hiver. Bon, c'est probablement un peu couteux (quoique faut voir...).

Et là t'es le roi du petrole! :-D , puisque tu n'en as plus besoin.
Modifié en dernier par AD 44 le Dim Oct 14, 2012 18:52 pm, modifié 1 fois.
CESI 300L - 4.5m² tinox
PV 430wc auto-conso
Puits climatique + DF
(je ponce...donc...j'essuie)
Avatar de l’utilisateur
AD 44
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1314
Enregistré le: Mer Jan 11, 2012 12:39 pm
Localisation: Divatte sur Loire
Âge: 45

Messagepar sange » Dim Oct 14, 2012 19:23 pm

Remi,

BBC c'est 40 a 75 kwhr/m2/an, et je crois 15 kwhr/m2/an pour les maisons passives.

Sylvain.
Avatar de l’utilisateur
sange
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 148
Enregistré le: Sam Mai 31, 2008 18:26 pm
Localisation: vieugy 74

Suivante

Retourner vers Vos installations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité