Dainback avec cuve basse ?

Parlez de vos expériences et donnez vos résultats concrets.

Modérateurs: monteric, ametpierre, ramses, Balajol, françois34, andrebayle

Messagepar stbebe » Ven Jan 18, 2013 0:01 am

Bonsoir,

Je me risque a un premier schéma afin de vérifier auprès de vous si une solution DrainBack avec une cuve basse est viable ou non.
En gros, je voudrais mettre en œuvre une solution DrainBack pour ma future installation solaire mais je me heurte a deux problèmes de taille :
    le local (garage) sur le toit duquel seront posés les capteurs, et qui pourrait avantageusement accueillir la cuve de vidange et la pompe n’est pas hors-gel
    les 25 m de tubes de liaison DN 20 Inox, isolés et enterres a 50 cm de profondeur dans un tubes PVC de 100mm, débouchent a une hauteur de 85 cm seulement dans le local chaufferie
Donc si je veux m’assurer que la cuve et les tubes de liaison des capteurs ne seront pas exposés au gel, je dois installer cette cuve a un niveau potentiellement inférieur a celui de l’échangeur du ballon. En lisant le doc du DrainBloc de PAW ou les différents messages sur ce forum, j’ai bien compris que cela posait problème.
Donc, l’idée du schéma que je soumet a votre expertise est la suivante :
    dans la phase de démarrage, la vanne V0 dirige le fluide en provenance des capteurs directement a la cuve de vidange.
    Lorsque la circulation est établie, la vanne V0 dirige le fluide vers l’échangeur du ballon
    Lors de l’arrêt, la vanne V0 est de nouveau passante vers la cuve
.
Sans doute trop simple ?
Merci par avance pour vos conseils.
Cordialement.
Fichiers joints
drainback_cuve_basse.png

stbebe
Newbie
Newbie
 
Messages: 27
Enregistré le: Lun Aoû 14, 2006 22:18 pm
Localisation: 38

Messagepar gcat » Ven Jan 18, 2013 12:40 pm

Bonjour,

L'idée est intéressante.

Naturellement quelques remarques.

.Tu écris : "dans la phase de démarrage, la vanne V0 dirige le fluide en provenance des capteurs directement a la cuve de vidange".
dans la phase de démarrage, le fluide ne provient pas des capteurs (vides par définition) mais de la réserve.

. dans la phase de vidange, nous serons d'accord pour dire que la vidange s'établit parce que les 2 colonnes qui vont vers les capteurs n'ont pas la même hauteur d'eau (la différence est la hauteur de la colonne d'air dans la réserve). Cette hauteur 'motrice' doit être supérieure aux pertes de charges circuit. Donc: avoir une réserve aussi haute que possible et calculer avec précision les pertes de charges. Cf ma demande récente d'un logiciel de calcul des pertes de charges. Il faut que la vidange soit assez vigoureuse pour éviter des problèmes de gel.

. en fin de vidange, le tuyau qui va de la vanne à l'entrée haute du serpentin devrait rester en eau. Tout est dans le conditionnel. En cas contraire lorsque la vanne va basculer en fin de phase de remplissage, le circulateur va aspirer de l'air et j'ignore ce qui se passera.

. Si la vanne ne revient pas en position zéro à l'arrêt du circulateur, les dégâts sont garantis en cas de gel. Et c'est ce qui me gêne. Fervent partisan de l'autovidange, je n'aime pas trop qu'un système ne fonctionne que si tout se passe bien. Et ajouter des sécurités ne règle rien car on ajoute aussi une complexité.


GC
ECS pour résidence secondaire. 2 LM 112. auto-vidange. Cuve 500L auto-construite avec étanchéité par membrane EPDM.
Avatar de l’utilisateur
gcat
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 108
Enregistré le: Ven Nov 23, 2007 22:43 pm
Localisation: Villeurbanne (69)

Messagepar jean-jacques » Ven Jan 18, 2013 19:32 pm

Bonsoir
je ne pense pas avoir parcouru tout le forum, mais une question me viens à l'esprit :
pourquoi faire du DrainBack si c'est compliqué ,
mon installation fait 18m2, elle sert pour le plancher chauffant et l'eau chaude sanitaire, j'ai un ballon de stockage de 1000l émaillé double serpentin, l'installation reste pleine de liquide de refroidissement toute l'année, elle est protégée par un vase d'expension et une soupape, il est vrai que j'ai de l'eau à 90° l'été dans le ballon, un mélangeur en sortie du ballon régule l'eau chaude.
Peut être je suis dans l'erreur ?
sincères salutations

jean-jacques
Newbie
Newbie
 
Messages: 23
Enregistré le: Jeu Mar 01, 2007 13:53 pm

Messagepar j2c » Ven Jan 18, 2013 19:57 pm

non non, tu n'es pas dans l'erreur..

chaque système à ses avantages et inconvénients.. il s'avère que sur le forum, il y a beaucoup de fan du drain-back.. ça peut se justifier .. mais pas forcément partout ;)

j2c
 

Messagepar stbebe » Sam Jan 19, 2013 0:18 am

Bonsoir Gcat,

Merci pour tes commentaires.
Dans la phase de démarrage, le fluide provient bien entendu de la cuve comme tu le souligne mais le retour capteur se fait dans un premier temps vers cette cuve et non pas le serpentin du ballon.
Qu’entends-tu par « une réserve aussi haute que possible » ? Dans mon cas, la hauteur de la cuve serait sans doute inférieure a 50 cm et le le bas de la cuve serait a 25cm du sol.
Lors du basculement de la vanne en fin de remplissage, je pensais que le circulateur serait encore « alimenté » par une partie de l’eau qui serait encore disponible dans la cuve, ce qui devrait le protéger. Est-ce une hypothèse trop optimiste ?
Pour ce qui est du retour de la vanne en position zéro a l’arrêt du circulateur, je dois avouer que je n’ai pas encore réfléchi au problème. Sans doute est-il possible de trouver une vanne stable dans un état zéro et qui nécessite d’être alimentée pour basculer le flux vers le ballon ?

Je suis d’accord, mon but est d’avoir une installation simple même si elle doit être moins performante.
Cordialement.

stbebe
Newbie
Newbie
 
Messages: 27
Enregistré le: Lun Aoû 14, 2006 22:18 pm
Localisation: 38

Messagepar stbebe » Sam Jan 19, 2013 0:28 am

Bonsoir Jean-Jacques,

J’entends bien tes arguments, et je pense les comprendre. Si j’envisage de faire du DrainBack, c’est avant tout pour avoir une solution simple et économique lors de la mise en œuvre comme lors de l’exploitation. De plus, je suis un peu effrayé par les problèmes de surchauffe et je n’aurai pas la chance de pouvoir installer un ballon de 1000 litres par manque de place. Je voudrais éviter la mise en œuvre d’un dispositif de décharge.
Ceci étant, s’il s’avère qu’une solution DrainBack n’est pas adaptée aux contraintes de mon habitation, je ne m’interdirai pas d’envisager d’autres solutions...
Cordialement.

stbebe
Newbie
Newbie
 
Messages: 27
Enregistré le: Lun Aoû 14, 2006 22:18 pm
Localisation: 38

Messagepar ezza » Sam Jan 19, 2013 13:08 pm

Bonjour

vue les contraires géographique, avec des éléments pas du tout dans leur plage de travail (pompe et Npsh) il reste le circuit fermé avec vase expansion soupape et glycol.
...... a moins que ???? :grin:

A+
Avatar de l’utilisateur
ezza
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 618
Enregistré le: Dim Sep 25, 2011 15:28 pm
Localisation: Sud l'A r dèche


Retourner vers Vos installations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 2 invités