Compte rendu provisoire de chantier chauffage PC + ESC

Parlez de vos expériences et donnez vos résultats concrets.

Modérateurs: monteric, ametpierre, ramses, Balajol, françois34, andrebayle

Messagepar pascal29 » Mar Fév 26, 2013 16:34 pm

Bonjour à tous,
Après des mois à parcourir et échanger avec les membres de l'APPER, je me permets de vous présenter un compte rendu intermédiaire de mon installation qui n'existerait pas sans vous.

Avant de connaître l'APPER
Maison en ossature bois (auto-construction) vitrages orientés plein sud près de Brest
RDC 70 m2 plancher chauffant 10 cm d'épaisseur (chaudière gaz) Appoint par poêle à bois central au RDC. Pas de chauffage à l'étage
ECS: Ballon classique électrique
Bricoleur mais peu de connaissances en plomberie. Nul en calcul.

Envie initiale:
Réduire le chauffage gaz par un chauffage solaire.
Assurer un préchauffage ECS dès que mes besoins en chauffage diminueront
Ne pas investir trop d'argent au début. On verra après.

1er essai
Simplicité : Par des jeux de vannes manuelles passer du solaire au gaz. De même pouvoir fonctionner en solaire avec chauffage seul, ECS seule ou les deux. Priorité chauffage en hiver.
Plancher solaire (presque) direct (échangeur à plaques comme Patrick Nies)
Auto-vidange (type Delsol)
Régulation simple : 2 interrupteurs différentiels. Protection plancher chauffant par thermomètre (arrêt circulateur à 40°) . Mitigeur thermostatique sur ECS
+ j'ai mis des thermomètres un peu partout pour essayer de comprendre ce qui se passe. Je préfère ça aux calculs...

1ers résultats
Pas beaucoup de chance cette année. Ensoleillement catastrophique.
Les jours, de février, où il fait très beau avec une T° extérieure de 7° j’obtiens les résultats suivants :
- T° sortie capteurs – entrée primaire de l'échangeur à plaques : 50°
- T° sortie (primaire) de l’échangeur à plaques : 30°
- T° aller (secondaire) vers le plancher chauffant : 28°
- T° retour (secondaire) du plancher chauffant :23°

Constatations
- sur l'échangeur à plaques, la différence entre l'entrée et la sortie est trop grande. Il paraît que ce serait parce que cet échangeur est fait pour fonctionner à haute température.
- quand il fait beau ici, les apports solaires directs par les fenêtres sont suffisants pour chauffer la maison. Mon plancher n'étant pas très épais (10 cm), le déphasage se fait en soirée et la nuit...pas terrible, ce serait mieux le lendemain matin
- si mon plancher est déjà chauffé à 20° par la chaudière gaz, l'interrupteur différentiel ne démarre pas le système...

Suite
L'idéal serait d'avoir un stock tampon dans lequel le plancher chauffant viendrait puiser ses calories quelques heures avant le lever ?
L'échangeur à plaques serait alors remplacé par un échangeur serpentin baignant dans le stock.
Je dispose d'un bac de 1300L, il me reste à calculer le serpentin qui chauffera le plancher chauffant.

Mais, j'attends de voir comment ça se comporte en inter-saison.
Actuellement je termine l'ECS solaire, je continue de butiner sur ce formidable forum et j'attends le soleil...

N'hésitez pas à commenter. Même en négatif ça fait toujours avancer.
Merci encore à tous
Pascal
Fichiers joints
Compte rendu Install2.jpg
Compte rendu Install.jpg

pascal29
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 92
Enregistré le: Jeu Mar 25, 2010 17:40 pm
Localisation: Brest (29)

Retourner vers Vos installations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron