Projet d'appoint solaire sur une installation existante

Parlez de vos expériences et donnez vos résultats concrets.

Modérateurs : monteric, ametpierre, ramses, Balajol, françois34, andrebayle

Avatar du membre
Balajol
Modérateur
Modérateur
Messages : 2411
Enregistré le : dim. avr. 03, 2011 23:27 pm
Localisation : Saint-OMER 62

Message par Balajol »

Bonjour Cédric et tous,

Perso je ferai une petite chape de propreté, en profitant pour la mettre pile poil horizontale.
Ensuite un isolant type polystirène extrudé 6 à 8 Cm d' épaisseur, une plaque de contreplaqué ou autre pour la résistance au poinconnement et enfin ton ballon.
Tu es parti pour des décennies avec très peu de pertes par le sol et un ballon stable :-)
Une Sur isolation du ballon et le tour est joué.

http://www.apper-solaire.org/Pages/Fich ... /index.pdf

Cordialement
Bertrand
Modifié en dernier par Balajol le sam. sept. 28, 2013 14:38 pm, modifié 1 fois.
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II; Domoticz
Compte rendu de mon installation ici

scialao
Newbie
Newbie
Messages : 7
Enregistré le : mer. sept. 11, 2013 14:36 pm
Localisation : toulouse

Message par scialao »

Merci pour ces conseils.

J'ai fait une petite chape cette après-midi.
J'ai du contre plaqué et de l'isolant pour parquet flottant qui fera très bien l'affaire.

Il ne reste plus qu'à attendre que ça sèche pour poser le ballon.

Le chalumeau et les tuyaux de cuivre attendent patiemment leur tour !!

A+
Cédric

Avatar du membre
Ottiti
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 3103
Enregistré le : sam. oct. 23, 2010 21:57 pm
Localisation : 57420 FEY

Message par Ottiti »

Bonsoir

Une palette si c'est une vraie palette style EUR résiste a plus de 1T de charge permanente mais si la tienne est du style des miennes elle ne résistera à la charge ni a la dégradation du temps :sad:

Un des mes ballons de 800 litres est posé sur un aglo hydrofuge de 22 mm et des cales en ciment ( j'ai fait des plots et mis la plaque dessus) rien n'a bougé en charge :cool:
Je vais tempérer l’élan de Balajol :-D
Vu les histoire de fuites actuelle sur le forum, "des décennies" c'est très optimiste a moins qu'il ne parle que du traitement du sol. Pour le ballon j'ai des doutes :roll:

A+
DrainBloc PAW + 13M2 + KER2 de 800 litres à production d'ECS Instantanée / KER1 de 800l & Chaudiere Prity MA18/ Poêle Hanook Supra / WKS 1kw + 2 x 200wc circuit dédié et 1/280wc injection secteur

nafan
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
Messages : 78
Enregistré le : lun. mars 11, 2013 14:53 pm
Localisation : Mérignac (33)

Message par nafan »

[quote="ice 54"]Le solaire te donnera se qu'il peux. Par exemple la chaudière demande 65 °c le retour pc est à 28c le solaire te donne +5°C la chaudière n'a plus qu'a fournir 33 au lieu de 38 s'est toujours bon.[/quote]
Je viens de regarder ton .doc et ça correspond à la solution que je vais retenir pour l'ECS de mon projet.

J'ai trouvé une solution passive (sans régul) : l'ensemble VMC322 de ESBE (Ici par exemple)

Il permet de bypasser la chaudière si l'eau en sortie de ballon est supérieure à la consigne (45, 50, 55°C selon la référence), ou d'aiguiller vers la chaudière pour complément si l'eau n'est pas suffisamment chaude.
Modifié en dernier par nafan le dim. sept. 29, 2013 11:15 am, modifié 1 fois.

Avatar du membre
remi.450
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 2589
Enregistré le : lun. août 27, 2007 18:59 pm
Localisation : St Jean de la Ruelle (45)

Message par remi.450 »

Bonjour,
Un schéma avec échangeur solaire sur retour PC.
La V3V qui régule le primaire échangeur à la même courbe de chauffe que le plancher avec sa sonde sur le départ PC
Rémi
Fichiers joints
Echangeur sur retour PC.pdf
(158.85 Kio) Téléchargé 47 fois

Avatar du membre
Thie12
Newbie
Newbie
Messages : 48
Enregistré le : mer. juin 29, 2011 16:35 pm
Localisation : Lapanouse (12)

Message par Thie12 »

Bonjour,

Très intéressant les différents systèmes que tu décris Totoche ! :-D

Quand est il quand on a des radiateurs en fontes surdimensionnés ?

Que deviennent les schémas avec un ballon d'ECS existant ?
La chaudière ayant 2 entrées 1 chauffage 1 sanitaire et donc 2 sorties ch/ECS.

Pour info : l'existant ne comporte pas de V3V.

merci
Thierry

Avatar du membre
ventura
Technicien Solaire
Technicien Solaire
Messages : 471
Enregistré le : lun. mars 18, 2013 21:10 pm
Localisation : narbonne (11 )

Message par ventura »

Bonjour, :-)
je répond à Thie 12
Cela n'est que mon avis
Si tu as des radiateurs surdimentionnés tu travailles sur une entrée d'eau au radiateur plus basse ,cela est favorable à l'utilisation du solaire.

Quand tu parles de ballon ECS est il dans ta chaudière ou est t il séparé de ta chaudière ?

Je ne suis pas partissent du préchauffage de la chaudière fioul (solaire ou bois), à l'arrêt une chaudière fioul est un radiateur qui évacues la chaleur par le conduit de fumée (cela ne reste que mon avis)
@+

Avatar du membre
Thie12
Newbie
Newbie
Messages : 48
Enregistré le : mer. juin 29, 2011 16:35 pm
Localisation : Lapanouse (12)

Message par Thie12 »

Perso, je pense que des radiateurs en fonte surdimensionnés, se rapproche assez du plancher chauffant en terme de température d'admission. je suis assez d'accord avec tes propos.

Le ballon d'ecs est séparé.

D'accord pour éviter le passage dans la chaudière, cela ne sert à rien de chauffer une chaudière ! du moins ce n'est pas le but !

@+

Avatar du membre
totoche
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
Messages : 390
Enregistré le : lun. nov. 03, 2008 17:25 pm
Localisation : st mathieu de tréviers (34)

Message par totoche »

effectivement dans un montage série on traverse la chaudière avec quelques inconvénients et en particulier ce que l'on appelle pertes à l'arret. Combien ?

de là à comparer une chaudière à l'arret à un gros radiateur il y a de la marge !
prendre également en compte qu'une intégration série permet de grapiller les derniers kwh disponibles par augmentation du retour, dans une intégration parallèle ils sont perdus puisque jamais utilisés ...

ne pas perdre de vue que l'immense avantage d'un montage série est son extrême simplicité et le fait qu'il n'y ait rien à modifier sur la régulation existante : on insère l'apport sur le retour chaudière et c'est terminé.

l'intégration série-parallèle réunit le meilleur des 2 mondes au prix d'une certaine complexité avec des répercussions sur le côut, la fiabilité, les compétences à mettre en oeuvre ...

:cool:
Modifié en dernier par totoche le jeu. nov. 28, 2013 18:23 pm, modifié 1 fois.

Avatar du membre
ventura
Technicien Solaire
Technicien Solaire
Messages : 471
Enregistré le : lun. mars 18, 2013 21:10 pm
Localisation : narbonne (11 )

Message par ventura »

Bonsoir, :-)
On est sur un forum pour pouvoir discuter de tout.

Un plancher chauffant bien dimensionné à une température de 30°C de départ d'eau, cela va chauffer normalement lorsque les températures extérieures seront basses.
Je ne suis pas du tout persuader que tu obtiennes les mèmes résultats dans les memes conditions avec des radiateurs fonte
Il faut quantifier mais le doute est grand.

Pour info pour valoriser un type de circulateur ("laddomat")sur une chaudière bois souvent sité sur ce forum , le marchand distributeur parle d'une déperdition du ballon de stockage de 30% lié au thermosiphon sur un bouclage de la chaudière bois. ( cela est quand mème un gros discipateur de chaleur dans le conduit de fumée . :shock:
@+

Avatar du membre
totoche
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
Messages : 390
Enregistré le : lun. nov. 03, 2008 17:25 pm
Localisation : st mathieu de tréviers (34)

Message par totoche »

Pour info pour valoriser un type de circulateur ("laddomat")sur une chaudière bois souvent sité sur ce forum , le marchand distributeur parle d'une déperdition du ballon de stockage de 30% lié au thermosiphon sur un bouclage de la chaudière bois. ( cela est quand mème un gros discipateur de chaleur dans le conduit de fumée .
Dans le cas présent on est sur une chaudière fioul. Aucune idée du modèle et de son ancienneté mais ma chaudière gaz basse température de 1998 accuse des pertes a l'arrêt de 1,5% ( données constructeur) . Je n'ai jamais vérifiė ...

Avatar du membre
Thie12
Newbie
Newbie
Messages : 48
Enregistré le : mer. juin 29, 2011 16:35 pm
Localisation : Lapanouse (12)

Message par Thie12 »

Bonsoir,

C'est une chaudière fioul de 1989.

Avatar du membre
guy delsol
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 1236
Enregistré le : mer. juil. 30, 2008 18:16 pm
Localisation : rousson 30

Message par guy delsol »

Bonjour tous
Un de plus avec Totoche
Raisonnement au départ
La chaudière fuel marche bien seule, et fait son boulot (chauffe les radiateurs surdimensionnés, consigne à trente trois degrés
Elle est chauffée, soit par le bruleur, soit par le ballon solaire dès que celui-ci est à trente cinq degrés...
Simple efficace, pas de régul compliquée, seulement un thermostat différentiel, et un thermostat à bulbe, qui limite à quarante degrés. +deux clapets antiretour, pour que la chaudière ne chauffe pas le ballon..
Autant de coups de bruleur économisé...
Soit Mille à douze cent l de fuel par ans...

CDLT.
Guy
Modifié en dernier par guy delsol le ven. nov. 29, 2013 11:19 am, modifié 1 fois.

Avatar du membre
ventura
Technicien Solaire
Technicien Solaire
Messages : 471
Enregistré le : lun. mars 18, 2013 21:10 pm
Localisation : narbonne (11 )

Message par ventura »

Bonjour à tous :-)

Totoche je présume que ta chaudière gaz est de type ventouse ?

Avatar du membre
Thie12
Newbie
Newbie
Messages : 48
Enregistré le : mer. juin 29, 2011 16:35 pm
Localisation : Lapanouse (12)

Message par Thie12 »

Bonsoir,

Un petit up svp ? comme on dit,

Totoche, pourrais tu compléter, s'il te plait, tes schémas dans le cas de un ballon d'ecs existant ?
(chaudière avec 1 sortie chauffage et 1 sortie Ecs et donc 2 entrées respectives)


Merci

Thierry

Répondre

Retourner vers « Vos installations »