Installation ECS + Chauffage en 'DrainBack' (vidange)

Parlez de vos expériences et donnez vos résultats concrets.

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses, françois34, andrebayle

Messagepar Yves Guern » Mar Fév 13, 2007 23:04 pm

Bonsoir,

Bien joué!, il y en a au moins un qui suit :D ...
Sachant qu'effectivement le chauffage tire en même temps, tout ce que je sait donner c'est ce qu'a produit le solaire en plus de ce qui a été consommé. C'est pour cela que j'ai dit: "60kWh d'exédent". Un jour viendra peut-être où j'aurais un modèle de la consomation de ma maison, pour l'instant ce n'est pas le cas.
Au cas où :
L'estimation est faite en calculant (Température moyenne [haut/bas] le matin - température moyenne fin d'après midi) x Volume de la cuve / 860.
(Il faut 1kWh pour chauffer d'un degré 860l d'eau.)
Pendant que l'on est au rayon "louches et autres ordres de grandeur" et que certains se posent des questions de rentabilité: 1L de fuel produit 10kWh (et cela dépend du rendement de la chaudière)...

A+
Avatar de l’utilisateur
Yves Guern
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 522
Enregistré le: Dim Jan 01, 2006 20:02 pm
Localisation: Jouques (13)

Messagepar fred04 » Mer Fév 14, 2007 7:36 am

Bonjour Yves,

[quote="Yves Guern"]Bilan en fin d'après midi plus de 60kWh d'exédent:
Le stock chauffage est passé de 23 à 54° (1500L)
L'ECS est passé de 12 à 22° (600L).[/quote]

Tes panneaux, même inclinés à 60°, ne vont-ils pas trop produire durant l'été ?

Fred

fred04
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 100
Enregistré le: Dim Aoû 27, 2006 9:12 am
Localisation: St Auban, Alpes de Haute Provence

Messagepar Yves Guern » Mer Fév 14, 2007 22:13 pm

bonsoir,

Bonne question:
L'été dernier je n'avais installé que 4 panneaux et j'étais largement autonome avec quelque surchauffes très ponctuelles et sans problème... L'été prochain j'en aurais 8, donc la surchauffe sera probablement un problème à prendre en compte. J'ai dans l'idée de couvrir une moitié du champ cet été avec quelque chose comme du filet à serres.
En fait dans les "dits et non dits "du drainback:
* le fluide caloporteur ne risque pas d'être détruit par la suchauffe puisqu'il n'y a pas d'antigel et que les panneaux sont vides en cas de surchauffe... C'est le positif que l'on trouve partout
* Oui mais les panneaux vides ? je n'ai jamais trouvé de réponse très claire concernant une exposition relativement prolongée et répétée au soleil sans fluide.
A court terme les panneaux ont une certification qui inclue la résistance à une exposition à vide, sans eau, pendant 24h ou 48h "sans perte de performance", c'est gentil, mais en 20 ans il y a combien de fois 24h à 48h?

Mes panneaux sont relativement accessibles je ne devrais donc pas avoir trop de problème à en masquer une partie.

Je vous raconterais...

A+

PS:Au fait, dans les rumeurs qui courrent sur le WEB, on peut refroidir le stock la nuit en faisant circuler l'eau dedans. C'est pas loin d'être un hoax!!! Si les panneaux sont de bonne qualité, ils sont faits pour ne pas réemettre de chaleur... Suite à une erreur de manipulation sur laquelle je ne m'étendrait pas :oops: mon circulateur a fonctionné toute une nuit (d'hiver) pour un delta T au petit matin de moins de 10°... bref en été le 'rendement' de cet opération doit être plus que nul!
Avatar de l’utilisateur
Yves Guern
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 522
Enregistré le: Dim Jan 01, 2006 20:02 pm
Localisation: Jouques (13)

Messagepar p_bricoleur » Lun Mar 26, 2007 17:05 pm

Bonjour,

Oui c'est une solution "possible" contre la surchauffe.

Mais plusieurs objections :

1- les capteurs solaires sont fabriqués pour garder la chaleur, pas pour la diffuser, ils font de très mauvais radiateurs.
Les capteurs tubes sont encore plus nuls sur ce point que les capteurs plans, car un caloduc ne marche pas à l'envers et ils sont encore mieux isolés.

2- L'idée de consommer de l'électricité pour essayer d'évacuer péniblement de la chaleur gratuite parait ridicule.

3- Dans le stock, la stratification ne marche pas non plus à l'envers.
Donc une fois le bas un peu refroidi, le haut du stock ne descend pas pour être refroidi à son tour.

Il est préférable d'éviter (gratuitement) de capter de la chaleur le jour, soit en laissant partir en stagnation, en ne collectant qu'à très haute température pour casser le rendement, en réduisant la surface de capteurs, ou d'évacuer une partie du surplus dans une boucle de surchauffe.

Cordialement
Avatar de l’utilisateur
p_bricoleur
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1671
Enregistré le: Mar Déc 27, 2005 10:37 am
Localisation: Rueil-Malmaison (92)

Messagepar tsm33 » Lun Mar 26, 2007 17:36 pm

P_bricoleur
ou d'évacuer une partie du surplus dans une boucle de surchauffe.


La boucle de surchauffe, ca m'interresse, (car monter sur le toit au bon moment cela ne me vas pas). J'avais déjà pensé à enterrer 100 m de PE de 40mm et sans dépasser une injection de 50° à l'interrieur du tuyau.

Mais combien de déperdition au metre peut on espérer ?

tsm33
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 228
Enregistré le: Mer Fév 14, 2007 14:39 pm
Localisation: Grignols (33)

Messagepar pierre07 » Lun Mar 26, 2007 21:58 pm

salut à tous,

Avec 12 m de cuivre en diamètre 18, le radiateur environ 2m plus haut que la cuve , je descends toutes nuits (10h ) 350 L d'eau à 35 °C quelque soit la Tp de départ (à condition que le thermostatique soit complétement ouvert)

Exemple typique Eau en fin de journée à 60 °C la matin à 35°C dT=25 °C
chaleur perdue 25*350*1,16 =environ 10kWh en 10h : puissance du radiateur en cuivre environ 1kW

pierre 07

pierre07
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 215
Enregistré le: Sam Sep 09, 2006 12:02 pm
Localisation: Aubenas (07)

Messagepar Manu25 » Mar Mar 27, 2007 18:08 pm

Evacuer la chaleur de la cuve la nuit me parait être une très mauvaise solution : vous perdez une bonne partie de votre stockage si le soleil ne se montre pas pendant plusieurs jours.
S'il est vraiment nécessaire d'évacuer, le mieux est de le faire durant la présence du soleil, et uniquement si la cuve à atteint son maximum. Par exemple en envoyant le retour capteur dans une boucle de décharge.
Avatar de l’utilisateur
Manu25
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 234
Enregistré le: Jeu Jan 05, 2006 16:02 pm
Localisation: Arçon, près de Pontarlier (25)

Messagepar tsm33 » Mar Mar 27, 2007 19:05 pm

Une boucle de décharge ou surchauffe, j'aime.

Dans mon projet, et oui toujours en projet mais je compte sur vous pour les infos :lol: mais j'avance, j'ai commander Mon M3 à andré.

Bref, j'ai prévu 4 forages (max 10m sinon BRGM) Ø175mm avec deux deux boucle de PE de Ø32 (et pas 40 dans mon dernier post, confondu avec les gaines TPC) le tout enrrobé dans la bétonite.

Ces forages me permetttrer d'evacuer et peut être même stoker la chaleur :shock: l'été mais il en faut beaucoup pour en récupérer un peu :( et aussi de pouvoir metre des circuit en antigel l'hivers :P .

Je crois, et bien j'ai peur de me tromper :roll: car je ne retrouve pas le rapport d'essai que l'on pouvais espérer entre 50 et 70 W/ml de PE Ø32.

Y a persomme pour dissiper legèrement mes doutes!! :(

tsm33
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 228
Enregistré le: Mer Fév 14, 2007 14:39 pm
Localisation: Grignols (33)

Messagepar p_bricoleur » Mar Mar 27, 2007 19:54 pm

Bonjour,

Je suis d'accord avec Manu25.
On évacue que le trop plein.
Remplir la journée pour vider la nuit...

Pourquoi tu veux enterrer ?
Je ne pense pas que la terre diffuse aussi bien la chaleur que la convection de l'air.
Une fois chaude ça évacue moins bien.

Cordialement
Avatar de l’utilisateur
p_bricoleur
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1671
Enregistré le: Mar Déc 27, 2005 10:37 am
Localisation: Rueil-Malmaison (92)

Messagepar GRIZLI00 » Mar Mar 27, 2007 20:30 pm

Bonsoir,

une évacuation de nuit peut-être envisagé et conseillé pendant les absences prolongées , ainsi tu reste +- certain que ton stock devra rechauffer chaque jour.
Avatar de l’utilisateur
GRIZLI00
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 253
Enregistré le: Jeu Jan 19, 2006 23:24 pm
Localisation: Namur 5300 Belgique

Messagepar tsm33 » Mar Mar 27, 2007 21:07 pm

Refroidir ce l'on a eu du mal à chauffer n'été dans mon idée.
La boucle de surchauffe n'est utilisé que si le stock et l'ECS est au maximun et il je trouve domage de ne pas essayer récupérer cet energie.

Il est certain que plus le sol se réchauffe et plus la boucle perd de son éfficacité mais on entre dans la boucle à 50 ou 60 pour un sol à 13, cela fait un bon deltat.
Je pense que grace à son énorme inertie, la chaleur accumulé autour des boucles dans la journée peut se diffusé lentement dans le sol la nuit.

Enfin blablalba, tant que c'est pas démontré, on peut toujour se poser des questions.

Ou alors, je le fait et j'irais peut etre mettre un post dans "ce qui marche pas" :lol:

tsm33
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 228
Enregistré le: Mer Fév 14, 2007 14:39 pm
Localisation: Grignols (33)

Messagepar schounda » Mer Mar 28, 2007 6:11 am

Bonsoir,

D'un point de vue theorique, est-ce farfelu d'envisager d'utiliser un moteur de stirling pour encaisser la surchauffe l'ete ?

schounda
Newbie
Newbie
 
Messages: 13
Enregistré le: Dim Mar 25, 2007 15:46 pm
Localisation: Vannes (56)

Messagepar tsm33 » Mer Mar 28, 2007 7:48 am

OUI

tsm33
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 228
Enregistré le: Mer Fév 14, 2007 14:39 pm
Localisation: Grignols (33)

Messagepar p_bricoleur » Mer Mar 28, 2007 10:13 am

Bonjour,

Faire de l'énergie mécanique avec juste de la chaleur n'est pas facile.

De manière théorique, il faut de la chaleur à haute température pour faire fonctionner un moteur Stirling, en effet la phase chauffage du cycle doit être très rapide (si on veut que le moteur tourne...).

De manière pratique, je ne suis loin d'être un spécialiste, mais le seul moteur Stirling que j'aie jamais vu était un petit prototype dans un laboratoire de thermodynamique... et on chauffait au gaz.
Si quelqu'un peut me citer un domaine où ce moteur est utilisé en France ou ailleurs, je suis preneur.

Je sais qu'il y a eu des expériences/recherches en solaire, mais avec un concentrateur solaire (pour obtenir des hautes températures).
L'idée était d'obtenir par exemple un groupe électrogène pour les pays chauds sans desserte électrique.

Cordialement
Avatar de l’utilisateur
p_bricoleur
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1671
Enregistré le: Mar Déc 27, 2005 10:37 am
Localisation: Rueil-Malmaison (92)

Messagepar bo39 » Mer Mar 28, 2007 10:56 am

bonjour a tous
j ai vu au salon de lyon une chaudière à granuler avec un moteur de ce typele lien
www.sunmachine.fr
a+

bo39
Newbie
Newbie
 
Messages: 46
Enregistré le: Mer Avr 05, 2006 11:55 am
Localisation: jura (39) clairvaux les lacs

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vos installations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron