Préchauffage ecs par tuyaux sous les tuiles

Parlez de vos expériences et donnez vos résultats concrets.

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses, françois34, andrebayle

Préchauffage ecs par tuyaux sous les tuiles

Messagepar ecochard » Mar Sep 12, 2017 10:44 am

Il y a 4 ans j'ai installé un poêle bouilleur et une cuve de 1200l d'eau morte.
Lors de la construction de la cuve, j’avais laissé la place pour un serpentin à utiliser pour le chauffage solaire. J'ai demandé l'autorisation de poser de panneaux solaires thermiques sur un avent et un panneau photovoltaïque pour sécuriser la pompe. Je n'ai pas pu aller au bout.
L'Administration a refusé le panneau photovoltaïque, m'a interdit tout dépassement des tuiles par les panneaux et, en interne, l’esthétique n'a pas convaincu ma famille.
J'ai été conduit à remplacer les 4 panneaux prévus par des tuyaux sous les tuiles (10*16) du pan sud de l’auvent (6m2), en étant conscient qu’ils ne fourniraient pas autant de puissance calorifique.

Installation
Pour réduire le rayon de courbure, deux tuyaux interlacés partent du dessus et se rejoignent en bas. Il y a un passage par tuile soit 80 m environ au total. Une vanne permet d’équilibrer les deux segments.
Les tubes sont des tuyaux d’irrigation en LDPE, 16-3 et 16-2. Les coudes ont été plus difficiles à placer que lors des tests préalables et ils sont renforcés de fils de fer pour éviter que le tuyau ne plie.
Les tuyaux même drainés ne sont pas vides mais ils n’ont pas été endommagés par l’hiver 2016
L’isolation du dessous est renforcée par un isolant couches minces.
Les tuyaux en LDPE rejoignent la cuve d’eau morte (1200l) par les buses en béton dans lesquelles passe le tuyau de chauffage central.
Une pompe (circulateur chauffage d’occasion salmson NYL 53-20) est située à mi-hauteur à l’extérieur de la cuve et une bouteille de plastic percée permet le drainage lorsque le gel est possible (Pour éviter la corrosion il est aussi possible de vidanger le système avant le plein hiver).
Le contrôle de la pompe est décrit plus loin.
La cuve préchauffe l’eau sanitaire, mais par calcul (à partir des données satellite de l’année 2005) vérifié par l’expérience, le dessous des tuiles ne dépasse pas 70°. La température de la cuve ne pourra pas dépasser 55°. Il n’est pas nécessaire de prévoir un dispositif pour limiter la température de l’eau sanitaire.

Contrôle de la pompe
La pompe est démarrée par un thermostat différentiel entre la température de la cuve et celle sous les tuiles du toit. Elle s’arrête lorsque la température de l’eau chaude se rapproche de celle de la cuve (2eme thermostat différentiel). Les deux thermostats alimentent la pompe en parallèle.
Ce dispositif m’a paru plus adapté que le réglage de l’hystérésis du thermostat différentiel (Minisun de l’Apper).
Chaque thermostat différentiel est équipé d’une vis permettant de régler l’écart entre les températures mesurées par les deux sondes.
Ces vis permettent de compenser les différences techniques entre les sondes, de ne pas démarrer inutilement la pompe lorsque la température du toit n’est pas suffisante et de prolonger le chauffage tant que l’eau qui revient du toit reste plus chaude que la cuve.
Ainsi le voyant du thermostat différentiel 1 indique que le toit est suffisamment chaud pour démarrer la pompe, le voyant du thermostat 2 indique que l’eau qui arrive du toit est plus chaude que celle de la cuve.
La pompe est alimentée si l’un ou les deux voyants sont allumés.

Résultats
La température de l'eau de la cuve est fonction du chauffage sous les tuiles et de l'utilisation de l'ecs.
Le soleil permet d'atteindre en fin d'après midi un équilibre avec les pertes thermiques.
Cet équilibre est de 32° à 35° en juillet et décroit pour atteindre 28°au moment où le poêle bouilleur prend la relève fin septembre.
En dehors des semaines très pluvieuses, la température de la cuve ne descend pas vraiment car quelques rayons de soleil suffisent à remonter la température de la cuve.

Commentaires
Le système très économique (environ 100 € du fait de la récupération de matériels existants) est rentable mais d'une efficacité limitée.
La pose des tuyaux a été difficile car ils avaient tendance à se plier.
Les tuyaux ont été posés il y un peu plus d'un an. Je ne sais pas comment ils vont évoluer dans le temps.
L'isolation sous les tuiles est nettement insuffisante. C'est elle qui limite la température de la cuve, car la température des tuiles monte effectivement à 70°. Les tubes sont installés sur un auvent qui est en plein air et la température du plafond de l'auvent ne monte pas à plus de 40°. Les tuyaux sont entre les deux.

ecochard
Newbie
Newbie
 
Messages: 4
Enregistré le: Ven Mai 24, 2013 8:32 am
Localisation: Frontenaud (71)

Retourner vers Vos installations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités