Projet de construction dans le Morbihan

Comment s'en faire payer une partie

Modérateurs : ramses, Balajol, monteric, ametpierre

Répondre
Boubouille
Newbie
Newbie
Messages : 6
Enregistré le : mar. janv. 05, 2010 18:20 pm
Localisation : le mans 72

Message par Boubouille »

Bonjour,

J’ai un projet de construction à l’est du morbihan.
il concerne une maison « RT2012 » de 70 m² de surface habitable au RDC et d'un étage de la même surface aménageable ( pas prévu dans l’immédiat ). Cette maison sera globalement un cube de 8m x 8m x 5.50m chapeauté par un toit 4 pentes à 35/40°.
Sur la totalité de la longueur de la facade nord, il y aura un garage avec toit un pente.
La cuisine sera exposée Ouest, le salon/salle à manger seront plein sud et la partie SdB + chambres seront à l’est.
N’ayant pas acès au gaz de ville, je me retrouve avec un choix limité de mode de chauffage.
La RT2012 limite les choix techniques et l’exposition étant idéale pour profiter du solaire thermique, je pense opter pour du solaire et j’ai donc des questions à ce sujet.

La 1ère question concerne le poids du ballon et son impact sur la dalle. Comment faire dans le cas ou j’utilise un ballon dont le poids « plein » est supérieur à ce que peut encaisser la dalle donnée pour une charge de 350Kg/m² ? Faut-il que je prévoie dès le départ une dalle « détachée » et plus massive pour la zone où sera implanté le ballon ?
Bien sûr, à ce jour je n’ai absolument aucune idée du volume de stockage à prévoir puisque je n’ai pas encore d’étude thermique.

La 2ème question qui est abordée dans le livre : puis-je envisager un chauffage par radiateurs. C’est déconseillé pour un problème de température basse et de volume très important pour les radiateurs mais s’agissant d’une maison RT2012, est ce que la performance énergétique ne permet pas de revoir ce jugement ?
Je ne suis pas "chaud" pour un plancher chauffant car il manque de réactivité et avec les 2 baies vitrées plein sud, gare à la surchauffe en hiver !!!

3 ème question : l’inclinaison des panneaux solaires. Du fait de la pente du toit trop faible et de l’aspect « moche en toiture » ( avis personnel ), je privilégie une pose au sol d’autant plus que l’horizon est bien dégagé : il y a une maison du même gabarit que la mienne plein sud à 50 m de distance. Le reste est libre car les autres maisons sont à + de 80 m.
J’ai des craintes pour ce qui concerne les réflexions du soleil sur cette maison ou d’autres situées plus loin dans un secteur Sud-Est à Ouest.
Comment éviter cela ( plaintes ) ?

4ème question : une distance de 15à 20 m entre les capteurs et le ballon peut-il poser un problème de rendement ?

Enfin, dernière question : une installation par mes soins est-elle compatible avec l’obtention du certificat RT2012 ? Quels problèmes vais-je rencontrer ?

Voila, ça fait beaucoup de questions mais les réponses devraient me permettre d'engager les discussions plus facilement avec le maitre d'oeuvre.

Je vous remercie par avance pour votre aide.

Avatar du membre
Balajol
Modérateur
Modérateur
Messages : 2404
Enregistré le : dim. avr. 03, 2011 23:27 pm
Localisation : Saint-OMER 62

Message par Balajol »

Bonjour Boubouille et tous,
Je nai pas eu le temps de détailler toutes les questions, une m'a interpelé:
"Dalle donnée pour 350 kg de charge" Si c'est une dalle sur terre plein elle doit pouvoir supporter plus.
Cette valeur de 350 kg n'est pas plutot le dosage de Ciment par M3 de béton ??
Si tu as un plan de la maison, il faciliterai les échanges :-)

Cordialement
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II; Domoticz
Compte rendu de mon installation ici

Avatar du membre
ventura
Technicien Solaire
Technicien Solaire
Messages : 471
Enregistré le : lun. mars 18, 2013 21:10 pm
Localisation : narbonne (11 )

Message par ventura »

Bonjour, :-)
Cela n'est que mon avis :-?
Un plancher chauffant qui recoit du soleil il fonctionne en capteur solaire , si l'eau circule dans le reste de la maison il va chauffer les autres pièces.
Le plancher chauffant est un moyen de stocker de l'énergie, c'est l'intérret d'avoir une forte inertie.
Un plancher chauffant est la solution la plus confortable.
La plus judicieuse pour un chauffage solaire :cool:

Boubouille
Newbie
Newbie
Messages : 6
Enregistré le : mar. janv. 05, 2010 18:20 pm
Localisation : le mans 72

Message par Boubouille »

Bonsoir,

Le plan est en cours d'élaboration donc je ne peux pas le présenter.
Grosso modo, ce sera un carré de 8 par 8 avec la cuisine dans le coin nord-ouest, un emplacement pour l'escalier au nord, une chambre et SdB au nord est et à l'est et le séjour au sud et sud ouest.

Pour la dalle, il me semble que c'est malgré tout la limite supportable pour une dalle flottante sous peine qu'elle ne casse surtout si la charge est mise dans un coin. D'autre part, dans la precedente étude, ce BE avait opté pour un vide sanitaire dont la limite ( en partie centrale ) doit être de 250Kg/m² il me semble.
Ma question a surtout pour but d'anticiper la charge importante du balon et d'avoir des éléments pour en discuter et ne pas me faire avoir ...

Merci d'avance.
Salutations

Avatar du membre
Bernard (de Cagnes)
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 878
Enregistré le : jeu. févr. 23, 2006 15:02 pm
Localisation : Fretterans 71

Message par Bernard (de Cagnes) »

Bonsoir,
ce BE avait opté pour un vide sanitaire dont la limite ( en partie centrale ) doit être de 250Kg/m² il me semble.


donne les nouvelles données à ton BE et il recalculera ta dalle.

Mais je pense que 250 kg m², c'est pas énorme, ça fait 3 personnes au m², faudra pas vous serrer trop près pour danser :roll:
Amitiés ensoleillées. Bernard (Fretterans 71)

Avatar du membre
patrick07
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 1732
Enregistré le : lun. avr. 03, 2006 11:07 am
Localisation : Sud Ardèche -07- St Germain
Contact :

Message par patrick07 »

[quote="ventura"]Bonjour, :-)
Cela n'est que mon avis :-?
Un plancher chauffant qui recoit du soleil il fonctionne en capteur solaire , si l'eau circule dans le reste de la maison il va chauffer les autres pièces.
Le plancher chauffant est un moyen de stocker de l'énergie, c'est l'intérret d'avoir une forte inertie.
Un plancher chauffant est la solution la plus confortable.
La plus judicieuse pour un chauffage solaire :cool:[/quote]

+1, je n'aurais pas dit mieux !!!

Boubouille
Newbie
Newbie
Messages : 6
Enregistré le : mar. janv. 05, 2010 18:20 pm
Localisation : le mans 72

Message par Boubouille »

Bonsoir,

Pour la dalle, j'en discuterai avec le BE.

Par contre, pour le plancher chauffant, je ne suis pas très chaud car ça a trop d'inertie. J'en ai un dans ma maison et avec la grande baie vitrée plein sud, c'est pas top en hiver quand le soleil montre le bout de son nez car la température s'emballe ( 23-24° ) et je n'aime pas être obligé d'ouvrir les fenetres ...
Même si la régulation coupe le chauffage, il faut attendre que la température descendre et à l'inverse, quand il faut remettre en route, ben faut attendre ...

Avec la RT2012, comme les besoins sont moins importants, peut être que des radiateurs ( plus un poele à pelets dans le séjour ) permettraient d'assurer un chauffage confortable mais je ne sais pas si c'est envisageable et c'est pour cela que j'ai besoin de votre aide.

A+

Avatar du membre
vile-coyote
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 734
Enregistré le : mar. nov. 06, 2007 12:44 pm
Localisation : bretagne (56)

Message par vile-coyote »

Bonsoir boubouille ,

tu fais une grosse erreur,

ce n'est pas le plancher chauffant qui est responsable de ton défaut actuel, mais le fait que la maison est très isolée...

tu aurais des radiateurs, ce serait la meme chose,
la chaleur provoquée par le soleil au travers des baies vitrées exposées plein sud, est toujours trop importante, quelque soit le mode de chauffage :roll: si la totalité de la maison n'a pas d'inertie !

ton impression de surchauffe est amplifiée par l'absence d'inertie des murs, le placo c'est une hérésie pour une maison moderne à plancher chauffant ! mais tant que les habitudes francaises ne changeront pas....

si dans ta nouvelle construction tu envisage du placo sur les murs, construit tout le reste dans le meme style, sans inertie...

si par contre tu veux du confort, la température la plus stable possible du matin au soir, et quelque soit la température dehors, alors fais l'inverse, mets un plancher chauffant, et des mur en brique à l'intérieur, et tu goutera au confort thermique......

mais c'est juste mon avis.

il y a peu, je vivais dans une maison des années 80, équipée de radiateurs basse température, sans plancher chauffant, mur intérieure en brique, baies exposées plein sud etc.... et c'était du vrai bonheur !
à -9°C dehors l'eau coulait à 35°C dans mes radiateurs, comme quoi tout est possible, meme dans l'ancien !
Modifié en dernier par vile-coyote le jeu. sept. 19, 2013 20:47 pm, modifié 1 fois.

Avatar du membre
m_you49
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 3601
Enregistré le : sam. déc. 31, 2005 12:36 pm
Localisation : Beaupréau-en-Mauges - 49
Contact :

Message par m_you49 »

Bonsoir[quote="Boubouille"] Par contre, pour le plancher chauffant, je ne suis pas très chaud car ça a trop d'inertie. J'en ai un dans ma maison et avec la grande baie vitrée plein sud, c'est pas top en hiver quand le soleil montre le bout de son nez car la température s'emballe ( 23-24° ) et je n'aime pas être obligé d'ouvrir les fenêtres ...[/quote]Ben moi, avec 23-24°C en hiver, je laisse les fenêtres fermées, et je me mets en t-shirt :cool:
En plus ça fait de l'accu pour la nuit, et ça évite de faire tourner l'appoint.
Enfin, c'est mon expérience perso. A chacun la sienne.
@ +

Avatar du membre
ventura
Technicien Solaire
Technicien Solaire
Messages : 471
Enregistré le : lun. mars 18, 2013 21:10 pm
Localisation : narbonne (11 )

Message par ventura »

[quote="Boubouille"]Bonjour,


La 1ère question concerne le poids du ballon et son impact sur la dalle. Comment faire dans le cas ou j’utilise un ballon dont le poids « plein » est supérieur à ce que peut encaisser la dalle donnée pour une charge de 350Kg/m² ? Faut-il que je prévoie dès le départ une dalle « détachée » et plus massive pour la zone où sera implanté le ballon ?
Bien sûr, à ce jour je n’ai absolument aucune idée du volume de stockage à prévoir puisque je n’ai pas encore d’étude thermique.

La 2ème question qui est abordée dans le livre : puis-je envisager un chauffage par radiateurs. C’est déconseillé pour un problème de température basse et de volume très important pour les radiateurs mais s’agissant d’une maison RT2012, est ce que la performance énergétique ne permet pas de revoir ce jugement ?
Je ne suis pas "chaud" pour un plancher chauffant car il manque de réactivité et avec les 2 baies vitrées plein sud, gare à la surchauffe en hiver !!!

3 ème question : l’inclinaison des panneaux solaires. Du fait de la pente du toit trop faible et de l’aspect « moche en toiture » ( avis personnel ), je privilégie une pose au sol d’autant plus que l’horizon est bien dégagé : il y a une maison du même gabarit que la mienne plein sud à 50 m de distance. Le reste est libre car les autres maisons sont à + de 80 m.
J’ai des craintes pour ce qui concerne les réflexions du soleil sur cette maison ou d’autres situées plus loin dans un secteur Sud-Est à Ouest.
Comment éviter cela ( plaintes ) ?

4ème question : une distance de 15à 20 m entre les capteurs et le ballon peut-il poser un problème de rendement ?

Enfin, dernière question : une installation par mes soins est-elle compatible avec l’obtention du certificat RT2012 ? Quels problèmes vais-je rencontrer ?

Voila, ça fait beaucoup de questions mais les réponses devraient me permettre d'engager les discussions plus facilement avec le maitre d'oeuvre.

Je vous remercie par avance pour votre aide.[/quote]

Bonsoir, :-)

Pour la première question si la résistance du plancher est de 350 kg/m2 tu peut répartir la masse du ballon en intercalant une plaque de plus grande surface que la section de ton ballon
Par exemple ballon 1000l + poid du ballon à vide 300kg poid total 1300 kg
Surface minimale de répartition 1300: 350= 3,7m2. Une plaque de répartition des charges de 2m x 2m soit 4m2 tu passes :eek:

Pour la 2ieme question, les radiateurs ne sont pas banies , il vaut mieux des radiateurs fonte alu car il fonctionnent en basses température, rien ne t'empèche de surdimentionner ces radiateurs pour tourner à une température plus basse. Attention à bien les sélectionner . :eek:

Pour la 3 ième question moi je vais installer mes capteurs à 1m du sol, malheureusement j'ai trop d'arbre qui me font ombre sur le toit de la maison l'hivers. Les capteurs seront à 25m de la maison. Pour les déperditions pas de secret il faut isoler voir sur isoler . Plusieur couche d'isolant sec,qui ne se gave pas d'eau , je vais enterrer tous ca. :eek:
Si ton voisin à 50m plein sud il faut que tu fasse l'ombre porté de cette maison Si tu installes tes capteurs à l'ombre c'est pas bon ! :-?

Pour la RT 2012 obligation de résultat il faut passer par un bureau d'étude pour déposer la demande de permis de construire , le reste je ne sais pas.
Ce que j'en pense ,L'auto construction en France n'est pas interdit.
A la revente de la maison si elle n'est pas conforme , obligation d'un DPE diganostic de performance énergétique là il y aura problème !!!!!sur la vente :cry:

Boubouille
Newbie
Newbie
Messages : 6
Enregistré le : mar. janv. 05, 2010 18:20 pm
Localisation : le mans 72

Message par Boubouille »

Bonjour à tous.

Après une longue absence suite à voyage sous les tropiques dans un endroit qui ne manque pas de chaleur humaine ( Ile de la Réunion 8-) ) et où quasiment tout le monde à son ECS solaire, je reprends le fil de cette discussion.
Vu avec le BE pour la résistance du plancher : Le ( les ? ) ballons pourront même être mis à l'étage ( => thermosyphon ?)
Pour le problème d'inertie de ma maison actuelle ( PC ), quand la dalle est à 28°, si je coupe le chauffage suite à apport externe important, il faut des heures pour quelle retombe à 20°C et c'est normal ( grosse masse ). A contrario, un radiateur en tole à 50-60° passera à 20° en 1/4 d'heure donc pour moi, la maison n'a rien à voir la dedans et l'inertie du chauffage provient de celle des "diffuseurs".
La solution d'enlever le tee shirt me plairait bien mais comme je suis déjà obligé de l'enlever :lol:
Mes vacances m'ont permis de faire le tri dans tout ce que j'avais en tête. Certains diront que ça sert à cela :-) .
Je m'oriente vers un poele à pellet hydro + ballon + panneaux solaires au sol dans le jardin : acces dégagé.
Pour le chauffage, je pense partir sur des radiateurs "acier" surdimensionnés.
Sur le net, j'ai trouvé des applications qui permettent de dimensionner les radiateurs pour une utilisation "haute temperature" ( delta 30 et delta 50) mais rien pour mon cas ( delta ? ).
Qui peut me dire comment dimensionner les radiateurs pour être compatible "solaire" ( ~ 30° => delta 10 ? )?
A la louche, je partirai bien sur un coef 2.5 mais j'ai un peu peur que ce ne soit pas suffisant.
Merci d'avance pour votre aide.

Avatar du membre
Balajol
Modérateur
Modérateur
Messages : 2404
Enregistré le : dim. avr. 03, 2011 23:27 pm
Localisation : Saint-OMER 62

Message par Balajol »

Bonsoir Boubouille et tous,
IL me semble qu'il y a des tableaux excel mis à dispo par REMI :-?
Le rapport de 2 me semble être la règle admise pour travailler avec un Delta de 20 à 30 au lieu de 50 (Au dessus de la T° Ambiante souhaitée)

Un petit peu de lecture apres une recherche GOO..E

http://www.uniclima.fr/fileadmin/BASE_D ... ov2010.pdf


Cordialement
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II; Domoticz
Compte rendu de mon installation ici

Avatar du membre
vile-coyote
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 734
Enregistré le : mar. nov. 06, 2007 12:44 pm
Localisation : bretagne (56)

Message par vile-coyote »

Bonsoir à tous,
bonsoir boubouille,

tu va donc désormais venir habiter près de chez moi,
si tu es proche de la mer, le climat est bien moins rigoureux que dans la sarthe, et avec une maison correctement isolée, tu n'aura meme pas besoin de chauffage, ou si peu

je suis en location dans une maison qui n'est pas RT2012, et loin du BBC, mais bord de mer ( 600m )
10 cm dans les murs, 30 dans le plafond, et placo parpaing, rien de bien magique , double vitrage standard, etc..
et bien je n'ai toujours pas rallumé le chauffage, et ce soir encore 22 dans la maison.

enfin dans 70m² y'a déja pas beaucoup de mur, mais si en plus y'a de gros radiateur devant, y'aura plus de place pour les meubles
.
pour l'ecs, vas-y mets un CESI , et gare à la surchauffe l'été :roll:


pour revenir sur ta dalle à 28°C qui surchauffe quand le soleil arrive,
ben pourquoi elle est a 28 ? parce que elle n'anticipe pas les variations de températures extérieures,
enfin, puisque elle a de l'inertie, inutile de la laisser chauffer le matin, le soleil s'en chargera, et une bonne régul aussi.

m'enfin ce que j'en dit..

Avatar du membre
arnal.dz
Newbie
Newbie
Messages : 30
Enregistré le : dim. mars 31, 2013 22:33 pm
Localisation : Douarnenez 29

Message par arnal.dz »

Etonnant d'avoir peur de la surchauffe lorsque l'on choisit un poele bouilleur comme appoint du solaire :???: :???:

Si la suchauffe de ton PC chauffant te fait si peur que ça opte pour de la chape maigre 0.8 mm au dessus du PER (j'en pose un la semaine prochaine) marque shutler

http://www.schluter-systems.fr/chapes-f ... kotec.aspx

Ou sinon il y a le air / air possède un effet de "non -inertie" inégalable mais tu as choisi le chauffage par caloporteur ...


Préférant les chappe liquide de 5 cm ... pourquoi pas stopper purement et simplement la chauffe a 3 h du mat pour la faire reprendre ou plutot "autoriser" vers 15 h une foi le pic d'apport solaire terminé !!

Une loie d'eau minimale casse fortement l'effet d'inertie.

Tu vas flingué tous le rendement de ton solaire avec du radiateur ... Pour info pour du DT 25 c'est 20 % de la puissance a DT de 50 !!!! Tu va avoir des mur en acier et peu de place pour le mobilier entre la cuisine et les baie vitrée ... Surtout sur une maison de type cubique...

On pourrait aussi imaginer un solarimètre qui coupe la production de chauffage pour une durée de rayonnement solaire bien déterminé ; tant en puissance qu'en durée.

Faire une RT 2012 sans Plancher chauffant serai une grosse erreur pour une revente éventuelle.
Modifié en dernier par arnal.dz le lun. nov. 11, 2013 23:51 pm, modifié 1 fois.

Répondre

Retourner vers « Aides »