Autoconstruction chaudière combustion inverse à sonde lambda

Modérateurs : monteric, ametpierre, ramses, Balajol

Avatar du membre
Joel35
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 212
Enregistré le : sam. janv. 31, 2009 20:34 pm
Localisation : COGLES (35)

Message par Joel35 »

Bonjour,

La cogen pellet Sunmachine comporte un lavage des fumées et évacuation des condensats.

Bonne journée,

Joel35

Avatar du membre
superplombier
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 954
Enregistré le : dim. déc. 17, 2006 19:01 pm
Localisation : Bougé-Chambalud 38 dauphiné rhodanien
Contact :

Message par superplombier »

[quote="Joel35"]Bonjour,

La cogen pellet Sunmachine comporte un lavage des fumées et évacuation des condensats.

Bonne journée,

Joel35[/quote]
tu me met le doute, à la base on parlait de chaudiere bois buche ou pellet?
le soleil brille pour tout le monde

Avatar du membre
Joel35
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 212
Enregistré le : sam. janv. 31, 2009 20:34 pm
Localisation : COGLES (35)

Message par Joel35 »

Bonsoir,

On parle à un moment de chaudière Pellet d'Oekofen, j'ai pensé que nous parlions aussi de pellets...

Bonne soirée,

Joel35

lolosoph
Newbie
Newbie
Messages : 16
Enregistré le : lun. août 06, 2007 19:40 pm
Localisation : 67

Message par lolosoph »

Bonsoir,

oui, oui, je parle bien d'une chaudière bûches, à laquelle je veux adjoindre un condenseur. Sauf que le seul exemple de "chauffage bois" avec condenseur que je connaisse est la chaudière pellet Ökofen, je n'ai jamais entendu parler de chaudière bûches avec condenseur. C'est bien une des questions posées.

A+

lolosoph
Newbie
Newbie
Messages : 16
Enregistré le : lun. août 06, 2007 19:40 pm
Localisation : 67

Message par lolosoph »

Bonjour à tous,

je planche sur le principe de la régulation de la combustion. Plusieurs solutions s'offrent à moi:

1/ le ventilateur est en mode On/Off. Les 2 canaux d'air sont chacun réglé par leur propre vanne papillon. La quantité d'air primaire est réglé par la sonde de température des fumées qui représente la puissance. L'air secondaire est uniquement géré par la sonde lambda : si l<1 on ouvre et vice-versa pour toujours obtenir l=1 (ou légèrement au-dessus).

2/ le ventilateur est à vitesse variable, qui détermine la puissance de la chaudière. Il n'y a pas de réglage de l'air primaire (toujours ouvert à fond,(puisque puissance=f(vitesse) ). L'air secondaire est réglé par la sonde lambda.

3/ le ventilateur travaille à vitesse variable. L'air est distribué par un papillon à double sortie qui répartit le flux entre airs primaire/secondaire avec un rapport variant entre 0/100% à 100/0%.

4/ En mode pression : 2 ventilateurs à vitesse variable en entrée des flux d'air, le premier gère la puissance (air primaire en fonction de la °C des fumées), le second en fonction de la sonde lamdba.

5/ En mode pression : 1 seul ventilateur on/Off en soufflage. Air primaire et secondaire sont gérés indépendamment par 2 clapets.

6/ idem 5/ mais clapet unique de répartition de l'air (comme en 3).

7/ un commercial m'avait soutenu que sur sa chaudière avec ventilo à vitesse variable, la sonde lambda gère et le clapet d'air secondaire (ok) et celui de l'air primaire (??!!) .


Que pensez-vous de ces différentes versions?
Quelqu'un connaît-il la réponse au principe 7/ ?
(Si besoin, je peux fournir des schéma)

A+.

Lolosoph :-)

Avatar du membre
YvesBr
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 1396
Enregistré le : lun. mars 20, 2006 23:54 pm
Localisation : Moselle - aéroport 57

Message par YvesBr »

Bonjour,
Je ne suis pas certain que ce soit une bonne solution de travailler en mettant l'air en pression. Il me semble plutôt qu'il faut être en dépression au niveau du foyer, afin d'éviter les risques de fuite de gaz chauds par des petits interstices.
Alors, je voterais pour 1 ou 3. Dans un cas, il y a deux volets à piloter, dans l'autre un seul, mais avec un circuit aéraulique plus compliqué.

Yves

lolosoph
Newbie
Newbie
Messages : 16
Enregistré le : lun. août 06, 2007 19:40 pm
Localisation : 67

Message par lolosoph »

Bonsoir YvesBr,

tout à fait d'accord sur les inconvénients du mode pression. Mais je n'avais pas exclu cette possibilité, vu le nombre de chaudières du marché fonctionnant ainsi.
J'en ai même trouvés qui semblent de bonne facture avec 2 ventilos en pression (solution 4/).

L'inconvénient de la solution 1 est la consommation électrique maximum du ventilateur, même si la chaudière devait tourner à régime ralenti (+/- 60% du régime nominal).
L'inconvénient de la 3/ est que pour obtenir un lambda correct, on augmente l'air attribué au secondaire, diminuant ainsi l'air primaire, donc la puissance, ce qui a pour effet une augmentation du régime ventilateur, etc etc ... Je crains la régulation en mouvement perpétuel.

Lolosoph :-)

Avatar du membre
patrick07
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 1736
Enregistré le : lun. avr. 03, 2006 11:07 am
Localisation : Sud Ardèche -07- St Germain
Contact :

Message par patrick07 »

Bonsoir,

Et la solution 2, elle me plaît bien moi !!! :roll: Vitesse du ventilo pour la puissance et une seule vanne à motoriser pour la combustion.

Au fait, elles sont déjà motorisées les vannes ou ça reste à faire ???

D'origine il semble qu'il y avait une régulation sur cette chaudière... Elle gérait quoi ???

:bye:

lolosoph
Newbie
Newbie
Messages : 16
Enregistré le : lun. août 06, 2007 19:40 pm
Localisation : 67

Message par lolosoph »

Bonsoir patrick07,

il n'y a pas que les motorisations qui restent à faire, les vannes également :cry: . Voire les circuits de distribution des lignes d'air, en fonction de la solution retenue (sans compter la chambre en béton réfractaire, l'installation, une façade avant isolée, etc ...)
D'après la notice, la régul d'origine marche en tout ou rien (ce que confirme le schéma électrique : le ventilo est branché sur un relai). Et les réglages sont tous 2 manuels.

Ma préférence est également pour la solution 2, mais je n'ai aucune idée de la façon de réguler un moteur 230 V... NB : c'est d'ailleurs entre-autres pour cette raison que j'ai ouvert un topic en parallèle sur le forum des automates programmables. Je sais que tu es as dans ce domaine, alors si tu avais un p'tit tuyau :roll: ... (notamment sur le choix du M3 : modèle proposé par le groupement, ou avec des sorties PWM).

Tantôt, je suis tombé sur une notice Vie...ann, qui explique que non seulement, leur chaudière régule les 2 lignes d'air, mais également la vitesse du ventilo. Donc une 8e solution !!! Que, comme la 7/ , je ne m'explique pas vraiment. Faudra que j'aille voir ça de près.

Bonne soirée à tous.
Modifié en dernier par lolosoph le sam. nov. 14, 2009 23:03 pm, modifié 1 fois.

Avatar du membre
ramses
Administrateur
Administrateur
Messages : 2358
Enregistré le : mer. janv. 23, 2008 21:49 pm
Localisation : Belgique Prov Namur
Contact :

Message par ramses »

bonsoir a tous,

ben si tu veux limiter les frais tout en gardant une solution performante, la solution ideale pour reguler facilement est d'utiliser un moteur a balais, ou pour "mieux parler", un moteur serie type aspirateur, machine a laver, ....

La regulation est plus simple car elle se limite a faire varier la tension d'alimentation pour faire varier la vitesse du moteur. Ce montage est tres simple et se commande a partir d'un potentiometre qui pilote un triac. (c'est le cas des aspirateurs ).

Et si tu veux piloter ca a partir d'un automate, il suffit de jouer avec 3 sorties qui, a travers, un jeu de resistances "simulant" le potentiometre, te donnera 8 vitesses differentes.

Bien a vous tous

lolosoph
Newbie
Newbie
Messages : 16
Enregistré le : lun. août 06, 2007 19:40 pm
Localisation : 67

Message par lolosoph »

Re,

sachant manier les bits, j'avais pensé à cette solution, mais je ne savais pas si l'électronique était facile à mettre en oeuvre. Faudra que je regarde cela de plus près. Par contre, cela monopolise 3 sorties; sur 10, ce n'est pas négligeable (j'avais prévu d'en parler sur le forum Automates : je souhaiterai également piloter les circuits de chauffage avec le même M3. Reste à voir si le programme "chaudière + régulation climatique" tient dans la mémoire.

A+
Modifié en dernier par lolosoph le sam. nov. 14, 2009 23:32 pm, modifié 1 fois.

Avatar du membre
ramses
Administrateur
Administrateur
Messages : 2358
Enregistré le : mer. janv. 23, 2008 21:49 pm
Localisation : Belgique Prov Namur
Contact :

Message par ramses »

bonsoir a tous,

bah, tu ne vas pas t'enm...der pour 3 sorties quand meme, il te suffit "d'accoupler' ton M3 a une petite extension et le probleme est regle en t'apportant entrees et sorties supplementaires !

Bien a vous tous

lolosoph
Newbie
Newbie
Messages : 16
Enregistré le : lun. août 06, 2007 19:40 pm
Localisation : 67

Message par lolosoph »

Bonjour,

après une longue période de réflexion, notamment sur la gestion des flux AP/AS/ventilateur, et surtout la chambre de combustion secondaire, le projet va repartir dans une phase "active". Quelques nouvelles:

Principe de régulation retenu : (dans la phase de fonctionnement "normal")
- AP est géré en fonction de la température de l'eau (AP=puissance à apporter)
- AS est géré en fonction de la sonde lambda
- la vitesse du ventilateur est gérée en fonction de la température des gaz de combustion après l'échangeur

La chambre de combustion secondaire :
elle devrait ressembler à une chambre à turbulence cyclonique, en conservant le principe de la tuyère existant dans la chambre d'origine. L'inconnue sera la tenue aux hautes températures et à la dilatation des parties "fines" de cette chambre (notamment autour des conduits d'air secondaires).
Les intéressés trouveront les modèles 3D en pièces jointes (3D dynamique : déplacer la souris en cliquant sur le modèle; roulette de souris=zoom).
Le principe est de réchauffer au maximum l'air secondaire en lui faisant parcourir des conduits intégrés dans le bas de la chambre, puis d'entrer dans une "chambre de prémélange" située directement sous la sole en acier réfractaire en parcourant ce qui ressemble à un échangeur, avant de se mélanger aux gaz issus de la combustion primaire dans le haut du puits tangentiel. AS et gaz primaires se mélangeront et brûleront au maximum dans le coeur de la chambre selon un circuit cyclonique. Un second cycle de compression/expansion se produira par l'entrée dans la tuyère puis l'expansion dans la chambre à la sortie de la tuyère (en inox réfractaire, en rouge brique dans le modèle) située sous l'échangeur (triple combustion ...)

Le 3e PDF représente le circuit des gaz primaires dans la chambre "montée" (sole posée sur le dessus de la chambre, tampon de nettoyage en place sur la face avant).

Toute remarque est la bienvenue.

A+.

NB : ceux qui ouvriront les PJ, le modèle est en "négatif", c'est-à-dire qu'il faut voir les conduits AS, la chambre, etc.. comme des réservation dans un bloc de béton réfractaire coulé.
Fichiers joints
Chambre de combustion secondaire 1.pdf
(217.91 Kio) Téléchargé 73 fois
Chambre de combustion secondaire 2.pdf
(217.79 Kio) Téléchargé 84 fois
Circuit gaz combustion.pdf
(640.57 Kio) Téléchargé 97 fois

Avatar du membre
Christian de Quinsac
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 175
Enregistré le : mer. juil. 16, 2008 11:11 am
Localisation : Quinsac (33360)

Message par Christian de Quinsac »

ramses a écrit :
"bah, tu ne vas pas t'enm...der pour 3 sorties quand meme, il te suffit "d'accoupler' ton M3 a une petite extension et le probleme est regle en t'apportant entrees et sorties supplementaires ! "

Salut ramses (et tout le monde),
Bizarre, j'ai vu le principe d'avoir des entrès supplémentaires sur le M3 avec la carte 8/1 de Patrick (je crois) mais je n'ai pas vu comment avoir des sorties supplémentaires , en plus des 10 existantes.On trouve ça sur le site ?

Merci

Avatar du membre
ramses
Administrateur
Administrateur
Messages : 2358
Enregistré le : mer. janv. 23, 2008 21:49 pm
Localisation : Belgique Prov Namur
Contact :

Message par ramses »

bonsoir a tous,

ben c'est en standard chez Crouzet et il y a plusieurs modeles si j'ai bon souvenir. Aaaahhh, j'ai retrouver l'adresse chez Crouzet, c'est ici : http://www.crouzet.com/francais/produit ... nium-3.htm

Mais ca vaut aussi la peine de taper un oeil sur "le bon coin", on en voit souvent passer .

Allez, un exemple (pas bon marche... dommage) :
http://www.leboncoin.fr/bricolage_jardi ... tm?ca=12_s
Image

Bien a vous tous

Répondre

Retourner vers « Bois Bûche »