Réparation réfractaire chaudière bois

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses

Messagepar LPF » Mar Aoû 14, 2012 17:02 pm

Bonjour à tous,

Je viens de récupérer (moyennant quelques litres de sueur de manutention) une chaudière Pergé, modèle MC 5-20 (20 kW donc). Elle sera raccordée à un ballon de 1000 l (appoint solaire prévu ultérieurement quand la toiture sera en état, et les finances aussi!).

C'est une chaudière à conception particulière, en ce sens que la partie basse du foyer comprend des tubes noyés dans le béton réfractaire. En théorie, ça permet de garder des zones de combustion plus chaudes (moins de condensation), le réfractaire montant à 500°C en fonctionnement.

Sauf que là, le réfractaire s'est "écaillé" par endroits, et qu'on voit les tubes. Heureusement, ils sont totalement intacts et pas du tout corrodés. J'ai bien l'intention de tenter de réparer le réfractaire, quand on voit le prix du foyer bas neuf en pièce détachée (quasiment le prix de la chaudière neuve! :schock: ).

Je penche pour du mortier réfractaire "tout fait", mais comme je n'y connais pas des masses en mortier/béton réfractaire (le pas réfractaire, beaucoup plus :-D ), je suis preneur de tout conseil/idée/astuce...

A vot'bon coeur! :-)

LPF
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 393
Enregistré le: Dim Aoû 12, 2007 13:01 pm
Localisation: Maxstadt (57)

Messagepar Ottiti » Mar Aoû 14, 2012 20:42 pm

Salut

Je dis peut être une bêtise, et ne suis pas sur du tout de l'info.
D'habitude quant c'est le cas je m'abstiens :roll:

Dans les blocs de béton réfractaire normalement le béton fait un tout, un seul bloc qui réagit pareil à la chaleur.
Quant une pièce réfractaire dans un foyer lâche on la change :sad:
Le risque est que ta "rustine" ne réagisse pas pareil que le "reste" donc fasse des fissures.
Pour la résistance de ta réparation faudrait que ton ajout soit conséquent.
Éventuellement dégager toutes la surface en contact avec le feu pour faire une d'un seul tenant, comme un couvercle. En cas de fissure elle se fera dessous entre les deux "blocs" et pas sur le dessus .
Sinon pourrais tu mettre du sable réfractaire et une plaque en fonte dessus, l'avantage tuyau protégé et pas de fissures à craindre.

J’espère que quelqu’un d'autre sera plus compétent que moi pour te répondre :-D

Ne pas oublier que "les conseilleurs ne sont pas les payeurs"

A+
DrainBloc PAW + 13M2 + KER2 de 800 litres à production d'ECS Instantanée + KER1 & Poêle Bouilleur Prity + Poêle Hanook Supra + WKS 1kw + 2 x 200wc
Avatar de l’utilisateur
Ottiti
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 3009
Enregistré le: Sam Oct 23, 2010 21:57 pm
Localisation: 57420 FEY
Âge: 55

Messagepar LPF » Mar Aoû 14, 2012 22:13 pm

Ah mais leurs foyers, même neufs, se fissurent et, dixit leur doc technique "c'est normal".

Vu la forme en U (fermé en face arrière, en plus!) de leur bas de foyer, et les variations d'épaisseur du béton réfractaire (armé, tout de même, et avec deux nervures), c'est évident qu'il fissure, les contraintes thermiques sont variables.

Et les "rustines" seront conséquentes (y'a environ 2cm à remettre par endroits).

Mais c'est juste que je cherche à maximiser l'accroche des "rustines" avec l'existant, pour pas que ça se décolle après 15 jours d'utilisation.

LPF
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 393
Enregistré le: Dim Aoû 12, 2007 13:01 pm
Localisation: Maxstadt (57)

Messagepar Ottiti » Mer Aoû 15, 2012 13:50 pm

Salut

C'est bien cela le Pb l'accroche de la rustine :sad:
Un "petit" bout ne tiendras pas, les résines d'accrochage tiennent elle 500°c ?
j'ai des doutes :cry:
Les mastic "prévue" pour aussi, d'ou ma proposition de faire une "grosse" rustine :roll:

Si quelqu'un en connait un peu plus sur le sujet ce serait sympa de répondre, soyez pas timide :-D

A+
DrainBloc PAW + 13M2 + KER2 de 800 litres à production d'ECS Instantanée + KER1 & Poêle Bouilleur Prity + Poêle Hanook Supra + WKS 1kw + 2 x 200wc
Avatar de l’utilisateur
Ottiti
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 3009
Enregistré le: Sam Oct 23, 2010 21:57 pm
Localisation: 57420 FEY
Âge: 55

Messagepar jyf82 » Mer Aoû 15, 2012 15:28 pm

Bonjour,
e penche pour du mortier réfractaire "tout fait", mais comme je n'y connais pas des masses en mortier/béton réfractaire (le pas réfractaire, beaucoup plus Très content ), je suis preneur de tout conseil/idée/astuce...

- Il faut trouver un mortier réfractaire ( ciment fondu + chamotte) qui tient
à 1200°C.
- Voir par exemple chez www.pharmabat.fr/FICHE/MORTIERREFRACT.pdf.
- Nettoyage à la brosse métallique et humidifier un max avant ragréage.
- Mettre un chiffon humide sur les "rustines"pour avoir un séchage lent.
- Mise en température progressive.
A+

jyf82
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 223
Enregistré le: Lun Juin 04, 2007 22:31 pm
Localisation: Montauban 82

Messagepar LPF » Lun Jan 28, 2013 16:35 pm

Ah bah si vous voulez des nouvelles de mes réparations: ça tient! :cool:

Disons, les réparations les plus importantes (là où y'avait les tubes devenus apparents) tiennent, ça décolle pas.

Là où ça a décollé, c'est:

- au fond, mais c'était une fine couche juste parce que le réfractaire était un peu "bouffé", mais bon, c'était plus de la déco qu'autre chose;
- sur 3 nervures sur 4 (me demandez pas pourquoi la 4ème tient!) qui servent en fait à laisser toujours un passage d'air sur le coté des bûches qui se "colleraient" aux parois. Bon, y'a pas mort d'homme, et vu le différentiel d'épaisseur, je me doutais de la frottée.

Sinon: ça chauffe! :-D

LPF
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 393
Enregistré le: Dim Aoû 12, 2007 13:01 pm
Localisation: Maxstadt (57)

Messagepar ventura » Ven Mai 24, 2013 9:19 am

Bonjour,
J'ai réparré ma chaudiere bois avec du cermicole blanc, c'est un produit réfractaire à la chaleur, cela fait 5 ans.
Avatar de l’utilisateur
ventura
Technicien Solaire
Technicien Solaire
 
Messages: 469
Enregistré le: Lun Mar 18, 2013 21:10 pm
Localisation: narbonne (11 )


Retourner vers Bois Bûche

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité