capteur parabolique droit

vos contributions, four boite four parabolique, recettes de cuisine solaire, photos

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses

Messagepar JeanLuc77 » Mer Mar 02, 2011 17:22 pm

Bonjour

Je planche sur un projet de capteur parabolique droit adapté avec un (ou pluiseurs) tube sous vide en guise de foyer.
Une question concernant la forme de la parabole:
A largeur équivalente, quelle est l'influence de la variation de longueur de focale sur la temperature et l'energie captée??
voir le croquis.

Merci d'avance pour l'aide apportée.

JeanLuc
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

JeanLuc77
Newbie
Newbie
 
Messages: 7
Enregistré le: Jeu Déc 09, 2010 19:12 pm
Localisation: Fontainebleau 77

Messagepar kroutchef » Mer Mar 02, 2011 18:21 pm

En supposant qu'il y ai une poursuite, au moins sur 1 axe, dans le cas tel que dessiné, aucun car la surface d'interception reste la même, donc l'energie interceptée est identique...
Attention ce type de capteur concentre l'energie en une surface faible, les températures générée sont trés élevées :oops:(ratio surface/energie interceptée, ne fabrique pas plus d'énergie qu'il ne reçoit :roll: ) et nécessite des matériaux spécifiques... les tubes normaux, quel que soit le fabricant ne sont pas fait pour cette utilisation ( à caloducs encore moins), il faut un capteur tubulaire dans lequel circule le fluide caloporteur avec un débit important, un tube à vide est l'idéal mais pas nécessaire pour un "bricolage"...
Les installations industrielles de cette technologie utilisent de l'huile minérale comme transport circulant dans un tube sous vide idem tube à caloducs et atteignent plusieurs centaines de degrés pour fabriquer ensuite de la vapeur/ turbine/ elec ...
voir http://www.outilssolaires.com/pv/prin-centraleA.htm
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Modifié en dernier par kroutchef le Mer Mar 02, 2011 18:24 pm, modifié 1 fois.
Amitiés ensoleillées ...
Alain R. (Albi)
"Ne quid nimis, sol lucet omnibus !"
http://alainraynal.wordpress.com (site catastrophe aprés migration de windowslive > description install)
Avatar de l’utilisateur
kroutchef
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 682
Enregistré le: Dim Déc 25, 2005 17:44 pm
Localisation: ALBI (81)

Messagepar olab » Mer Mar 02, 2011 18:59 pm

Je remarque que toutes les paraboles (cylindriques ou de révolution) en photo, sont des versions ouvertes à 'longue' focale. Je ne sais pas pourquoi.
Peut-être la quantité de matière, prise au vent, poids ou une difficulté à obtenir une forme donnant la concentration cherchée :shock:
En tout cas, attention aux matériaux utilisés au point focal, l'énergie y est concentrée :twisted:
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Ce n'est pas parce que vous êtes parano que personne ne vous suit ... :-?

olab
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 127
Enregistré le: Mer Nov 03, 2010 19:25 pm
Localisation: ici

Messagepar remi.450 » Mer Mar 02, 2011 19:00 pm

Bonjour,
Je suis d'accord pour les turbines vapeur avec de l'huile à 400°C.
Mais si le tube est traversé par de l'eau basique et la puissance solaire étant de 1000w/m² maximum, le delta T° sera toujours d'environ 20° pour un débit de 40l/h pour une surface de 1m².
puissance = 40 * 20 * 1,16 = 928 w
Rémi
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar de l’utilisateur
remi.450
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2589
Enregistré le: Lun Aoû 27, 2007 18:59 pm
Localisation: St Jean de la Ruelle (45)

Messagepar JeanLuc77 » Mer Mar 02, 2011 19:37 pm

Merci à tous pour ces quelques infos.

En retour:

-le profil de la parabole n'est pas encore arrêté. Le schéma joint était juste à titre indicatif.

-l'utilisation serait 100 % en hiver (conscient des temperatures obtenue en été.)

L'idée est de voir si on peut obtenir mieux qu'un capteur à tube CPC "fixe" pour un stock d'eau destiné à un chauffage basse temperature.

Remi, quant tu parle de 1000 w solaire/m2, je suppose que c'est par jour....???
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

JeanLuc77
Newbie
Newbie
 
Messages: 7
Enregistré le: Jeu Déc 09, 2010 19:12 pm
Localisation: Fontainebleau 77

Messagepar LPF » Mer Mar 02, 2011 21:09 pm

Bonjour,

JeanLuc77 a écrit:Remi, quant tu parle de 1000 w solaire/m2, je suppose que c'est par jour....???


Bah non, il parle d'une puissance. Ne pas confondre avec une énergie (qui est une puissance pendant un temps).

Si je ne m'abuse, les 1000 W/m² c'est la puissance maxi en plein été dans les conditions optimales.


Pour ce qui est des centrales thermodynamiques, suffit d'adapter le débit du fluide (souvent de l'huile thermique, effectivement) à la puissance des capteurs pour obtenir le bon delta T entre entrée et sortie. C'est la taille des capteurs qui déterminera la puissance (et donc l'énergie) collectée. Et l'huile thermique, c'est pour éviter un changement de phase dans les tubes, la captation de la chaleur par la vapeur étant très médiocre comparativement à la phase liquide.

LPF
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 393
Enregistré le: Dim Aoû 12, 2007 13:01 pm
Localisation: Maxstadt (57)

Messagepar YvesBr » Mer Mar 02, 2011 21:09 pm

JeanLuc77 a écrit:L'idée est de voir si on peut obtenir mieux qu'un capteur à tube CPC "fixe" pour un stock d'eau destiné à un chauffage basse temperature.

Remi, quant tu parle de 1000 w solaire/m2, je suppose que c'est par jour....???

Bonsoir,
non, les 1000 W/m², c'est une puissance instatntanée. Sinon Rémi aurait parlé de kWh/m²/j

Je ne vois pas vraiment l'intérêt de prendre autant de risques si c'est pour faire de l'eau chaude simplement. A la moindre défaillance, tout a fondu, que ce soit en Castille ou en Aragon.

Yves
Avatar de l’utilisateur
YvesBr
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1391
Enregistré le: Lun Mar 20, 2006 23:54 pm
Localisation: Moselle - aéroport 57

Messagepar lebritish » Lun Jan 23, 2012 0:14 am

JeanLuc77 a écrit:Bonjour

Je planche sur un projet de capteur parabolique droit adapté avec un (ou pluiseurs) tube sous vide en guise de foyer.
Une question concernant la forme de la parabole:
A largeur équivalente, quelle est l'influence de la variation de longueur de focale sur la temperature et l'energie captée??
voir le croquis.

Merci d'avance pour l'aide apportée.

JeanLuc


Bjr a tous , bjr Jeanluc,

Je m’apprête a faire la même chose (un an après).
voir ici: http://forum.apper-solaire.org/viewtopi ... c&start=27
Te ton coté as tu avancé ? As tu fais un proto ? si oui quels sont tes retours ?

lebritish
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2216
Enregistré le: Sam Mai 24, 2008 23:18 pm
Localisation: Saint Ambroix (30)
Âge: 43

Messagepar bernierjpl » Sam Sep 14, 2013 14:04 pm

Capteur parabolique droit, tracé d'un rayon réfléchi.

Les réflecteurs des capteurs à tubes à vide ne sont généralement pas paraboliques.
En supposant que la section du réflecteur soit une vraie parabole (comme sur la figure), alors le système de guidage est indispensable car le tube absorbeur ne reçoit plus rien du miroir dès que l'écart d'orientation dépasse quelques degrés, l'énergie captée devient alors presque nulle.
Pour évaluer votre système, il manque un composant déterminant : le mécanisme d'orientation.
Il est également déterminant pour le choix de la longueur de la focale.
- Quel jeu acceptez-vous dans le mécanisme de guidage ?
- A quelle fréquence allez-vous repositionner le réflecteur ?
Ces paramètres se traduisent par un angle d'erreur acceptable. Supposons que vous repositionnez le miroir toutes les 4mn. Du fait de la rotation de la terre le miroir aura tourné de : 360 x 4 /(24 x 60),
ce qui fait un degré. Cette rotation de 1° du miroir provoque une rotation du rayon réfléchi de 2°. (voir méthode de Poggendorff).
Supposons que votre système de guidage, compte tenu des jeux ait une précision de 1°, les rayons réfléchis par la parabole pourront avoir tourné de 2° + 2° après 4mn, l'imprécision sur le rayon réfléchi pourra atteindre 4°.
J'ai représenté ce cas sur la figure ci-jointe. Je n'ai tracé que le rayon passant par le centre, mais tous les rayons réfléchis seront écartés de 4° avec un miroir tournant de 2°.
Sur la figure on voit que si la distance focale est trop grande, l'absorbeur ne reçoit plus aucun rayon réfléchi.

Pour un système de guidage manuel simple et bon marché, je vous propose d'adapter le système :
http://forum.apper-solaire.org/viewtopic.php?t=7774
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

bernierjpl
Newbie
Newbie
 
Messages: 7
Enregistré le: Jeu Mai 24, 2007 7:30 am
Localisation: Auriol 13


Retourner vers Cuisinière solaire four solaire cuisson solaire

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron