Projet chauffage antigel sol de serres culture en altitude

solaire agricole, concentration, ....

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses

Messagepar ametpierre » Sam Sep 26, 2009 15:19 pm

il s'agit de faire des essais pour combiner effet de serre la journée , puis solaire thermique actif par capteurs et plancher chauffant
il s'agit de definir la profondeur des tuyaux ds le sol,
le pas, ...
les essais seront fait chez un agriculteur bio du 04
" que l'homme est petit sur l'atome où il se meut..." (Chateaubriand)
http://pierre.amet.free.fr
Avatar de l’utilisateur
ametpierre
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 1632
Enregistré le: Mar Déc 13, 2005 18:07 pm
Localisation: st-andré les alpes (04)

Messagepar olivierm42 » Sam Sep 26, 2009 21:34 pm

Bonsoir pierre
Pour le chauffage de la terre quelle est la limite pour ne pas bruler les racines.
Est il préférable de réchauffer la terre sous les racines ou latéralement (entre les rangs des plantations).
salutation olivier
Avatar de l’utilisateur
olivierm42
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 73
Enregistré le: Dim Mai 18, 2008 22:19 pm
Localisation: le chambon feugerolles 42

Messagepar patoche » Sam Sep 26, 2009 22:44 pm

Salut Tous,
Et surtout d'ne pas faire cuire les patates avant d'les arracher!!!! :jesors:
A+, Patoche,
C'est en restant à rien faire...qu'on apprend à mal-faire!!!
Avatar de l’utilisateur
patoche
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1292
Enregistré le: Mar Mai 02, 2006 21:42 pm
Localisation: st julien du pinet 43200

Messagepar olivierm42 » Sam Sep 26, 2009 22:56 pm

Pour les patates je les préféré au feu de bois.
Pour la température, dans un livre j'ai trouvé 15 a 18 pour jeune semis venant d'être repiqués
mais il faut peut être prévoir plusieurs zone .

idée bizarre : arroser a la température désirée et un drainage pour le retour de l'eau dans la bâche de stockage !! (un peu comme de la culture sans sol)
Modifié en dernier par olivierm42 le Sam Sep 26, 2009 23:05 pm, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
olivierm42
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 73
Enregistré le: Dim Mai 18, 2008 22:19 pm
Localisation: le chambon feugerolles 42

Messagepar ametpierre » Dim Sep 27, 2009 6:49 am

le souci est surtout d'éviter que ça gele pendant l'hiver
la cuisson c'est un autre chapitre
" que l'homme est petit sur l'atome où il se meut..." (Chateaubriand)
http://pierre.amet.free.fr
Avatar de l’utilisateur
ametpierre
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 1632
Enregistré le: Mar Déc 13, 2005 18:07 pm
Localisation: st-andré les alpes (04)

Messagepar olivierm42 » Ven Oct 02, 2009 22:25 pm

bonsoir
dans "les possibilités de l'énergie solaire en europe" il y a la description de la serre de l'institut Barce (Montréal)
la paroi nord est isolante et recouverte d'alu
en bas de cette paroi il y a un empilement de cailloux noir (pour stocker la chaleur)
la face sud et en plastique double paroi.

olivier
Avatar de l’utilisateur
olivierm42
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 73
Enregistré le: Dim Mai 18, 2008 22:19 pm
Localisation: le chambon feugerolles 42

Messagepar ametpierre » Ven Avr 23, 2010 18:05 pm

j'ai retrouvé le sujet qui n'a pas passionné les foules à part pour raconter des conneries:
chauffer la terre des serres solaires tonneaux pour éviter le gel des plans en période de fortes gelées (- 20 pendant 6 semaines chaque hiver par chez ns) travail a tres bas delta T avec tuyaux ds la terre, rendement d'enfer.
ça n'intéresse pas l'INRA, ils chauffent la serre au fioul où à l'électrique ...
par chez moi il y a un projet de serre solaire passive comme ils disent, ça va faire la botte de radis à 15 euros !
comme ça n'intéressait personne , j'ai décidé de m'y coller.
pour se faire j'ai récupéré:
une dizaine de capteurs tinox bosselés,
une serre tonneau de 50 m2
je compte faire les essais cet automne sur la moitié de la serre en dimensionnant au pif à 1m2 pour 10m2 à chauffer et en faisant varier la profondeur à chaque pas.
qd il fait 0° dehors, 5 ds la terre, il suffira de 10 ds les capteurs pour recupérer un max
(au vu du rendement de l'install, on devrait pouvoir avoir de bon resultats avec un ratio surf capt surf terre bcp plus petit)
si ça intéresse quelqu'un, je donne les capteurs (comme d'hab ils ne seront à eux que qd l'install sera en fonctionement, caution et tutti sinon tt le monde va lever le doigt...)
vos idées sont les bienvenues
" que l'homme est petit sur l'atome où il se meut..." (Chateaubriand)
http://pierre.amet.free.fr
Avatar de l’utilisateur
ametpierre
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 1632
Enregistré le: Mar Déc 13, 2005 18:07 pm
Localisation: st-andré les alpes (04)

Messagepar remi.450 » Ven Avr 23, 2010 18:51 pm

Bonsoir,
Je pense que l'on arriverait à faire un p'tit calcul quand même avec la conductivité de la terre.
Un lien vers un calcul de puit canadien.
En changeant des valeurs, j'arrive à 250 ml de tuyau en DN 20
http://www.puitscanadien.com/pages/28.php

Rémi
Modifié en dernier par remi.450 le Ven Avr 23, 2010 18:53 pm, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
remi.450
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2589
Enregistré le: Lun Aoû 27, 2007 18:59 pm
Localisation: St Jean de la Ruelle (45)

Messagepar Mallusone » Ven Avr 23, 2010 19:19 pm

Alors je sais pas si l'info est valable pour chez vous mais lors de la dernière journée des énergies renouvelables en poitou charentes, j'ai appris que dans ma région les tuyaux à 80 cm de profondeur ne risque pas de geler.

Ici comme on essai de réchauffer la terre, c'est peut être pas utile de descendre si bas!

Suivant le matériau utilisé et sa section, un mêtre de tuyau correspond à une puissance donnée pour restituer son énergie... comme en plancher chauffant, c'est la longueur de la boucle, qui fait la puissance de la boucle.

@+

Mallusone
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 883
Enregistré le: Ven Avr 13, 2007 17:46 pm
Localisation: Angoulême (16)

Messagepar ericvar » Ven Avr 23, 2010 21:19 pm

Bonsoir,

Je trouve cette piste très interressante et sans doute éfficace après expérimentation.
Je pense que la profondeur est l'élément essentiel à déterminer : car le sol ne doit pas subir de grosse variation de température . Il faut pouvoir aussi disposer d'un bonne autonomie pour les jours consécutif sans soleil. cela doit se comparer au volume stock d'eau en chauffage solaire. Beaucoup d'inertie: profondeur conséquente. La question a se poser aussi: doit-on isoler thermiquement la terre à réchauffer ( en latéral au droit des parois de la serre),le paillage éventuel étant également important.
Ce sujet m'interresse d'autant que, sans avoir terminé mon cesi, j'ai attaqué la construction d'une serre adossée de 18m² pour les plantes de madame. le sol restera en terre dans la quelle je compte dérouler du per en attente d'un chauffage éventuel...Le problème sera sans doute la profondeur car je crois être sur de la roche a faible pronfondeur.
Je pensais utiliser des panneaux de récup, fortement incliné, au sol et alimentés par le laing et panneau photovoltaîque.
Pierre , qu'entends-tu par tinox bosselé? Abimé mais fonctionnel?

Bon, je m' enthousiasme mais il faut aussi que je termine un bassin de baignade naturel ( traitement par lagunage) commmencé depuis 18 mois et qui traine...

A suivre...
Avatar de l’utilisateur
ericvar
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 320
Enregistré le: Mar Déc 29, 2009 19:11 pm
Localisation: Sillans la cascade. 83

Messagepar guy delsol » Sam Avr 24, 2010 10:10 am

Ben !!!, là je crois qu'on arrive aux limites......

Sur le principe : Qu'a t'on l'hiver comme légumes ?
Poireaux, chous de bruxelle, maches, carottes ?j'en oublie.
- 5, -10, ça va, un voile d'hivernage, et ça peut descendre plus bas...
Les serres tonneaux, c'est des passoires, mème avec un doublage de plastique à bulles..
Chauffer la terre ? c'est le "hors terre" qui gèle en général.
Tous les jardiniers chauffent l'air, et en permanence, tant il en part dans la nature...
Utiliser la terre comme "masse chauffante", rique d'avoir le mème effet, l'air étant tributaire des degrés ambiants.
Donc je ne crois pas au miracle, d'autant que ...le solaire, comme qu'on se débrouille, l'hiver...y a rien de trop...4 jours de gris, et faut faire qq chose.

J'ai vu toutes sortes de systèmes,:
Sur des "faïsses" trés étroites, plein sud, avec des murs de galets noirs .Pas mal,comme stock, mais faut un appoint pour les jours ou...
Adossé à la maison, pour profiter du chauffage de la maison, idem , complément nécessaire...
A Pierrelatte, il y a 30 ans déja, des jardiniers récupéraient l'eau chaude de la centrale, ils avaient de gros tuyaux de 100 mm tout le long des murs de leur tonneaux, effet de masse chaude, trés efficace, au point qu'ils ont fait "La ferme aux crocodiles", (à voir) (ceci n'est pas une pub.) 8000 m chauffés sur le mème principe, des km de tubes.. et 3 ou 400 crocodiles à + de 30°. (grace au nucléaire)

Et moi, aprés avoir essayé un poèle, un cannon à air chaud à gaz, je n'ai trouvé que des ventilo-radiateurs,, chauffés par la chaudière, ou le solaire . + 15° dans la serre à orchidées, 12 m2, et +10° dans celle à cactus, 30m2...Un choix,,et une ruine, j'estime la conso à 12-1500 litres de fuel, plus le solaire aléatoire.
( ici, nous n'avons que du -5-6°, -10-12 au pire, mais une nuit de loupée, ou panne, et toutes les plantes exotiques sont foutues...)
Donc, prudence et courage à seux qui veulent tenter le coup...
Un gros chantier pour....pas grand chose.
Cordialement.
Guy
Avatar de l’utilisateur
guy delsol
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1228
Enregistré le: Mer Juil 30, 2008 18:16 pm
Localisation: rousson 30

Messagepar ericvar » Sam Avr 24, 2010 13:23 pm

Eh ben Guy ! Si ma femme lit ton post, elle débarque chez toi demain ( passionnées de plantes , d'orchidées plantes grasses et autre hoyas! )

Je suppose que la chauffage solaire d'une serre, comme le chauffage d'une maison à besoin d'un appoint au cas où...Il me semble qu'il existe des tapis chauffants électriques pour mettre sous la terre pour faire démarrer plus tôt la germination : pourquoi pas le solaire ?
Je pense que l'essais mérite d'être tenter.

En revanche, cultiver des plantes adaptées au climat local, sans chauffage ni serre sans engrais chimique et sans pesticides reste a mon avis le top....
Avatar de l’utilisateur
ericvar
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 320
Enregistré le: Mar Déc 29, 2009 19:11 pm
Localisation: Sillans la cascade. 83

Messagepar ametpierre » Sam Avr 24, 2010 16:17 pm

ça y est le post dérive
je parlais juste de mettre la terre hors gel, pas de cultiver des orchidées ...
pour eviter de geler la racine en pays de montagne en période difficile
de manière à rendre possible du maraichage en zône de montagne
c'est une demande qui explose actuellement et qu'il faut accompagner
économiquement, les agriculteurs ne peuvent pas investir ds autre chose que la serre tonneau.
il s'agit simplement d'appliquer ce que l'on sait : travailler au plus bas delta T possible.
De ce point de vue, je ne crois pas que l'on puisse trouver mieux.
" que l'homme est petit sur l'atome où il se meut..." (Chateaubriand)
http://pierre.amet.free.fr
Avatar de l’utilisateur
ametpierre
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 1632
Enregistré le: Mar Déc 13, 2005 18:07 pm
Localisation: st-andré les alpes (04)

Messagepar patrickleroux » Sam Avr 24, 2010 16:36 pm

bonjour
en faisant de la géothermie: pomper dans un forage, passer dans le serpentin et rejeter plus loin dans un puisard. l'eau en profondeur doit etre a 10° ça doit etre suffisant.

Patrick

patrickleroux
Newbie
Newbie
 
Messages: 27
Enregistré le: Jeu Juil 24, 2008 22:43 pm
Localisation: tilloy et bellay 51

Messagepar m_you49 » Sam Avr 24, 2010 19:46 pm

Salut.
[quote="patrickleroux"]En faisant de la géothermie: pomper dans un forage, passer dans le serpentin et rejeter plus loin dans un puisard. l'eau en profondeur doit être a 10° ça doit être suffisant. Patrick[/quote]
Pierre a recadré l'objectif (hors gel) L'eau récupérée à 10° par forage et pompage nécessite bien plus d'énergie qu'un circu solaire. Pourquoi ne pas faire des essais et voir ce que ça donne. Une serre adossée à un mur stockeur (nos anciens l'avaient compris) ou à une habitation est sans doute plus efficace, mais qui ne tente rien, etc...
@ +
Avatar de l’utilisateur
m_you49
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 3577
Enregistré le: Sam Déc 31, 2005 12:36 pm
Localisation: Beaupréau-en-Mauges - 49
Âge: 72

Suivante

Retourner vers Le solaire thermique pour d'autres applications

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité