calcul estimatif pour capteur autocontruits

Auto-construction, fonctionnement, informations...

Modérateurs : ramses, Balajol, monteric, ametpierre

Répondre
Avatar du membre
Ti Racoon
Newbie
Newbie
Messages : 33
Enregistré le : mer. mai 25, 2016 10:29 am
Localisation : Val d'Oise

calcul estimatif pour capteur autocontruits

Message par Ti Racoon »

Bonjour,

Voici mon "projet", en espérant qu'il puisse intéresser des personnes ici.
L'idée est de pouvoir estimer les caractéristiques (poids, rendement, déperdition...) de choisir les matériaux.
Voici un premier "jet" en ficher "libre-office" (un tableur gratuit)

J'attends, vos critiques, commentaires...

PS: je précise que c'est au stade de projet non fini
Fichiers joints
Calculs_capteur_v0-4.ods
(25.68 Kio) Téléchargé 46 fois

philippe79
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
Messages : 53
Enregistré le : dim. sept. 13, 2015 21:44 pm
Localisation : souvigné 79

Re: calcul estimatif pour capteur autocontruits

Message par philippe79 »

bonsoir, je crois qu'il a été plusieurs fois débattu sur le forum au sujet des capteurs auto-construits, j' ai fait les miens et j'arrive aux mêmes conclusions : il vaut mieux acheter des capteurs voir en reconditionner comme les vieux giordanos. Sur les miens, l'utilisation du bois, même exotique (reste de la fabrication de fenêtre de mon voisin artisan) entraine des déformations pour ces éléments exposés plein sud . Leur fabrication est intéressante pour comprendre un certain nombre de principes et je suis impressionné par ton tableur !
sur mes panneaux : _ vitre 4mm de mon voisin artisan
_ isolation firerock de 4 cm
_ tole en galva peint en noir haute température
_ tube en cuivre de 12 mm, la commence les problèmes car braser les tubes correctement sur cette tole c'est impossible pour un "bricoleur" comme moi, je les ai donc juste attachés sur la tole mais le transfert est diminué.
l'avantage , c'est que tu les fais aux dimensions que tu veux et tu peux faire des droits et des gauches pour limiter les longueurs des tubes de liaisons
bonne réflexion
philippe
Philippe
MOB 150m2, un poêle pour tout chauffage, 20 m2 de photovoltaïque sur le toit, 15 m3 de cuve d'eau de pluie, un four à pain en argile et paille, un déshydrateur solaire et encore quelques idées à développer.

Avatar du membre
Ti Racoon
Newbie
Newbie
Messages : 33
Enregistré le : mer. mai 25, 2016 10:29 am
Localisation : Val d'Oise

Re: calcul estimatif pour capteur autocontruits

Message par Ti Racoon »

Oui, je sais que ce débat et cette conclusion revient souvent.
Néanmoins, j'ai souvenir de certaines fabrications sur ce forum (et d'autres) parfois un peu exotiques qui on donné satisfaction à leurs auteurs.

C'est sur pour un bricoleur, surtout si on fait de la récup, difficile de tout maîtriser à 100%.
Par exemple, entre le Dural (alliage très proche de l'aluminium) et l'aluminium la conductivité thermique est presque double.
Effectivement pour mon cas, l'aspect didactique m'intéresse largement.

Pour le brassage du tuyau sur la tôle, je crois qu'on peut s'en passer (avec l'avantage d'éviter les problèmes de dilatation différentes entre les matériaux) en utilisant de la graisse thermique (surnommée compound) qu'on utilise en électronique. Autre solution envisagée, simultanément, aplatir le tuyau cuivre, jusqu'a une épaisseur de 5mm, pour un tuyau D10, ça permettrait d'avoir 2 face plates de 11mm, donc une bonne surface de contact sur une tôle plate. J'ai fait quelques calcul pour déterminer la taille de la matrice nécessaire.

Mon tableur souffre encore de nombreuses lacunes, la plus délicate à résoudre sera peut être le "vrai" calcul de la résistance thermique des lames d'air, actuellement, j'utilise les valeurs de la réglementation thermique, mais en dehors de leur domaine d'application. Je me suis déjà cassé les dents sur ce calcul pour une autre application (mur trombe).

Répondre

Retourner vers « Capteurs plans »