Isolation (ou pas) (ou combien) de dalle sur Terre plein

Tout sur les matériaux d'isolation, techniques...

Modérateurs : monteric, ametpierre, ramses, Balajol

Avatar du membre
Christian de Quinsac
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 175
Enregistré le : mer. juil. 16, 2008 11:11 am
Localisation : Quinsac (33360)

Message par Christian de Quinsac »

Bonjour,
Comme indiqué dans ma présentation, j’ai démarré la rénovation de l’isolation de ma maison avant de me lancer dans une installation solaire.
J’ai une 1ere question concernant mon plancher sur « Terre Plein ».
Quelle formule employer pour calculer, à quelques % près, les gains réalisés en Kwh par l’adjonction d’une isolation de resistance R avec chappe flottante par rapport à la situation existante ?
Sur internet, je n’ai pas trouvé de résultat cohérent entre les sites de « Herve Silve », « Cardonnel », « Thermexel »… Ou, plutôt, mes compétences étant limitées, je n’ai pas dun comprendre certains principes!
En PJ : le shéma de principe

Cordialement
PS : ApperSolaire : Très beau site dans lequel je fouille depuis quelques mois !
Fichiers joints
Plancher terre plein.jpg
Plancher terre plein.jpg (34.34 Kio) Vu 1196 fois
Modifié en dernier par Christian de Quinsac le lun. févr. 22, 2010 17:15 pm, modifié 4 fois.

P7EGPX
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
Messages : 95
Enregistré le : lun. janv. 15, 2007 18:35 pm
Localisation : MESNIL ST DENIS 78

Message par P7EGPX »

Bonjour,
J'avais a peu près le meme problème que le tien, après avoir posé pas mal de questions je suis arrivé à la conclusion (peut etre fausse) que le problème n'était pas tant de calculer l'économie de l'apport de l'isolant que de se demander quelle était le role de la dalle ; dans mon cas je souhaitais qu'elle soit une masse de stockage d'energie ; j'ai donc coulé sur l'ancien carrelage une premiere dalle de béton de 12 cm puis une seconde ferraillée de ciment de 5cm dans laquelle sont noyés les tuyaux de chauffage. L'interet est qu'en été cette dalle reste fraiche. Une isolation a ete réalisée en périphérie sur 80 cm avec une mousse de 7cm avant le béton.
Si cela peut te donner des idées..
Bonne journée

Avatar du membre
Besson François
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 1182
Enregistré le : jeu. janv. 15, 2009 18:09 pm
Localisation : Echalas(69)

Message par Besson François »

Bonsoir a tous
Rien de bien scientifique , mais du vecu , j ai une moitié de mon rdc sans et l autre avec , si c etait a refaire j hesiterais pas deux minutes , 50mm mini et une bonne isolation peripherique
Amicalement François
Amicalement François

Avatar du membre
Christian de Quinsac
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 175
Enregistré le : mer. juil. 16, 2008 11:11 am
Localisation : Quinsac (33360)

Message par Christian de Quinsac »

Merci pour vos remarques !
Je vais aller au bout de ma problématique !
Postulat : ma maison fait 100 m2 (j'arrondis...) et 42 metres de perimètre (j'arrondis aussi...)
Je pense entierement refaire l'isolation, j'ai déjà commencé.
Mur (pas de pb), fenêtres (pas de pb), plafond (pas de pb), pont thermiques verticaux (pas de pb) mais le sol : grossss probème pour moi.

Entrée, cuisine, salon et S àM : plafond à 2,70m
3 Ch : plafond à 2,50m
WC et S d B : plafond à 2,20m.
Avec tout ça, je crois savoir calculer mes pertes thermiques, sauf pour le sol.

Je ne me vois démolir au marteau piqueur le carrelage, la chappe et la dalle pour conserver ces hauteurs.
Alors ? Pourquoi pas isoler par dessus avec du polyurethane (Efisol) plus chatte flottante.
Mais je veux faire le moins épais possible tout en étant d'une relative efficacité. Plusieurs solutions :
25mm (R=1) +epaisseur chappe + ep carrellage
30mm (R=1,20) +epaisseur chappe + ep carrellage
40mm (R=1,70) +epaisseur chappe + ep carrellage
48mm (R=2,2) +epaisseur chappe + ep carrellage

Donc, ma question finale est : quelle est la formule pour savoir ce que je gagne entre mon sol sur terre plein et, par, exemple mon sol avec R=1 ?
Cordialement

Pour répondre à Besson François.
Mes 3 chambres sont équipés d'un plancher bois de 27 mm posé sur des lambourdes de 27 mm. Il n'y a pas photo, d'accord avec toi !
Mais faire une dalle flottante avec carrelage, il ne faut pas que je me gourre, je n'ai pas trop droit à l'erreur. Ce n'est pas comme du plancher
Modifié en dernier par Christian de Quinsac le mar. févr. 23, 2010 21:03 pm, modifié 3 fois.

pierrot900SS
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 237
Enregistré le : dim. avr. 06, 2008 20:51 pm
Localisation : Hautefaye (24)

Message par pierrot900SS »

bonjour

Dans le bouquin que j'utilise pour evaluer les deperditions ils calculent
les deperdition par le sol comme pour un mur avec la somme des R
des differents constituant puis ils appliquent un coefficient 0,85 au resultat .
( ils font de meme pour les mur contre une piece non chauffer comme un garage )

pierre

Avatar du membre
Christian de Quinsac
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 175
Enregistré le : mer. juil. 16, 2008 11:11 am
Localisation : Quinsac (33360)

Message par Christian de Quinsac »

Merci beaucoup

Peux tu me donner les coordonnées de ton bouquin, STP ?

0,85% semblent beaucoup ! C'est comme si 85 m2 de mon sol était à l'air libre ! Avec un thermometre thermique, la température est basse que sur le pourtour de la maison. D'ailleurs, c'est dit dans un message, qu'en faisant une isolation périphérique (1,50m) cela pourrait suffire

Merci encore.

pierrot900SS
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 237
Enregistré le : dim. avr. 06, 2008 20:51 pm
Localisation : Hautefaye (24)

Message par pierrot900SS »

bonjour

c'est loin d'etre un livre specialisés isolation thermique des habitations
C'est un memotech electrotechnique . il a un chapitre sur le chauffage .

pierre

Avatar du membre
Christian de Quinsac
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 175
Enregistré le : mer. juil. 16, 2008 11:11 am
Localisation : Quinsac (33360)

Message par Christian de Quinsac »

Merci quand même
Christian

Avatar du membre
berlo
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
Messages : 99
Enregistré le : lun. avr. 14, 2008 10:07 am
Localisation : Saint Jean de Boiseau (44)

Message par berlo »

Dans le cas de Christian, pour isoler un peu le sol, n'est il pas possible plutôt d'isoler les fondations en périphérie ?
ça fait plusieurs fois que j'entends parler de cette technique, mais dans du neuf.
Modifié en dernier par berlo le jeu. févr. 25, 2010 11:15 am, modifié 1 fois.

Avatar du membre
Christian de Quinsac
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 175
Enregistré le : mer. juil. 16, 2008 11:11 am
Localisation : Quinsac (33360)

Message par Christian de Quinsac »

Fondation en pierre sèche ! Alors, quid de l'ébranlement lors des travaux ?
Solution exterieure, il faut scier ma terrase.
Solution interieure, il faut scier ma dalle et le carrelage.

En pointillé, les flux thermiques.

Dur, dur, tout ça !

Merci et cordialement
Fichiers joints
Isol Fondation interieure.jpg
Isol Fondation interieure.jpg (27.66 Kio) Vu 931 fois
Isol Fondation exterieure.jpg
Isol Fondation exterieure.jpg (29.54 Kio) Vu 930 fois
Modifié en dernier par Christian de Quinsac le jeu. févr. 25, 2010 14:22 pm, modifié 2 fois.

Bernard (Lyon)
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 604
Enregistré le : sam. déc. 24, 2005 19:47 pm
Localisation : St Pierre la Palud (69 Lyon)
Contact :

Message par Bernard (Lyon) »

Bonjour à tous, bonjour Christian
En pointillé, les flux thermiques.


Tu montres toi-même ce qu'il faut faire avec la matérialisation des flux thermiques :
- une isolation par l'extérieur du mur en pierres,
- et une isolation horizontale du trottoir sur 1.50 puisque tu ne peux pas descendre au pied de ton mur au risque de l'ébranler

Cordialement

Bernard

Avatar du membre
Christian de Quinsac
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 175
Enregistré le : mer. juil. 16, 2008 11:11 am
Localisation : Quinsac (33360)

Message par Christian de Quinsac »

Tu es plus convaincu que moi, mais je vais étudier la question tout de même !
Il faut que je demonte toutes les terrasses autour de la maison.
Puis faire une remontée d'isolation sur le bas du mur. Techniquement et esthetiquement, bcp de questions.
Gros boulot !

Mais j'en reviens à ma premiere question, quelle que soit la solution choisie, je ne sais pas calculer (que dis-je, estimer) les gains éventuels et .......c'est agaçant :-)

Samedi, je pars en ballade dans la + grande librairie de Bordeaux pour voir si je pourrai trouver un bouquin compréhensible par mes 2 neurones !

Merci et Cordialement
Modifié en dernier par Christian de Quinsac le jeu. févr. 25, 2010 21:50 pm, modifié 3 fois.

fotourefair
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 1451
Enregistré le : lun. avr. 13, 2009 7:08 am
Localisation : Saint Gervais (en Vendée - 85)

Message par fotourefair »

Bonjour Christian,
J'arrive un peu tard mais j'étais en plein dans mon chantier et j'ai donc laissé de côté un peu le site pour pouvoir essayer de récupérer au plus vite du chauffage.
Concernant les livres sur l'isolation, la bible est pour moi comme je l'ai déjà dit le livre de J P Oliva "L'isolation écologique". Comme bouquin intéressant tu as aussi "la conception bioclimatique" de S Courgeay et JP Oliva.
Si tu as trouvé d'autres livres intéressants, je suis preneur
Bon week end
Fotourefair
12 m2 capteurs tubes circulation directe (tubes à l'horizontale) + Ballon tampon 1000L
08/03/2010 : de 26 à 45° en bas de ballon (49° au 1/3 haut ECS)
07/02/2012 : de 23 à 48° en bas (58° au 1/3 haut ECS) pas mal pour un mois de février non ???

fraclo
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 591
Enregistré le : jeu. mai 29, 2008 8:59 am
Localisation : corent (63)

Message par fraclo »

Bonjour à tous,

Je suis avec intéret les échanges sur le sujet car je suis aussi dans une configuration plancher chauffant "pas facile". Le confort apporté à l'étage me pousse à refaire un plancher chauffant dans l'aménagement en cours du sous sol.

Le problème c'est que j'ai 2,18 sous plafond donc hors de question de faire un plancher béton plus isolation à 15cmn. De plus en sous sol, je n'ai aucun besoin d'inertie (au contraire), les pièces étant occupées occasionnellement. L'épaisseur maxi que je me suis fixé est de 50mm.

Les solutions que j'ai en cours d'analyse :
- Isolant mince (pas du tout sur que ce soit judicieux....), PER 12 sur treilli 5x5 + béton ep 35mm. Épaisseur totale 40 hors revêtement.
- Poly extrudé 30mm, tuyau 12 noyé dans le poly (très facile de faire les gorges à la défonceuse), diffuseur en feuille d'alu, 2 couches de fermacell 10mm croisées (1 suffit peut etre). Épaisseur totale 50 hors revêtement.
- Solution ultra mince type tigrou mais impossible de retrouver le produit qu'il avait utilisé (complexe chauffant et surtout ragréage de chez leroi du merlin), pour acheter tout fait ou copier (oups...).

La 2eme solution correspond à la technique acome entre autre, est un poil plus chere mais reste entre 15 et 20€ le m² tout compris et réprésente la plus grosse isolation mais le plus complique à mettre en oeuvre (gorge dans le poly, feuille alu pour la diffusion de chaleur etc.....).
La premiere solution est la plus simple, la moins chere mais probablement moins performante.
La troisieme solution, j'ai pas encore trouvé tout ce qu'il me faut pour me faire un avis.

Je n'ai pas pris ma décision mais si ca peut apport de l'eau au moulin.....

A vous lire
Bonne journée.
Franck

Avatar du membre
Christian de Quinsac
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 175
Enregistré le : mer. juil. 16, 2008 11:11 am
Localisation : Quinsac (33360)

Message par Christian de Quinsac »

[quote="fraclo"]Bonjour à tous,
1 - Isolant mince .
2 - Poly extrudé 30mm, tuyau 12 noyé dans le poly...diffuseur en feuille d'alu, 2 couches de fermacell 10mm croisées (1 suffit peut etre). Épaisseur totale 50 hors revêtement.
3 - Solution ultra mince type tigrou ...
4- La 2eme solution correspond à la technique acome ...
...
Franck[/quote]

Merci pour ton message. Mes remarques de "débutant" sur tes écrits:
1- Isolant mince à proscrire: si tant est qu'il soit efficace, ce n'est que : non compréssé et entre 2 lames d'air !
2- Pas très écolo mais, tant qu'à faire, j'envisage du polyuréthane ( c'est le matériau le + isolant à ma connaissance 3 cm donne R= 1,20 contre R=1 pour le Poly extrudé. Après le fermacel, je ne me suis pas renseigné :-((
3- Solution Tigrou : j'ai eu un échange avec lui et, à ce que j'ai compris, il n'a pas rajouté d'isolant par dessus son ancien carrelage car sa dalle béton était isolé par dessous. Ceci étant dit, j'aimerai trouver en France son fournisseur de tuyau mince (8/10)
4 - La technique acome, je suis preneur (surtout pour les 3 chambres), mais avec du polyuréthane.

Où en suis-je de mon côté ? Vers quelle solution je penche ?
Piece de jour : 40 mm de polyuréthane + enterrer partiellement eu entierement le tuyau chauffant (compromis à trouver) + chappe en béton de 40 mm avec joint de dilatation au delà de 20 m2. Entre 80 et 96 mm hors revetement
Piece de nuit : solution "Type Acome" avec polyuréthane de 40 mm. Mais après, il faut que je trouve la colle (...?) que je mettrai en sous face d'un plancher bois collé. Environ 45 mm hors revetement

Voilà, voilà
A+
PS : je viens de rejouter une image pour completer mon propos.
1- Rainurage de l'isolant : OK, mais le faire assez large pour que le béton enrobe bien le tuyau pour la diffusion de la chaleur.
2- Système pseudo "Acome", ce n'est plus le proclème puisque la plaque metallique diffuse bien ! C'est le problème de la colle sous le plancher qui se pose car, je crois qu'il n'est pas possible de laisser le plancher en 'flottant" !
Fichiers joints
Isolant sous plancher.jpg
Isolant sous plancher.jpg (27.12 Kio) Vu 813 fois
Modifié en dernier par Christian de Quinsac le sam. mars 06, 2010 10:31 am, modifié 2 fois.

Répondre

Retourner vers « Isolation »