[projet] 13 - Avec des giordanos c2 que faire ?

Auto-construction, fonctionnement, informations...

Modérateurs : monteric, ametpierre, ramses, Balajol

Avatar du membre
patrick13
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
Messages : 387
Enregistré le : dim. déc. 30, 2007 20:38 pm
Localisation : Meyreuil (13)

[projet] 13 - Avec des giordanos c2 que faire ?

Message par patrick13 »

Bonjour à tous,
voila j'avais un petit projet en thermosiphon pour 200l d'ecs au quel pierre m'avait fait part de son avis sur plusieurs schémas et puis j'ai réfléchi, réfléchi et .....et fait l'acquisition de 16 C2 à nettoyer et réviser pour faire mieux!

16 C2 avec support au sol et deux C2 sans vitre dont un manquant un des deux absorbeurs en attente de révision.
Image

J'en suis à me poser toute les questions questions des auto installateurs ou constructeurs afin de ne rien gâcher et trois projet ont germés. Des diagrammes solaires avec masques sont sortis, des calcul de besoins énergétique......bref tout ce que le livre APPER conseille de faire et au passage encore merci à l'association d'avoir équiper la bibliothèque de ma commune.

Je souhaiterais arriver à produire de l'ecs en préchauffage du cumulus de 200l existant la mauvaise saison et totalement pour le reste ainsi qu'un "soutien" au chauffage central existant.

Chauffage qui est fait deux façon actuellement, chaudière fioul haut rendement et basse températures (cycle de chauffe de 30° à 45° voir 48° quand il fait trés froid) avec radiateurs en fonte alu les 3 mois d'hiver et insert 10kwh avec distribution d'air chaud les 3 autres mois entre automne et fin d'hivers et ceux depuis longtemps.

La greffe solaire (j'aime jardiner et le terme me semble correcte dans mon cas de figure) peut être envisagé façon Pierre Amet mais sans circuit isobar, car je crains pour le couple de corosion.
Le drain-back n'est plus possible car un champ PV est placé au droit du garage et il ne me reste plus qu'une toiture capable d'absorber les 16 C2 et elle ne s'y prête pas.
Image

J'ai bien envisagé de faire un peut comme Yves Guern depuis un mur de clôture mais la cuve devrait être placé dans un trou en négatif dans le garage et là c'est physique, je l'ai fait pour placer une 1000l pehd pour le fioul, mais la maintenance du circulateur ou autres sondes n'y serait pas aisé maintenant mais encore plus tard dans l'age.

Donc il me reste la solution sous pression depuis ces trois lieux :

- Le toit avec aucun masque, pose à 60° mais de nombreuses attaches à faire (solide, sans atteindre à l'intégrité de l'étanchéité) et ma peur du mistral couplé à la difficulté d'accès car plafond en rampant.
- En lieu et place de la petite haie au sud devant la photo du toit et pose au sol à 60° avec pratiquement aucun masque de 8h à 17h mais les muriers platanes avec leurs feuilles au dessus occulteront environ les deux tiers du soleil l'été et ce jusqu'à novembre que je les tailles.
- En lieu et place de la haie ci dessous, au point haut maximum pour échapper au masque de la maison de 9h à 17h, pose sur le mur à 60° et à 2m du sol.
Image

Récapitulatif des besoins énergétique issus de ma fiche déjà en préparation pour le rapport APPER

Bch = 39 kwh / j pour 100% solaire
Becs = 9,6 kwh / j pour 100% solaire
Déperdition = 4 kwh / jour

Soit un total de 52,6 kwh / jour arrondi à 53 kwh / jour

Voila un peut par écrit ou en son mes trois projet sur un point de vue implantation.
Des schémas sont fait pour les trois solutions et la greffe solaire, ils viendront par la suite enrichir le sujet.

Le but étant de réaliser in finé un projet démarrer avec du matériel d'occasion.

Merci à tous.

@+
Patrick13

Avatar du membre
valtrede
Administrateur
Administrateur
Messages : 1518
Enregistré le : jeu. déc. 18, 2008 18:20 pm
Localisation : Ensuès la Redonne 13

Message par valtrede »

Bonjour,

Pas facile de répondre à tes interrogations, sacrifier une haie même pour la bonne cause, ça doit faire mal au cœur.
Quid du rendement de ces capteurs, est il possible d'avoir assez d'eau chaude avec seulement 1/3 du champs en été et en automne?
Construire un mur de 2m de haut (sur quelle longueur?) pour poser les capteurs, + les tranchées= sacré boulot.
Reste le toit, les capteurs s'y prêtent. Le principe de fixation est il le même que pour les autres capteurs.

Bonnes réflexions

Eric

Avatar du membre
patrick13
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
Messages : 387
Enregistré le : dim. déc. 30, 2007 20:38 pm
Localisation : Meyreuil (13)

Message par patrick13 »

Salut valtrede,
Le principe de fixation est différent.

Les capteurs sont boulonnés à chaque extrémité du châssis par deux phi 6 mm, les absorbeurs sont libre longitudinalement et sont mis en série. A l'extrémité droite ou gauche il faut semble t'il immobiliser un absorbeur et laisser ce faire la dilatation cuivre/alu à l'opposé du bridage. Liberté transversale des absorbeurs de 1 mm dans leur "cage" d'extrémité.

Ce ci nécessite d'avoir un alignement en hauteur et en plan des capteurs plus que correct, donc la nécessité de prévoir un boulon avec écrou et contre écrou pour le réglage en hauteur depuis les pièces de fixation sur les chevrons ou volige de renfort quand cela ne tombe pas aligné. Et non pas un perçage mais une lumière sur l'ancre pour pouvoir les aligner en plan au mieux.
Mon toit ayant une déformation concave je ne peut pas fixer les rails oméga directement sur les ancres fixés elles aux chevrons ou volige (planches de 27*200).

Pour la fixation sur toiture j'ai dans l'idée de placer des rails industriel de type oméga (pour la fixation des tuyauteries), dans le sens de la pente du toit (comme bon nombre de réalisation avec des lm1240) au pas des fixations capteurs ( 2.054m) et de former des V en tôle de 2 mm d'épaisseur et de largeur disons 0.10 m, suffisante pour faire la fixation de deux capteur par V, le V étant inversé et fixés par ses talons sur les rails.

Le principe étant fait ci dessous sur une coupe transversale du toit
http://www.servimg.com/image_preview.ph ... u=11001143

Tout ceci c'est un vrai mécano et sans ce louper sur l'étanchéité avec toutes les ancres qu'il va falloir placer, au moins 18 pièces.

Un gabarit sur une règle alu de 6 m de long s'impose tout seul, un jeux de cales en bois pour récupérer la concavité du toit et tout est bon.

@+
Modifié en dernier par patrick13 le mer. mars 18, 2009 10:23 am, modifié 1 fois.
Patrick13

Avatar du membre
valtrede
Administrateur
Administrateur
Messages : 1518
Enregistré le : jeu. déc. 18, 2008 18:20 pm
Localisation : Ensuès la Redonne 13

Message par valtrede »

J'avais vu dans un des comptes rendus d'instal, des jonctions entre capteurs faites avec des durites auto (Patoche en avait parlé aussi me semble t il). Cela ne faciliterait il pas l'assemblage de tes capteurs?

Eric

Avatar du membre
patrick13
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
Messages : 387
Enregistré le : dim. déc. 30, 2007 20:38 pm
Localisation : Meyreuil (13)

Message par patrick13 »

Surement que la liaison sera plus facile à réaliser et l'alignement moins contraignant. Un désavantage sera alors l'allongement de la série de capteurs.

Seulement les C2 peuvent se mettre en série d'origine grâce aux écrous et mamelons 3/4''avec collet battus, ce serait dommage de s'en priver, il faut juste ajouter un joint et la liaison et faite.

J'ai une autre option, tout en restant sur la toiture évoquée et aussi celle du champ pv avec la même inclinaison des capteur à 45° = le drain back.

Je peut reculer tout, seulement 7.2m2 au plus haut et sans dépasser le faîte. Dans ce cas de figure j'ai moins de surface mais pas d'emmerde avec le liquide, la pression, la surchauffe.

J'escompte chauffer avec 500l d'eau morte (comme : http://www.apper-solaire.org/Pages/Expe ... index.html) pour l'aide au chauffage et 200l pour l'ecs.
L'ecs peut aussi être fait avec un échangeur cuivre en bain mari sur la partie haute.

Quand au reste, 2.4 m2 de capteur ils iraient faire de l'ecs chez ma mère pour 150l solaire en série sur un cumulus de 100l.

Voila la dernière copie.

@+
Patrick13

Avatar du membre
patrick13
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
Messages : 387
Enregistré le : dim. déc. 30, 2007 20:38 pm
Localisation : Meyreuil (13)

Message par patrick13 »

Bon c'est au sol à la place de la petite haie.
En deux groupe de capteurs pour 10.8m2 net suivant si je trouve du complément en C2 ou un seul groupe de 15 pour 9m2, placé à droite sur la photo.

C'est un stock de 300l DE avec 9 m2 façon Pierre Amet ou 400l DE et 10.8 m2, inclinaison des capteurs entre 60° et 65°.

Dans l'un ou l'autre des cas la haie de gauche disparaîtra aussi et si c'est 9m2 net pour débuter et bien je ferais un complément ballon capteurs Apper par la suite.

@+
Patrick13

Avatar du membre
valtrede
Administrateur
Administrateur
Messages : 1518
Enregistré le : jeu. déc. 18, 2008 18:20 pm
Localisation : Ensuès la Redonne 13

Message par valtrede »

Bonjour,
Première étape franchi: l'emplacement (quoique j'en connais qui change d'avis quelques mois après :roll: ). Un petit schéma de la futur instal?
Et ta mère? Y'a plus de panneaux pour son eau chaude?

Eric

Avatar du membre
patrick13
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
Messages : 387
Enregistré le : dim. déc. 30, 2007 20:38 pm
Localisation : Meyreuil (13)

Message par patrick13 »

Effective si je gloutonne tous les C2 en stock et bien d'autres, plus rien pour ma mère, NON :cry: .

:cool: Chez APPER pour faire un cesi il y a tout ce dont ont peut rêver et le dépôt n'est pas bien loin!

Les schémas hydraulique et électrique arrivent, il me faut faire les pdf à partir d'autocad et pdfcréator.

@+
Patrick13

Avatar du membre
patrick13
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
Messages : 387
Enregistré le : dim. déc. 30, 2007 20:38 pm
Localisation : Meyreuil (13)

Message par patrick13 »

J'avance mais pas sur mon projet.
Durant l'été j'ai supprimé le ballon échangeur thermosiphon de la vielle chaudière de ma mère et suite à l'ajout d'un cumulus de récupération elle fait son eau chaude dans l'attente que je replace le MASSAL de 150l, nettoyé de sa boue que je vais alimenté par quatre de mes C2 soit 2.4m2, le tout normalement en drain back et incliné à 45°. Ce chantier est ouvert.....sans oublié le rapport.

J'en reviens donc à mon stock de C2, il m'en restera 12 soit 7.2m2 net auquel j'adjoindrais des panneaux apper Pm1808 noir et l'ensemble sera placé à deux mètre de hauteur au nord de la maison en lieu est place de 10m de haie ainsi qu'une extension possible en sud....
De base 10m2 au nord et extension possible + 4.8m2 en sud (2/3) pas opérationnel en été sous le murier platane.

Voici les fichiers....le principe de la greffe suit.

@+
Fichiers joints
Raccordement élévation
Raccordement élévation
lévation champs nord.PNG (30.86 Kio) Vu 850 fois
Implantation nord et sud
Implantation nord et sud
implantation 11.PNG (42.34 Kio) Vu 846 fois
Coupe de principe
Coupe de principe
coupe champs nord 1.PNG (33.34 Kio) Vu 837 fois
Modifié en dernier par patrick13 le mar. sept. 15, 2009 20:30 pm, modifié 3 fois.
Patrick13

Avatar du membre
patrick13
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
Messages : 387
Enregistré le : dim. déc. 30, 2007 20:38 pm
Localisation : Meyreuil (13)

Message par patrick13 »

Voila le principe hydraulique et électrique. Montage connu, récupération des calories par le circuit retour.
Le complément devra ce faire directement sur le ballon de 1000l grâce remplacement de la fioul par une chaudière au bois plaquette.....

Désolé pour la largeur du document....et l'utilisation de l'ascenseur.
Fichiers joints
Schéma hydraulique
Schéma hydraulique
Schéma hydraulique 1.PNG (38.34 Kio) Vu 855 fois
Schéma électrique
Schéma électrique
Schéma électrique 1.PNG (42.71 Kio) Vu 840 fois
Modifié en dernier par patrick13 le mar. sept. 15, 2009 20:59 pm, modifié 1 fois.
Patrick13

Avatar du membre
valtrede
Administrateur
Administrateur
Messages : 1518
Enregistré le : jeu. déc. 18, 2008 18:20 pm
Localisation : Ensuès la Redonne 13

Message par valtrede »

Bonjour Patrick, Tous,

Ben je vois qu'il y a eu beaucoup de changement dans ton projet durant l'été. 2 groupes avec des panneaux différents + certains à l'ombre d'un murier l'été ça me rappelle quelque chose :roll:

Deux questions: pourquoi le retour radiateur ne va pas en bas du ballon?
et le départ chaud pas tout en haut, pour avoir de l'ecs?

Eric

was 34
Newbie
Newbie
Messages : 5
Enregistré le : ven. juil. 18, 2008 23:12 pm
Localisation : puisserguier 34

Message par was 34 »

Bonjour
Attention Patrick 13, on ne place jamais un fusible sur une ligne de neutre.
Voir les normes électriques.
Cordiales salutations.

Avatar du membre
patrick13
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
Messages : 387
Enregistré le : dim. déc. 30, 2007 20:38 pm
Localisation : Meyreuil (13)

Message par patrick13 »

Bonjour, merci pour les remarques.

Je ne veux pas bouleverser fondamentalement mon fonctionnement actuel, ma chaudière ne fait que du chauffage et fait des cycles de chauffe en plein hiver provençal de 30°à 48° maximum, donc elle ne peut faire de complément en ECS raisonnablement.
C'est pourquoi je ne pensais pas raccorder en haut mais bien me situer dans la partie moyenne du ballon pour ne récupérer que les calories susceptible de répondre à cette plage et éviter la régulation en sortie => me faudra peut être placer un mitigeur pour régler sur 40° et reprendre l'entrée, c'est surement une erreur de ma part car si le haut est à la consigne de 40°, en bas il doit y avoir minimum 30°.

Je devrais être amener en fait à faire comme sur l'instal de T STRIFF, copier généreusement son schéma sauf que je serais en série avec le cumulus pour le complément ecs. Et à y regarder de plus près si je prends son ballon 600/150 et mes 10m2 , dans un premier temps ça doit couvrir mes besoins avec le soleil d'ici.

Je reprends ma copie.

@+
Modifié en dernier par patrick13 le jeu. sept. 17, 2009 10:29 am, modifié 1 fois.
Patrick13

Avatar du membre
valtrede
Administrateur
Administrateur
Messages : 1518
Enregistré le : jeu. déc. 18, 2008 18:20 pm
Localisation : Ensuès la Redonne 13

Message par valtrede »

Bonjour,

cent fois sur le métier tu remettras ton ouvrage... :roll:

Si tu dois rajouter des panneaux plus tard, dimensionnes ton ballon pour la totalité sinon tu auras des regrets :???:

Eric

Avatar du membre
thermitch
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 4065
Enregistré le : dim. mars 16, 2008 13:45 pm
Localisation : Marcillé-Robert (35)
Contact :

Message par thermitch »

La place du piquage radiateur telle que tu la vois est un "pari hasardeux"
En fonction de la couverture solaire jour après jours, tu auras certainement une forte variation de la t° à cet endroit.
Une chose est sûre : c'est en haut que tu auras le plus chaud.
Si tu désires limiter dès le ballon la t° envoyée dans les tuyaux, places y une vanne thermostatique.
40° ? c'est la t° de départ pour tes radiateurs, quelles que soient les conditions météo ?
Si c'est le cas, les retours doivent tourner dans les 30°, ça risque de faire bizarre au dessus du serpentin si l'eau descend des panneaux à 50° (je ne connaîs pas ta région et ne sais pas ce que tu peux attendre comme t°)
J'aurais bien vu le piquage retour tout en bas.

Le piquage aller comme tu l'as mis permet de faire une certaine priorité ECS dans le ballon combi.
En venant piquer les calories en haut tu redonnes la priorité au chauffage.
Pas de bile pour l'ECS puisque tu fais l'appoint dans le cumulus.

Mais au fait, il est fait comment au juste ton ballon, au niveau des piquages ?

Répondre

Retourner vers « Capteurs plans »