Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Informations sur les capteurs et installations.

Modérateurs: monteric, ametpierre, ramses, Balajol

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar j2c » Mer Sep 11, 2019 13:42 pm

Je suis intéressé pour un topo de mise en oeuvre pour tes petits appareil de mesure ;)
CESI Auto installé en RP (démonté depuis)
Nouveau projet solaire dans une maison en travaux.
https://j2c.org
Avatar de l’utilisateur
j2c
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 390
Enregistré le: Ven Juin 21, 2019 14:24 pm
Localisation: Somme (Amiens Sud)

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation total

Messagepar Fidèle Castor » Mer Sep 11, 2019 17:04 pm

j2c a écrit:
Je me demande ce qui se passe avec les onduleurs hybrides en cas de coupure de courant, et de consommation faible dans la maison (énergie dispo dans les batterie).



L'onduleur passe de bypass à sa propre production.
Au moment de la reprise de courant, la fréquence de l'onduleur étant pille 50Hz, alors que celle du réseau varie légèrement au dessus ou en dessous, c'est forcément désynchro.

Que fait l'onduleur ? il génère une micro-coupure puis repasse en by-pass ? ou dérive pendant quelques minutes pour rattraper la synchro pour repasser en bypass ?


Le changement entre mode by pass et autonome ou réciproquement est à peine perceptible, juste un petit scintillement sur les lampes LED de la maison qui me rappelle cela mais seulement pour un oeuil averti.

Je vais relever des courbes au changement d’état pour voir tout cela en détail car je suis curieux de savoir à quoi cela ressemble.

Je suis toujours très impressionné par le fonctionnement du système vu du côté électrique/électronique.

Par contre, très déçu par la partie mécanique, le principe de raccordement électrique en particulier la faiblesse des étriers de fixation des câbles, leur accessibilité, etc...
Là ils auraient pu nettement mieux faire. J’aurais l’occasIon de développer cette partie afin d’éviter de tomber dans les ennuis que j’ai eu pour câbler tout cela.
Serre solaire type walipini, microcogénérateur à l'HVU,
Cheminée insert avec marmite chaudière, cuves eau de pluie de 37 + 4 + 5 m3
3 panneaux solaires sur les supports des wicking beds pour autoconsommation.
Avatar de l’utilisateur
Fidèle Castor
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 541
Enregistré le: Sam Oct 27, 2012 12:43 pm
Localisation: Yvelines Sud

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar ramses » Mer Sep 11, 2019 21:25 pm

Bonsoir a tous,
j2c a écrit:Je me demande ce qui se passe avec les onduleurs hybrides en cas de coupure de courant, et de consommation faible dans la maison (énergie dispo dans les batterie). L'onduleur passe de bypass à sa propre production.
Au moment de la reprise de courant, la fréquence de l'onduleur étant pille 50Hz, alors que celle du réseau varie légèrement au dessus ou en dessous, c'est forcément désynchro.
Que fait l'onduleur ? il génère une micro-coupure puis repasse en by-pass ? ou dérive pendant quelques minutes pour rattraper la synchro pour repasser en bypass ?
Faut se retirer de la tête qu'un onduleur ou un générateur en général est "pilpoil à 50Hz", c'est une vue de l'esprit. Dire que celle du réseau varie légèrement au dessus ou en dessous l'est aussi !
En fait, tout cela vit au grès des charges ... mais dès l'instant ou un onduleur autonome ou un quelconque générateur décroche du réseau, c'est rappé ! Et comme le "patron" c'est le réseau (faut s'imaginer que le réseau est Européen hein !!! tous les pays sont interconnectés !!!) Donc je disais, puisque c'est le réseau qui est la référence, ben l'onduleur se synchronise au réseau dès qu'il est "dans les clous" pour le faire et rouler jeunesse ! On est d'accord qu'il faut que l'onduleur le permette hein ! c'est le cas également pour n'importe quel générateur ... s'il n'est pas équipé pour se synchroniser, "ça va pas le faire" évidemment :-o

En ce qui concerne les volants d'inerties, il ne faut pas les comparer à un accumulateur comme une batterie ! Les volants sont utilisés en industrie, voir même dans certaines centrales de prod ou en réseau de transport pour "lisser" dans des temps limités, très limités. Et s'ils sont prisés pour ce "lissage", c'est grâce à leurs "vitesses de réaction" qu'aucun autre dispositif ne peut atteindre aussi efficacement !
Par contre, pour des "stockages" de quelques heures, l’intérêt s'estompe rapidement à côtés des autres dispositifs !
En résumé, on pourrait dire "tamponner" oui, "accumuler" dans le temps ... pas trop ! :oops:

Bien à vous tous
Avatar de l’utilisateur
ramses
Administrateur
Administrateur
 
Messages: 2287
Enregistré le: Mer Jan 23, 2008 21:49 pm
Localisation: Belgique Prov Namur

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar Fidèle Castor » Mer Sep 11, 2019 22:01 pm

ramses a écrit:Par contre, pour des "stockages" de quelques heures, l’intérêt s'estompe rapidement à côtés des autres dispositifs !
En résumé, on pourrait dire "tamponner" oui, "accumuler" dans le temps ... pas trop ! :oops:

C’est aussi une propriété que j’aurais aimé tester mais certainement pas aux conditions de prix et délai du Voss !

Pour en revenir au petit appareil de mesure des grandeurs électriques des PV, voici le lien :
OLED 200 V 100 A DC Digital Voltmètre Amp temperature Power Capacity Moniteur Test https://rover.ebay.com/rover/0/0/0?mpre ... 3854958744
En suivant ce lien on trouve aussi le schéma de câblage et le mode d’emploi.

Il faut aussi rajouter un shunt 100A 75mV (voir sur eBay ou AliExpress):
DC 75mV 10/20/30/50/100A Current Shunt Resistor For Amp Ammeter Panel Meter FL-2 https://rover.ebay.com/rover/0/0/0?mpre ... 3449663818

Et aussi une mini alimentation 220VCa 5 Vcc :
AC-DC 5V 700mA 3.5W Power Supply Buck Converter Step Down Module 220V To 5V NEW https://rover.ebay.com/rover/0/0/0?mpre ... 3511901485
Serre solaire type walipini, microcogénérateur à l'HVU,
Cheminée insert avec marmite chaudière, cuves eau de pluie de 37 + 4 + 5 m3
3 panneaux solaires sur les supports des wicking beds pour autoconsommation.
Avatar de l’utilisateur
Fidèle Castor
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 541
Enregistré le: Sam Oct 27, 2012 12:43 pm
Localisation: Yvelines Sud

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar j2c » Jeu Sep 12, 2019 9:31 am

Merci ramses et Fidel Castor, visiblement l'onduleur hybride décroche pour se resynchroniser sur le réseau. la coupure est suffisamment courte pour que les appareils n'y voient que du feu.

Faudra un jour que je fasse un essai avec un de mes onduleur informatique pour voir à la reprise. Car mon 5PX reste en production pendant quelques secondes avant de repasser en bypass. Soit il ralenti/accelère pour se resynchro, soit il génère une micro-coupure. Je verrai ça avec un oscilloscope. (avec transfo d'isolement bien-sur)
CESI Auto installé en RP (démonté depuis)
Nouveau projet solaire dans une maison en travaux.
https://j2c.org
Avatar de l’utilisateur
j2c
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 390
Enregistré le: Ven Juin 21, 2019 14:24 pm
Localisation: Somme (Amiens Sud)

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar clyric » Jeu Sep 12, 2019 10:54 am

Toujours aussi intéressant ce flux ^^

j'ai rigolé en mon fort intérieur pour l'histoire du vote, c'est toujours ces boites qui profitent à mort du système pour vendre du vent et du rêve... un peu comme la boite qui devait créer un super petit avion en France... et qui à bien arnaqué contribuable et actionnaire...
et à coté de ça, il y a de vrais startup qui bossent avec le peu de moyen dispo et qui finissent par se faire allumer par l'ursaff ( cas de la boite pour laquelle je bossais... )...

pour les volants moteurs, c'est le principe même du moteur à explosion ( voiture ) , le volant moteur lisse les accoues, un arbre plus léger, la voiture accélère plus fort, par contre avec un arbre plus lourd, elle ralenti moins dans les côtes.

au final, il va falloir que tu prennes la meule d'un moulin, ça va t'en donner de l'inertie :mrgreen:
-850W en autoconsommation
-175W en circuit fermé (12v)
-3m² en chauffage solaire à tuve en injection direct chauffage
-6m3 de cuves eau
- IOT et controle de la maison par Domoticz
lien : https://github.com/xlyric/
Avatar de l’utilisateur
clyric
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 304
Enregistré le: Jeu Mar 23, 2017 12:11 pm
Localisation: Essonne
Âge: 45

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar j2c » Jeu Sep 12, 2019 10:58 am

... et aussi beaucoup de frottements et de déperditions pour la maintenir en régime permanent.
CESI Auto installé en RP (démonté depuis)
Nouveau projet solaire dans une maison en travaux.
https://j2c.org
Avatar de l’utilisateur
j2c
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 390
Enregistré le: Ven Juin 21, 2019 14:24 pm
Localisation: Somme (Amiens Sud)

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar clyric » Jeu Sep 12, 2019 14:19 pm

... faut pas avoir l'esprit mal placé ... 'non ce n'est pas sale pense aux fleurs' :lol:
-850W en autoconsommation
-175W en circuit fermé (12v)
-3m² en chauffage solaire à tuve en injection direct chauffage
-6m3 de cuves eau
- IOT et controle de la maison par Domoticz
lien : https://github.com/xlyric/
Avatar de l’utilisateur
clyric
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 304
Enregistré le: Jeu Mar 23, 2017 12:11 pm
Localisation: Essonne
Âge: 45

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar j2c » Jeu Sep 12, 2019 14:57 pm

:mrgreen:
CESI Auto installé en RP (démonté depuis)
Nouveau projet solaire dans une maison en travaux.
https://j2c.org
Avatar de l’utilisateur
j2c
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 390
Enregistré le: Ven Juin 21, 2019 14:24 pm
Localisation: Somme (Amiens Sud)

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar Fidèle Castor » Mer Déc 04, 2019 7:55 am

Bonjour à tous,

Cela fait un petit moment que je n’ai pas donné de nouvelles de mon installation.

Le temps écoulé depuis le début de mon installation m’a permis de me rendre compte de la façon dont se comporte une installation solaire lors du passage à la saison d’hiver et le résultat n’est pas brillant : l’autoconsommation totale, ce n’est pas pour demain, mais peut-être pour après demain :sad:

En résumé , en été ce type d’installation produit un surplus d’énergie qu’il est, pour le moment, impossible d’absorber.
Par contre, en hiver, le manque de soleil entraîne un déficit d’énergie qui oblige à faire appel au réseau presque en permanence alors que c’est dans cette période qu’on a le plus besoin d’énergie.

En écrivant cela, vous allez me dire que j’enfonce une porte ouverte, cependant je le ressens d’autant plus fortement que j’ai mis « le nez dedans «  :cry:

En conclusion, il faudrait pouvoir disposer d’un système de stockage de grosse capacité qui puisse fournir l’hiver l’énergie en surplus produite l’été, en quelque sorte un stockage intersaisonnier d’énergie électrique.

Cela fait un moment que je cherche une solution pour arriver à cela, et j’ai envisagé un tas de solutions :

Les batteries, c’est impensable pour un grand moment, et peut-être pour jamais, car trop onéreux et trop polluant. De plus le filon de batteries à 300€ qui m’avait aidé à monter mon projet à un coût abordable a disparu.

Les volants d’inertie, même s’il arrivent à être opérationnels un jour, ce n’est même pas la peine de les envisager pour une durée de stockage aussi longue...

La transformation de l’énergie électrique en énergie hydraulique (réserve d’eau, turbine, etc...) c’est aussi une voie très lourde pour un particulier :cry:

De plus, il faudrait avoir une solution non polluante, peu encombrante, pas trop onéreuse. Or cela fait beaucoup de points à surmonter à la fois pour arriver au but.

Alors comment franchir cet obstacle ?

C’est en pleine réflexion sur ce sujet que j’ai, par hasard, rencontré une personne qui a probablement la solution pour résoudre ce problème :

Avec le surplus de production solaire il serait possible de faire fonctionner un système d’hydrolyse de l’eau afin de produire de l’hydrogène et de l’oxygène.
A partir de là, les gaz étant « facilement » stockables, ils pourraient alimenter l’hiver une pile à combustible capable de recharger les batteries.

Le gros avantage de cette solution c’est d’avoir un système non polluant capable de stocker de grosses capacités de gaz pour une durée de plusieurs mois.

Il y a encore pas mal de travail à fournir pour passer du mode expérimental au mode « industriel » mais cette personne est déjà pas mal avancée dans son projet et je vais essayer de l’aider à progresser du mieux que je pourrais.

Voilà pour le moment. La suite sera pour bientôt, si je suis encore vivant après ces expériences explosives :grin:
Serre solaire type walipini, microcogénérateur à l'HVU,
Cheminée insert avec marmite chaudière, cuves eau de pluie de 37 + 4 + 5 m3
3 panneaux solaires sur les supports des wicking beds pour autoconsommation.
Avatar de l’utilisateur
Fidèle Castor
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 541
Enregistré le: Sam Oct 27, 2012 12:43 pm
Localisation: Yvelines Sud

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar Beone68 » Mer Déc 04, 2019 10:27 am

Fidèle Castor a écrit:A partir de là, les gaz étant « facilement » stockables, ils pourraient alimenter l’hiver une pile à combustible capable de recharger les batteries.

Non, il vaut mieux produire l'électricité pour la consommer directement, sinon on perd encore de l'énergie dans la conversion.

Le problème reste quand même le coût de tout cela. Ce n'est pas pour rien si pour l'instant l'hydrogène pour les voitures électriques à piles à combustible est produit à partir…

… de pétrole ! :mrgreen:

a+
Beone

Beone68
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 317
Enregistré le: Mar Mai 13, 2008 21:33 pm
Localisation: Guebwiller 68
Âge: 41

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar LR83 » Mer Déc 04, 2019 10:49 am

Fidèle Castor a écrit:En résumé , en été ce type d’installation produit un surplus d’énergie qu’il est, pour le moment, impossible d’absorber.
Par contre, en hiver, le manque de soleil entraîne un déficit d’énergie qui oblige à faire appel au réseau presque en permanence alors que c’est dans cette période qu’on a le plus besoin d’énergie.

En écrivant cela, vous allez me dire que j’enfonce une porte ouverte, cependant je le ressens d’autant plus fortement que j’ai mis « le nez dedans «  :cry:

Oui, une porte ouverte mais au moins tu l'as expérimenté et c'est plus efficace que tout ce qu'on aurait pu te dire.

Fidèle Castor a écrit:En conclusion, il faudrait pouvoir disposer d’un système de stockage de grosse capacité qui puisse fournir l’hiver l’énergie en surplus produite l’été, en quelque sorte un stockage intersaisonnier d’énergie électrique.

Oui et bonne nouvelle, ça existe ! En plus, c'est déjà en place, ça coûte pas cher, c'est écolo, c'est efficace, ça permet d'optimiser toutes les productions d'EnR, de lisser les jours de faible production.
Ca s'appelle le réseau :cool:

Mieux encore, ça offre des possibilités de stockage à moyenne échelle. En effet, quand le réseau aura beaucoup de surplus (bon, c'est pas demain la veille vu les faibles moyens de production EnR qu'on a - j'ai vu qu'on visait les 40 GWc de PV pour ... 2030, les Allemands ont déjà dépassé cette puissance :lol: Pays de merde :cry: ) donc je disais quand le pays aura des surplus, on pourra facilement le stocker dans des batteries, mais également en produisant de l'hydrogène ou du gaz par méthanation (qui pourra être injecté dans le réseau de gaz existant, tient c'est marrant encore un réseau qui est déjà présent). Le gaz est un excellent stockage inter-saisonnier. Bien entendu, y a le stockage de type STEP, air comprimé, volant d'inertie, ... autant de solutions qu'on peut distribuer sur tout le territoire ce qui en même temps améliorera la résilience face aux aléas climatiques qu'on va subir de plus en plus.

Pour ce qui est de produire son hydrogène chez soi par électrolyse, même si c'est très simple (j'avais bricolé un électrolyseur quand j'étais au collège qui fonctionnait très (trop !) bien), c'est quand même très dangereux, donc à éviter.
Avatar de l’utilisateur
LR83
Technicien Solaire
Technicien Solaire
 
Messages: 466
Enregistré le: Sam Jan 12, 2013 11:55 am
Localisation: 83

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar lebritish » Mer Déc 04, 2019 10:56 am

Fidèle Castor a écrit:Voilà pour le moment. La suite sera pour bientôt, si je suis encore vivant après ces expériences explosives :grin:


Euh ouais faites gaffe quand même les gars. , :marteau:
L'hydrogène est un gaz très difficile a stocker car ce sont des molécules très petites donc attention aux fuites ....

lebritish
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2441
Enregistré le: Sam Mai 24, 2008 23:18 pm
Localisation: Saint Ambroix (30)
Âge: 45

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar lebritish » Mer Déc 04, 2019 10:59 am

LR83 a écrit:Oui et bonne nouvelle, ça existe ! En plus, c'est déjà en place, ça coûte pas cher, c'est écolo, c'est efficace, ça permet d'optimiser toutes les productions d'EnR, de lisser les jours de faible production.
Ca s'appelle le réseau :cool:


Techniquement je suis d'accord avec toi, sauf que aujourd'hui le réseau est géré par des gens qui n'ont pas ce soucis de "bien commun".
Donc il sert à tout sauf a cela. Y'a qu'a voir ces conneries de CASI :marteau: :marteau: :marteau:

lebritish
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 2441
Enregistré le: Sam Mai 24, 2008 23:18 pm
Localisation: Saint Ambroix (30)
Âge: 45

Re: Mon installation de 42PV en autoconsommation totale

Messagepar LR83 » Mer Déc 04, 2019 11:02 am

lebritish a écrit:
LR83 a écrit:Oui et bonne nouvelle, ça existe ! En plus, c'est déjà en place, ça coûte pas cher, c'est écolo, c'est efficace, ça permet d'optimiser toutes les productions d'EnR, de lisser les jours de faible production.
Ca s'appelle le réseau :cool:


Techniquement je suis d'accord avec toi, sauf que aujourd'hui le réseau est géré par des gens qui n'ont pas ce soucis de "bien commun".
Donc il sert à tout sauf a cela. Y'a qu'a voir ces conneries de CASI :marteau: :marteau: :marteau:

On est d'accord, mais il ne tient qu'à nous que cela change :-D
Avatar de l’utilisateur
LR83
Technicien Solaire
Technicien Solaire
 
Messages: 466
Enregistré le: Sam Jan 12, 2013 11:55 am
Localisation: 83

PrécédenteSuivante

Retourner vers Photovoltaïque

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités