stockage eau atmosphérique et appoint

Auto-construction, trucs et astuces...

Modérateurs : ramses, Balajol, monteric, ametpierre, j2c, françois34, p_bricoleur

Répondre
Avatar du membre
jean_le_preux
Newbie
Newbie
Messages : 5
Enregistré le : mar. sept. 19, 2023 10:52 am
Localisation : Île-de-France (Yvelines)

stockage eau atmosphérique et appoint

Message par jean_le_preux »

Bonjour à tous,

Je débute la réflexion pour un projet de chauffage solaire et ecs dans les Yvelines. J'ai beaucoup de place dans le sous-sol et je comptais en profiter pour y installer un grand volume d'eau.
Je m'oriente pour l'instant vers un système de trois cuves (faites maison avec epdm, isolées et non pressurisées) reliées en série pour le stockage et auto-vidange. La cuve la plus chaude de sortie des collecteurs et la plus froide du retour vers collecteurs, et une intermédiaire.
L'idée est d'utiliser deux échangeurs serpentins en per bao pour l'ecs et le chauffage. Pas d'échangeur primaire avec les collecteurs.
je pensais un échangeur ecs dans la cuve la plus chaude de l'arrivée des collecteurs, puis un autre échangeur pour le circuit chauffage dans la deuxième cuve.
J'ai dans l'idée que ce genre de peut limiter la complexité et le coût tout en conservant une performance honorable (stratification, un peu de réserve en cas de jours gris), mais je suis encore débutant.

Sans parler du dimensionnement des collecteurs encore, je risque d'avoir besoin d'un appoint pour ce système.
Quel serait la manière la plus sensée de connecter cet appoint?

idées considérées:
1 sortie échangeur ecs reliée au cumulus
pour le chauffage, utiliser une pac air/eau après la sortie de l'échangeur. Cette pac recevrait soit de l'eau préchauffée par l'échangeur soit elle serait contournée au dessus d'une température donnée.
Si le stockage est trop froid, on contourne l'échangeur pour alimenter le chauffage directement avec la pac.
2 on chauffe directement le volume de stockage, je pensais dans ce cas autant à une pac ou un chaudière bouilleur. Mais dans ce cas j'imagine qu'il faut ajouter un échangeur à cause du risque de corrosion. cet échangeur serait placé placé en amont de l'arrivée des collecteurs, en haut du réservoir le plus chaud?
Existe-il une manière de chauffer directement l'eau (peut-être que le gain n'en vaut pas la peine).

Merci beaucoup pour vos conseils!

Jean

yves35
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 973
Enregistré le : dim. juin 29, 2008 20:34 pm
Localisation : Rennes 35

Re: stockage eau atmosphérique et appoint

Message par yves35 »

bonjour,

manque la principale donnée (et de loin...) quel besoin?
sinon,vu d'avion , c'est inutilement compliqué

yves

Avatar du membre
jean_le_preux
Newbie
Newbie
Messages : 5
Enregistré le : mar. sept. 19, 2023 10:52 am
Localisation : Île-de-France (Yvelines)

Re: stockage eau atmosphérique et appoint

Message par jean_le_preux »

Merci pour votre réponse,
Concernant la complexité inutile ont peut sans doute oublier les idiosyncrasies liées aux réservoirs multiples.
Pour clarifier la question, je me demandais surtout comment utiliser un appoint comme dans les méthodes proposées ici: https://www.apper-solaire.org/Pages/Fic ... /index.pdf, mais au cas où le ballon est un réservoir non pressurisé.
Est-ce qu'un échangeur serpentin pour monter par ex. une pac en série avec ce stock solaire est le meilleur méthode?

Concernant le besoin, j'aurai chez moi comme choix de chauffage principalement le solaire thermique ou une pac (chaudière bois éventuellement mais plus compliqué).
J'aurais aimé utiliser le plus possible le solaire thermique grâce à l'espace de stockage d'eau disponible.
Il s'agit d'une maison en rénovation de 200 m2, chauffage au sol et une ITE en cours de préparation pour viser une isolation BBC.

Avatar du membre
lebritish
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 2811
Enregistré le : sam. mai 24, 2008 23:18 pm
Localisation : Robiac (30)
Contact :

Re: stockage eau atmosphérique et appoint

Message par lebritish »

Bsoir,

quelle est le besoin en kWh/m2/an estimé de la maison ?

quelle serait l'inclinaison des panneaux ?
quelle surface de panneaux ?

A+

Thierry

Avatar du membre
jean_le_preux
Newbie
Newbie
Messages : 5
Enregistré le : mar. sept. 19, 2023 10:52 am
Localisation : Île-de-France (Yvelines)

Re: stockage eau atmosphérique et appoint

Message par jean_le_preux »

Bonsoir,

L'estimation est 47 kwh/m2/an.
Les panneaux plans seraient posés à la verticale sur mur sud ouest. La surface visée est de 15 m2, ce chiffre étant un compromis entre des critères d'intégration avec la façade et les besoins.

domwood
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 2364
Enregistré le : ven. avr. 02, 2010 17:47 pm
Localisation : Bretagne

Re: stockage eau atmosphérique et appoint

Message par domwood »

Bonjour et bienvenue

compléter la localisation dans le profil peut aider aux échanges à suivre. merci.

accés à toutes les infos de l'ancien portail par le lien dans ma signature. les bases et des comptes rendus d'installations.
https://webold.apper-solaire.org/

Uncle Buzz
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
Messages : 126
Enregistré le : mer. juin 07, 2023 14:42 pm
Localisation : Yonne

Re: stockage eau atmosphérique et appoint

Message par Uncle Buzz »

Attention à ne pas surdimensionner le volume d'eau qui va stocker les calories, car la variation de la température de l'eau est divisée par le volume, ce qui est recherché quand on puise dans le stock pour maintenir une eau suffisamment chaude, mais qui est pénalisant quand il s'agit de la réchauffer avec les calories entrantes.

Par exemple, si les panneaux récupèrent 20kWh sur une journée, cela permet de faire monter un ballon de 300L de 20 / 1.16 / 0.3 = 57.4°K, ou 3 cuves de 1000L de 20 /1.16/3 = 5.7°K (différence de rendement lié à la température ignorée). Les 3 cuves permettent de stocker beaucoup plus d'énergie, mais nécessite d'en avoir accumulé beaucoup plus avant de pouvoir s'en servir, à défaut il faudra beaucoup plus d'appoint pour compenser la faible température du stock.

Si le stockage est trop froid, il ne faut pas le bypasser mais l'utiliser comme alimentation de la PAC qui n'aura à fournir que l'énergie qui manque pour le besoin, et non bypasser le stockage pour alimenter la PAC avec de l'eau vraiment froide (sauf si le stock est dans une zone froide et est plus froid que le réseau d'eau froide)

On peut chauffer 300L avec une résistance d'appoint ou la PAC pour avoir une eau assez chaude pour l'ECS par exemple, mais on ne chauffe pas un tampon 3000L par contre.

Regarde sur les sites de simulation combien tu peux récupérer avec ta surface, ta localisation et ton exposition, tu dimensionnera le tampon en fonction (après voir dimensionné les panneaux en fonction de ton besoin).

Surdimensionner les panneaux pour capter plus d'énergie tout le long de l'année est possible si tu es protégé contre les surchauffes en été, mais ça coute plus cher en panneaux, sinon il faut dimensionner pour éviter la surchauffe en été.

Avatar du membre
jean_le_preux
Newbie
Newbie
Messages : 5
Enregistré le : mar. sept. 19, 2023 10:52 am
Localisation : Île-de-France (Yvelines)

Re: stockage eau atmosphérique et appoint

Message par jean_le_preux »

Merci beaucoup pour cette réponse,
C'est vrai que je n'avais pas assez réfléchi à la différence entre le volume nécessaire pour le stockage solaire et ce qui pourrait être utilisé comme volume tampon pour l'appoint.
Bonne idée de faire des simulations je vais commencer à regarder de ce côté.
Du coup est-ce que l'idée d'utiliser plusieurs cuve à différentes températures aurait quand même du sens (pour s'adapter aux saisons et aux changements de météo)?

Avatar du membre
YELLOW WHEELY BIN
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 861
Enregistré le : jeu. nov. 20, 2014 23:31 pm
Localisation : Plérin (22)

Re: stockage eau atmosphérique et appoint

Message par YELLOW WHEELY BIN »

A mon sens, le volume du stock doit être adapté à la production maximale des capteurs;
puisque celle-ci variera en fonction de la saison, il va de soi que le volume du stock doit être modulable aussi...

Un captage air serait éventuellement moins cher et moins lourd pour chauffer ton sous-sol...

YWB
FF&E = Furniture, Fixtures & Equipment
FF&F = Fabric First & Forget

Avatar du membre
jean_le_preux
Newbie
Newbie
Messages : 5
Enregistré le : mar. sept. 19, 2023 10:52 am
Localisation : Île-de-France (Yvelines)

Re: stockage eau atmosphérique et appoint

Message par jean_le_preux »

C'est vrai qu'en cas d'erreurs de conception ou d'évolution de l'installation/du besoin, le coté modulaire est attirant.
Dans les système que j'ai vu il y a celui-ci:
https://www.apper-solaire.org/Pages/Exp ... occupants/ avec ballon découplé par des vannes. L’utilité de fermer un ballon ne semblait pas être évidente comparé à l'utilisation de ballons en parallèle selon le document.
Une autre solution sur laquelle j'étais tombé sur builditsolar (John Canivan) n'utilise pas de découplage mais un montage en série mais cela ne semble pas très utilisé:
https://youtu.be/n90Y6Qwab_8?t=495 (vidéo)
https://www.builditsolar.com/Projects/S ... orageb.pdf
Un autre système est hybride parallèle/série:
https://www.youtube.com/watch?v=CaGD5qs ... =1&t=2378s

Je ne sais pas si ces approches sont pertinentes ou moins utiles que j'imagine.

Jean

Répondre

Retourner vers « Ballon de stockage et réserves à eau morte »