Conseils sur mur chauffant

Auto-construction, trucs et astuces, expériences...

Modérateurs : monteric, ametpierre, ramses, Balajol

Répondre
Avatar du membre
charlespucheu
Newbie
Newbie
Messages : 2
Enregistré le : sam. janv. 09, 2021 0:12 am
Localisation : Bordeaux

Conseils sur mur chauffant

Message par charlespucheu »

Bonjour,

Je me présente rapidement, Charles, dans les environs de Bordeaux, je rénove actuellement une maison que je viens d'acquérir il y un an maintenant. Il s'agit d'une maison année 70 murs briques et doublage intérieur. Soucieux d'améliorer le chauffage à la fois de façon économique et écologique, je me suis tourné vers l'installation de deux murs chauffants au sein de la maison. Je me suis pas mal renseigné et lu beaucoup de choses sur le sujet mais entre la théorie et la pratique, il y a toujours un doute qui peut naître. J'espère donc pouvoir échanger avec ceux qui le voudront bien.
Mes interrogations se portent sur deux sujets principaux. Le raccordement chaudière et le fameux enduit.
Concernant l'installation, chaque mur chauffant devrait faire 60 à70 m de long. Ils devraient être au nombre de deux. Pas de 10 à 15 cm. Hauteur max : environ 2m10.
Ils sont fixés en rajout sur cloison briquette avec parement de plâtre. Tuyau multicouche de 16mm posé sur rails clipsables spécifiques. Couche d'enduit prévue 4 à 6cm.

Je dispose d'une chaudière gaz actuellement que je vais conserver encore quelque temps avant de pouvoir évoluer j'espère (mais pas de suite) vers du solaire en caloporteur notamment.
Option 1. Je souhaite donc faire une dérivation du retour chaudière vers la nourrice distributrice des murs chauffants. Toutefois je m'interroge pour savoir si la pompe chaudière sera suffisante ou s'il est préférable de booster le système avec un circulateur de ce genre : https://www.anjou-connectique.com/pack- ... -dn25.html . Il me semblerait effectivement préférable de pouvoir optimiser la circulation, ce qui devrait moins fatiguer la pompe chaudière et accélérer la circulation et donc améliorer la chauffe. Toutefois, je m'interroge sur le renvoi vers la chaudière avec ce circulateur. N'est-ce pas risqué de renvoyer vers la chaudière un flux que la chaudière ne pourrait pas gérer ? Ou la pompe de la chaudière sera -t-elle capable de le gérer à condition que les pressions soient harmonisées ?
Option 2. Rendre le circuit du mur chauffant autonome avec un ballon relié au circulateur. Le ballon pouvant être chauffé par la chaudière, électrique ou demain par un panneau (même si celui-ci ne sera pas suffisant en hiver).

Ce qui me freine dans la réalisation des travaux est la mise en place de l'enduit de recouvrement du mur. J'avais envisagé un enduit terre. Toutefois, j'éprouve de grandes difficultés à trouver un fournisseur d'argile criblée utilisable en pisé ou mur d'argile. J'ai bien trouvé un fournisseur mais qui la propose à des prix fous... Après de multiples recherches locales, je ne trouve pas de fournisseur dans mon secteur et pense donc abandonner l'enduit terre et je pensais me retourner vers des enduits plus conventionnels (chaux, ciment, sable...). J'ai lu l'excellentissime post viewtopic.php?f=27&t=9358 qui montre une magnifique réalisation et différentes couches d'enduits. C'est très intéressant. J'apprécie la formulation de clyric
clyric a écrit :
sam. juil. 22, 2017 11:11 am
pour un aspect très clair, j'utilise perso 1/4 de chaud hydraulique, 1/4 de map et 1/2 de sable (0/2) . c'est très facile à poser ( merci le map ) , ça devient dur comme de la pierre et ça blanchie avec le temps
toutefois, je m'interroge si celui-ci peut-être utilisé en enduit intégral ou uniquement en couche de finition ? En effet, le map est vraiment une texture extraordinaire que j'apprécie beaucoup. Je m'interroge sur l'accroche sur la nécessité de passer une couche de ciment léger sur le plâtre pour favoriser l'accroche.
La fibre de verre est-elle indispensable et l'ensemble peut-il se tenir à lui seul agrippé sur les tuyaux ?

Je suis bien sûr réceptif à toute erreur à éviter et conseils si certains d'entre vous ont pu mettre en pratique ces réalisations.

En vous remerciant d'avance pour vos échanges qui me permettrait d'avancer dans ma réflexion et ma réalisation.

Bon week-end !

Charles

Avatar du membre
pacobab
Technicien Solaire
Technicien Solaire
Messages : 487
Enregistré le : jeu. août 09, 2007 14:48 pm
Localisation : Parempuyre (33)

Re: Conseils sur mur chauffant

Message par pacobab »

Bonjour Charles,
Comme toi, je suis en pleine rénovation d'une maison ancienne dans Bordeaux métropole. Afin de préserver les sols anciens, je vais installer, là où c'est possible, des murs chauffants.
Ça fait 20 ans que j'y pense, et je suis enfin passé à la réalisation.
Quelques réflexions sur tes choix.
1- Longueur du tube multicouche et "puissance" du circulateur
Pour ne pas avoir de problèmes, il n'est pas nécessaire de changer de circulateur, mais d'avoir des boucles de longueur limitée. Je préfère ne pas dépasser 80m,en tous cas ne JAMAIS dépasser 120m avec du tube multicouche 12 x16 ou PER 13 x 16. Si on dépasse ces longueurs, on risque de ne pas pouvoir chauffer par temps froid, même avec un circulateur "puissant".
2- Emplacement des murs chauffants
Chauffer les murs extérieurs revient à multiplier la dissipation de la maison par 2 ou 3.il faut privilégier les cloisons et murs de refend à l'intérieur de la zone chauffée.
3- Inertie du mur chauffant
Plus ton mur aura d'inertie, moins il sera possible de moduler rapidement. En particulier, il sera quasiment impossible de faire une zone nuit et une zone jour chauffées à des heures différentes. Avec de l'inertie, il sera impossible de suivre avec précision les variations des conditions extérieures, températures, soleil et vent. La faible inertie fait l'objet de ce fil. viewtopic.php?f=27&t=7186&sid=7fd5ba7c8 ... 3697271e91. La solution que j'ai choisie utilise un isolant rainuré, des dissipateurs aluminium, et une plaque de placo pour habiller le tout. Inertie très très inférieure à un mur en terre. Il est assez facile de réaliser soi-même une telle solution, qui existe aussi toute faite chez Caleosol ou Rehau : https://www.plancher-chauffant-caleosol ... e-bois-mob
Enfin, n'oublie pas de consulter tous les bons conseils du forum : search.php?keywords=Murs+chauffants&ter ... Rechercher
Voilà pour les premières remarques.
Dans tous les cas, isolation du plafond et des murs périphériques prioritaire !
Bon bricolages
Jean
Plus c'est simple, moins c'est compliqué !

Bernard (Lyon)
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 630
Enregistré le : sam. déc. 24, 2005 19:47 pm
Localisation : St Pierre la Palud (69 Lyon)
Contact :

Re: Conseils sur mur chauffant

Message par Bernard (Lyon) »

Bonjour Charles

Comme Pacobab cela fait très longtemps que je pense passer au solaire. Cet été j'ai réalisé un mur chauffant et cloison chauffante.

Le mur a été rèalisé en terre glaise récupérée après des travaux de terrassement. J'ai réalisé des tests pour trouver le meilleur ratio entre glaise et sable donnant le moindre retrait au séchage.
J'ai ajouté de la paille moulinée à la tondeuse pour fibrer l'enduit.

Enduit très agréable à jeter et même manipuler à la main.
Problème, il a fallu attendre 3 semaine que les premiers 4/5 cm d'épaisseur soient bien secs pour passer à la couche suivante.
Pour la couche de finition, j'ai incorporé de la fibre synthétique pour éviter les fissures. Le résultat est au rendez-vous. Mais c'est trèèès long.

Une variante : parallèlement j'ai réalisé un moule pour faire des adobes séchées au soleil sur des palettes. Le tuyau multicouche est installé entre 2 adobes et l"espace rempli toujours à la glaise.
Net avantage sur la durée de séchage et de mise en place !

Enfin j'ai réalisé une cloison chauffante en utilisant l'ossature métallique placo M48 espacée de 40 cm, et vissage tous les 15 cm de 1/2 placo hydro (vertes) à l'horizontale (60x250 cm).

Le tube est installé en escargot en entaillant les profilés en opposition. J'ai coulé 30 cm avec un mélange de Map et de sable. Après une attente de 30 minutes, le mélange Map/sable fait sa prise et on peut reprendre le remplissage. Cette façon de procéder est géniale. Je confirme les dires de J2c dont je viens de découvrir le retour d'expérience.

L'avantage c'est la finition placo recto-verso sur laquelle on a pas à revenir.
Entailler en opposition les profilés ne nuit pas à la résustance de la cloison car le Map donne une résistance de dingue. Seule réelle difficulté, c'est de bien faire attention où on place les vis au montage des plaques, et de ne pas abîmer le tube sur les entailles. Travailler avec des gants est bien utile pour cette opération délicate.

Avatar du membre
charlespucheu
Newbie
Newbie
Messages : 2
Enregistré le : sam. janv. 09, 2021 0:12 am
Localisation : Bordeaux

Re: Conseils sur mur chauffant

Message par charlespucheu »

Bonjour Jean et Bernard,

Merci beaucoup pour vos conseils, réflexions et témoignages.

J'avais effectivement pris note de la longueur maximale des circuits et chacun d'entre eux permettait au vu de la disposition de la maison de rester dans des longueurs raisonnables en faisant un circuit pour chaque mur. C'est vrai que la question du circulateur m'interrogeait car envoyer le circuit sur une nourrice partant vers deux circuits revenait à diviser par 2 le débit, et m'interrogeais donc sur la question du circulateur sachant qu'il faut quand même monter un peu en hauteur et que la démultiplication des coudes et des cintrages amènent toujours des pertes de puissance.

Tu dis avoir construit récemment ton mur. Quel retour en as-tu cet hiver ? confort ? chaleur ? incidence que la température de chauffe ? sur la consommation ?

Pour l'emplacement, c'est bien ce que j'ai fait en projetant les murs sur des cloisons perpendiculaires aux murs de refend. Je pense que s'ils étaient posés sur des murs extérieurs, il serait judicieux de mettre un isolant ou réflecteur sous l'installation qui lui permettrait de renvoyer la chaleur vers l'intérieur pour ne pas la perdre.
Concernant la mise en place que tu as faite, elle est effectivement assez ingénieuse et relativement "simple" à mettre en place me semble-t-il(mais pas forcément rapide !). Toutefois, pour ma part, c'est précisément de l'inertie que je recherche. Je souhaite un peu pouvoir créer avec ces murs un système proche des poeles de masse. Je suis conscient de l'impossibilité de réguler de façon immédiate comme sur un radiateur les niveaux de chauffe. L'idée est précisément d'inverser la logique. Utiliser les murs comme chaleur de fond et les radiateurs comme appoint selon les températures, les pièces. J'espère pouvoir avoir à terme la possibilité de rendre ces murs réversibles en murs refroidissants. La question de l'inertie est toujours à double tranchant. Le mur risque notamment l'été d'emmagasiner la chaleur de la maison, la stocker et la restituer même si naturellement le chauffage est coupé.
Avec un circuit de refroidissement, j'espère pouvoir refroidir la pièce et absorber des calories. Enfin pour finir sur la question de l'inertie ce qui m'intéresse c'est également de pouvoir créer une porosité de chaleur de l'autre côté de la cloison sans avoir à dédoubler l'installation. Je n'aurai de l'autre côté, certes pas la même chaleur, mais si déjà on peut obtenir une certaine tiédeur, c'est toujours cela de pris.

Pour les enduits, c'est effectivement la démarche initiale que tu as faite que je pensais suivre mais trop compliqué à trouver de la terre adéquate et de qualité régulière. Beaucoup de sols à base de grave par chez moi. On peut trouver des sols argileux et récupérer de la terre issue de travaux de terrassement par exemple mais il faut la retravailler et c'est vraiment trop fastidieux par rapport au coût très accessible des matériaux disponibles. J'avais pensé effectivement au moulage aussi... mais sil faut penser aux structures de fixation du support de rétention du moulage. Je trouvais finalement la solution mise en place dans le post que j'avais indiqué plus simple, même si plus fastidieuse. Je ne suis pas pressé et peut consacrer un peu de temps dans la durée, ce n'est pas en soi un problème.
Quand tu évoques ton mélange de map+sable, tu l'as mis en intégralité pour mouler la cloison ? Je suis preneur des proportions si tu t'en rappelles. Toutefois, je m'interrogeais sur l'aspect isolant du MAP, ne perd on pas en inertie avec ce matériau ? ou est-ce marginal ?
Quant aux adobes, je ne sais pas ce que c'est. Vos lumières sont les bienvenues.

Merci et bon week-end

Avatar du membre
mbn du puy
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
Messages : 84
Enregistré le : mer. sept. 02, 2020 17:22 pm
Localisation : 13610
Contact :

Re: Conseils sur mur chauffant

Message par mbn du puy »

Bonjour juste une précision par rapport au questionnement sur la longueur des circuits. Voir un de mes posts.

viewtopic.php?t=10162

Au delà de 80 m les pertes de charges sont trop élevées. J'ai le même problème. Couper en deux divise le débit par deux ... Mais en apparence seulement car avec trop de perte de charge à cause de la caractéristique des circulateurs le débit risque de bien baisser. On ne perd sans doute pas trop de débit en final.

A+ Michel

Bernard (Lyon)
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 630
Enregistré le : sam. déc. 24, 2005 19:47 pm
Localisation : St Pierre la Palud (69 Lyon)
Contact :

Re: Conseils sur mur chauffant

Message par Bernard (Lyon) »

Bonjour
L'installation des tuyaux dans le mur, c'est fait. De mémoire, c'est 60 ml. Mais pas encore raccordé au solaire, car maison secondaire. Ce sera la prochaine étape.

Le mélange réalisé : 2 vol de Map pour 1 vol de sable. Mélange fait au pif. Pour moi, le Map, c'est du plâtre avec un retardateur de prise, et le sable un bon complément pour aléliorer la capacité thermique. J'aurais dû tester d'autres proportions. Dommage.

Les adobes, ce sont des briques de terre glaise fibrées avec un peu de pailles et sèchées au soleil. Technique millénaire oubliée. Là aussi, c'est dommage car la terre crue à une très forte capacité thermique et d'excellentes capacités de régulation hygrométrique. Mais pour les mettres en oeuvre, il faut nécessairement anticiper la fabrication, le séchage, le stockage ...

Avatar du membre
pacobab
Technicien Solaire
Technicien Solaire
Messages : 487
Enregistré le : jeu. août 09, 2007 14:48 pm
Localisation : Parempuyre (33)

Re: Conseils sur mur chauffant

Message par pacobab »

Bonjour à tous,
Réponse à la puissance du circulateur, et au nombre de circuits qu'on peut alimenter avec un seul circulateur.
Ci-dessous, je mets la courbe pression débit du circulateur.
En pratique, chaque circuit relié à un collecteur de chauffage au sol a un débit variant entre 1 à 5 litres par minutes, soit 3 l/mn en moyenne. C'est l'échelle habituellement gravée sur les débitmètres du collecteur.
Pour 12 circuits, on aura donc 36 l/mn, ou 0,6 l/s, ou encore 2,16 m³/heure
Dans le diagramme ci dessous 2,16 m³/h correspond à la limite max du circulateur sous 1,2m de pression. On serait donc à la limite max de fonctionnement du circulateur . Cela dit, 12 circuits à 3l/mn, c'est beaucoup. En général, un seul circulateur devrait suffire.
En pratique, dans le cas de ce circulateur (Grundfos alpha 2 25-40), il faudrait le régler en pression constante (courbes horizontales sur le diagramme du haut)
alpha2-courbe-z.png
alpha2-courbe-z.png (85.38 Kio) Vu 760 fois
À très +
Jean
Plus c'est simple, moins c'est compliqué !

Avatar du membre
pacobab
Technicien Solaire
Technicien Solaire
Messages : 487
Enregistré le : jeu. août 09, 2007 14:48 pm
Localisation : Parempuyre (33)

Re: Conseils sur mur chauffant

Message par pacobab »

Deux petites images pour montrer le détail d'un collecteur de chauffage
Fichiers joints
2206n.jpg
2206n.jpg (50.47 Kio) Vu 759 fois
9084088.jpg
9084088.jpg (22.67 Kio) Vu 759 fois
Plus c'est simple, moins c'est compliqué !

Avatar du membre
clyric
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 661
Enregistré le : jeu. mars 23, 2017 12:11 pm
Localisation : morangis

Re: Conseils sur mur chauffant

Message par clyric »

charlespucheu a écrit :
sam. janv. 09, 2021 1:31 am
toutefois, je m'interroge si celui-ci peut-être utilisé en enduit intégral ou uniquement en couche de finition ? En effet, le map est vraiment une texture extraordinaire que j'apprécie beaucoup. Je m'interroge sur l'accroche sur la nécessité de passer une couche de ciment léger sur le plâtre pour favoriser l'accroche.
pour l'accroche, c'est pour ça que je met du pam, ça facilite grandement, après, la chaux hydro fait son boulot dans le temps, mais exit le ciment!! c'est une cochonnerie, ça tient pas forcément bien en fonction de la surface, ça laisse pas respirer le matériaux qui traine derrière ( souvent avec de très mauvaises conséquences ) et en plus ça ramène du froid et de l'humidité.
-1150W en autoconso + pv routeur
-175W en circuit fermé (12v)
-3m² en chauffage solaire à tube en injection direct chauffage
-6m3 de cuves eau
- IOT et controle de la maison par Domoticz
- 1Kw/h batterie DIY
lien : https://github.com/xlyric/

Avatar du membre
j2c
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 1256
Enregistré le : ven. juin 21, 2019 14:24 pm
Localisation : Somme (Amiens Sud)
Contact :

Re: Conseils sur mur chauffant

Message par j2c »

Ton PAM, tu voulais plutôt parler du M.A.P. ? le mortier colle ?
CESI Auto installé en RP (démonté depuis)
Nouveau projet solaire dans une maison en travaux.
https://j2c.org

Répondre

Retourner vers « Planchers chauffants, PSD, murs chauffants »