ECS en surface d'un poêle de masse

Echange d'idées et d'expériences, les caloducs, les micro-ondes, les frigos, etc...

Modérateurs : monteric, ametpierre, ramses, Balajol

Répondre
Avatar du membre
kepon
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
Messages : 80
Enregistré le : sam. juil. 30, 2016 17:42 pm
Contact :

ECS en surface d'un poêle de masse

Message par kepon »

Bonjour à tous,

Un peu H.S. rapport au solaire thermique mais ça parle quand même ECS et solution pour l'hiver, donc je me suis dit que j'allais peut-être trouver écho ici.

Actuellement j'ai un chauffe eau électrique de 20L avec échangeur (oui, petite poêle, petite maison, petit besoin… sobriété power… et encore, pas suffisamment…) alimenté par le surplus d'énergie solaire photovoltaïque.

L'hiver dernier j'ai monté un poêle de masse (open source auquel je contribue avec Agir LowTech). Pour cet hiver je souhaite connecter mon échangeur de ballon à mon poêle pour avoir (aussi) de l'eau chaude l'hiver (ça s’embourgeoise)

Je souhaite expérimenter la récupération de chaleur en surface du poêle (échangeur contre la paroi, noyé dans de l'enduit) pour chauffer le ballon d’eau chaude. C’est une solution qui a été présenté aux rencontres de l’AFPMA qui présentait l’avantage d’être plus pérenne (pas d’usure des matériaux même en Inox réfractaire car pas de contact avec les gaz de combustion) et aussi plus « simple » (moins dangereux) en plomberie car peu/pas de chance de faire monter l’eau à ébullition donc simplification du montage (moins d’organe de sécurité)

Si vous avez une expérience là dessus à partager ça serait chouette… (qu’on évite de reproduire des erreurs déjà faites)

Pour l’instant le schéma de plomberie est le suivant : https://cloud.lowtech.fr/index.php/s/3YnaRmJEySiKJ4A on souhaite expérimenter le thermosiphon (le ballon est à 3m du poêle / 2m de hauteur) mais on va aussi mettre un by pass pour un circulateur. Déjà là se pose des questions sur le diamètre du tuyau de l’échangeur il semblerait alors que pour du thermosiphon il faudrait maximiser le diamètre ? Aussi est-ce compatible avec un vase d’expansion ouvert ?

On va tâcher de caractériser (de chiffrer) le rendement d’une tel installation vu que j’ai pas mal « sondé » ce poêle l’hiver dernier (on a les températures de surface / puissances de chaque paroi). Pour le moment il est prévu une sonde de température avant et après échangeur + en sortie du ballon et un débitmètre.

Si vous avez des suggestions sur ce qu’on devrait mesurer, des expériences, des retours, des idées n’hésitez pas à les partager.

Par avance merci,

David
Voilà le détail de l'installation solaire photovoltaïque autonome qui alimente ma yourte
J'ai développé PvMonit : monitoring photovoltaïque libre pour matériel Victron
Et un outil de dimensionnement pour site isolé

domwood
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 1519
Enregistré le : ven. avr. 02, 2010 17:47 pm
Localisation : langonnet (56)

Re: ECS en surface d'un poêle de masse

Message par domwood »

Bonjour

Bravo pour ton implication.
Beaucoup de travail, mais beaucoup de lecture :grin: j'ai pas vraiment compris les températures utiles pour capter la chaleur via un échangeur. T26 ? T = 175°C sous l'isolant ?

Qu'est ce qui est envisagé comme échangeur côté poêle ? Faut pas psychoter sur les diamètres à mettre en oeuvre. de la grille de frigo faudra éviter, d'accord, mais sinon on peut imaginer que du cuivre soit sous forme d'échelle comme dans la plupart des capteurs thermiques. Pourquoi pas une configuration de bouilleur classique (une boite plate plaquée contre la paroi). solution d'échangeur à creuser s'il doit s'agir de reproductible low-tech, en récup' et sans soudure...
L'open source me fait un peu peur quand on met en oeuvre de potentielles machines à vapeur.

Qu'y a t-il comme échangeur dans le petit cumulus ? Le ballon idéal thermo serait bain-marie, pertes de charge infimes. Un serpentin va aussi, mais il faut éviter à tout prix une forme qui autoriserait la création d'une poche d'air.

Il me parait plus judicieux de ne pas perdre de temps avec by pass et circu, pour se concentrer sur la conception de l'échangeur et du vase à l'air libre, et d'un circuit sans poche d'air.

Réflexion personnelle hors sujet, mais j'ai quand même l'impression qu'arrivé à un certain stade low tech, la bouilloire sur le poele simplfie beaucoup les choses. Un peu comme le ou les pull-over, plutôt que des installations tarabiscotées. La simplicité est parfois un confort bien appréciable. Je n'ose pas lancer mes propres calculs CO2, mais ma grand-mère a découvert ce qu'était une salle de bains quand elle est arrivée vivre chez nous, à environ 80 ans. Je me demande à quelle vitesse vont évoluer les choses, et à quel moment on sera déjà bien contents de trouver de l'eau de boisson.

Bonne journée

Avatar du membre
kepon
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
Messages : 80
Enregistré le : sam. juil. 30, 2016 17:42 pm
Contact :

Re: ECS en surface d'un poêle de masse

Message par kepon »

domwood a écrit :
sam. sept. 04, 2021 7:17 am
j'ai pas vraiment compris les températures utiles pour capter la chaleur via un échangeur. T26 ? T = 175°C sous l'isolant ?
Tu parle de où ? Quoi ?
domwood a écrit :
sam. sept. 04, 2021 7:17 am
Qu'est ce qui est envisagé comme échangeur côté poêle ? Faut pas psychoter sur les diamètres à mettre en oeuvre. de la grille de frigo faudra éviter, d'accord, mais sinon on peut imaginer que du cuivre soit sous forme d'échelle comme dans la plupart des capteurs thermiques. Pourquoi pas une configuration de bouilleur classique (une boite plate plaquée contre la paroi). solution d'échangeur à creuser s'il doit s'agir de reproductible low-tech, en récup' et sans soudure...
Pour l'instant on envisage un tuyau de cuivre en échelle/serpent plaque contre la paroi, enduit (tramé) par dessus. Mais tes idées sont à creusés...
domwood a écrit :
sam. sept. 04, 2021 7:17 am
Qu'y a t-il comme échangeur dans le petit cumulus ? Le ballon idéal thermo serait bain-marie, pertes de charge infimes. Un serpentin va aussi, mais il faut éviter à tout prix une forme qui autoriserait la création d'une poche d'air.
Il s'agit d'un serpentin. Mon ballon est un Nautic-Therm Stehend ME 230V 330W 20L de la marque Elgena :

Image
domwood a écrit :
sam. sept. 04, 2021 7:17 am
Il me parait plus judicieux de ne pas perdre de temps avec by pass et circu, pour se concentrer sur la conception de l'échangeur et du vase à l'air libre, et d'un circuit sans poche d'air.
Le circulateur c'est surtout pour avoir un débit constant et être capable de mesurer le rendement plus précisément.
domwood a écrit :
sam. sept. 04, 2021 7:17 am
Réflexion personnelle hors sujet, mais j'ai quand même l'impression qu'arrivé à un certain stade low tech, la bouilloire sur le poele simplfie beaucoup les choses.
C'est ce qui est en place depuis 5 ans. Effectivement ça marche bien !

Merci pour tes réflexions !
David
Modifié en dernier par kepon le sam. sept. 04, 2021 12:35 pm, modifié 1 fois.
Voilà le détail de l'installation solaire photovoltaïque autonome qui alimente ma yourte
J'ai développé PvMonit : monitoring photovoltaïque libre pour matériel Victron
Et un outil de dimensionnement pour site isolé

domwood
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 1519
Enregistré le : ven. avr. 02, 2010 17:47 pm
Localisation : langonnet (56)

Re: ECS en surface d'un poêle de masse

Message par domwood »

ici tu parles de T0 et T26 températures des parois et ensuite tu parles de 175 ° sous l'isolant.
https://pdm.lowtech.fr/projets/tiny/com ... -2021.html

oui, j'ai vu, beau petit ballon. il s'agirait de connaitre la forme du serpentin en interne. il est possible que le serpentin monte et descende, pour contourner la résistance. en ce cas, si poche d'air possible, souci number one en thermo.

j'apprécie le ballon au plus proche du puisage :cool: et chez moi le chaud est en per de 10, pour réduire encore la quantité dans le tuyau. on en arrive ensuite à être réticent avec les accessoires en laiton qui sont a réchauffer :grin:

Avatar du membre
kepon
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
Messages : 80
Enregistré le : sam. juil. 30, 2016 17:42 pm
Contact :

Re: ECS en surface d'un poêle de masse

Message par kepon »

domwood a écrit :
sam. sept. 04, 2021 11:16 am
ici tu parles de T0 et T26 températures des parois et ensuite tu parles de 175 ° sous l'isolant.
https://pdm.lowtech.fr/projets/tiny/com ... -2021.html
La température sous isolant c'est sous la plancha (le chapeau du poêle) ou voulait mesurer la pénalité de déphasage avec une plancha en métal (qui va causer plus de convection) et "sans" (isolé au moins)
domwood a écrit :
sam. sept. 04, 2021 11:16 am
oui, j'ai vu, beau petit ballon. il s'agirait de connaitre la forme du serpentin en interne. il est possible que le serpentin monte et descende, pour contourner la résistance. en ce cas, si poche d'air possible, souci number one en thermo.
Je vais me renseigner...
Voilà le détail de l'installation solaire photovoltaïque autonome qui alimente ma yourte
J'ai développé PvMonit : monitoring photovoltaïque libre pour matériel Victron
Et un outil de dimensionnement pour site isolé

Répondre

Retourner vers « Recherche et développement »