Antitartre magnétique

Ca marche est c'est tant mieux, faites nous profitez de cette réussite

Modérateurs : ramses, Balajol, monteric, ametpierre, j2c, andrebayle

Avatar du membre
monteric
Modérateur
Modérateur
Messages : 1657
Enregistré le : sam. sept. 10, 2011 17:50 pm
Localisation : Chavilleu (01)
Contact :

Re: Antitartre magnétique

Message par monteric »

Bonsoir,

Bon alors perso, apres avoir fait parti du groupement d'achat (il y a plusieur, plusieurs années), j'avoue ne pas pouvoir me prononcer sur l'efficacité de la chose !
Moi et mon esprit cartésien, on aime bien mesurer et la c'est juste un "ressenti" et j'avoue que je ne ressent pas grand chose :-?
Bref si vous avez des retours "mesurable" je suis preneur ...

eric
19m² Chauffage +ECS instantanée - Poêle Bouilleur - UVR1611
suivre l'installation : http://chavillieu.cadoe.net

Notre association autour des énergies solaires pour apprendre à faire soit même : http://ateliersvertssolaire.com

P'TIWATT
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 172
Enregistré le : ven. nov. 27, 2015 14:11 pm

Re: Antitartre magnétique

Message par P'TIWATT »

Bonsoir,

J'ai mis 2 x 3 aimants parce que j'avais du stock ... et me suis dis que si l'eau est exposée plus longtemps donc sur une plus grande longueur, alors le système serait plus efficace. A vérifier ...

Je comprends que le champ magnétique modifie la structure physique du calcaire, mais ne le supprime pas. Il en résulterait que le calcaire accrocherait moins aux parois.
Il semblerait également qu'il existe plusieurs types de calcaire et que l'efficacité ne soit pas la même selon le type.
Encore du conditionnel, rien de bien scientifique. Sur la modification de la structure physique sous l'effet d'un champ magnétique, on doit pourvoir trouver.

Derrière l'anticalcaire magnétique, j'ai une cartouche genre polyphosphate alimentaire qui avant se chargeait en calcaire. Depuis que j'ai posé l'anticalcaire magnétique, je constate que le calcaire se dépose beaucoup moins sur les billes de polyphosphate...

A+

Avatar du membre
rod33
Technicien Solaire
Technicien Solaire
Messages : 443
Enregistré le : ven. avr. 24, 2009 15:24 pm
Localisation : illats

Re: Antitartre magnétique

Message par rod33 »

monteric a écrit :
mar. oct. 26, 2021 20:47 pm
Bonsoir,

Bon alors perso, apres avoir fait parti du groupement d'achat (il y a plusieur, plusieurs années), j'avoue ne pas pouvoir me prononcer sur l'efficacité de la chose !
Moi et mon esprit cartésien, on aime bien mesurer et la c'est juste un "ressenti" et j'avoue que je ne ressent pas grand chose :-?
Bref si vous avez des retours "mesurable" je suis preneur ...

eric
Hello,
Tout pareil pour moi! Je suis bien incapable de dire s'il y a un avant/après :???:
[url=http://forum.apper-solaire.org/viewtopic.php?f=39&t=7589&start=30]Mon installation[/url]
[url=http://78.214.167.27:36/GRAFIK.htm]l'instalation en direct[/url]

Avatar du membre
j2c
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 3186
Enregistré le : ven. juin 21, 2019 14:24 pm
Localisation : Somme (Amiens Sud)
Contact :

Re: Antitartre magnétique

Message par j2c »

N'ayant pas eut d'avant dans cette maison, j'ai pas la possibilité de voir la différence.

J'ai par contre été bluffé par un anti-tartre qu'on a mis dans le lave vaisselle.. En 2 lavages, il nous avait dézingué tout le calcaire... (un truc acheté à Action à 5€... que quand ma femme a apporté ça à la maison, je me suis foutu de sa gueule.. quand je vois l'efficacité, j'aurai pas du :D)

Un de mes vendeurs m'a également dit avoir vu une différence chez lui quand il a mis ça. Moins de dépots. Et surtout de la poussière de calcaire dans les tuyaux, qu'il arrive à chasser en ouvrant en grand les robinets.
Il faut donc nettoyer plus souvent les mousseurs.. et on se retrouve avec du sable de calcaire au fond du ballon d'eau chaude.

Merci Dominique pour ta réponse à ma question.

Je vais déjà me concentrer sur le remplacement de mes plaques.
CESI Auto installé en région parisienne en 2013 et démonté en 2017.
http://forum.apper-solaire.org/viewtopic.php?f=41&t=9908 : Nouveau projet solaire
https://j2c.org
-----
Les interventions en tant que modérateur sont écrites en vert.

Avatar du membre
ventura
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 1001
Enregistré le : lun. mars 18, 2013 21:10 pm
Localisation : narbonne (11 )

Re: Antitartre magnétique

Message par ventura »

Bonsoir,
Pour plus d'efficacité ,il faut augmenter la variation des champs magnétiques donc le nombre
++, --,++,--, moi j'en utilise 8.
J'ai fait un compte rendu sur APPER " Fabrication d'un anti-tartre magnétique "
J'en ai un depuis plus de 10 ans j'en suis ravis.
J'ai mis un filtre à eau de 20 microns avant.

Avatar du membre
j2c
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 3186
Enregistré le : ven. juin 21, 2019 14:24 pm
Localisation : Somme (Amiens Sud)
Contact :

Re: Antitartre magnétique

Message par j2c »

Merci pour ton retour d'expérience. J'ai pas mal de place, je peux donc allonger. (il va finir par me coûter cher ce "jouet" :D)
CESI Auto installé en région parisienne en 2013 et démonté en 2017.
http://forum.apper-solaire.org/viewtopic.php?f=41&t=9908 : Nouveau projet solaire
https://j2c.org
-----
Les interventions en tant que modérateur sont écrites en vert.

Hieronymus
Newbie
Newbie
Messages : 6
Enregistré le : lun. mars 28, 2022 14:46 pm

Re: Antitartre magnétique

Message par Hieronymus »

Bonjour,
J'ai tenté l'expérience après être tombé sur ce forum, il y a un an.

Dispositif : Acier en néodyme
Un dispositif sur l'arrivée d'eau générale par un tuyau de 15mm.
Deux plaques d'acier en 150mm*150mm épaisseur 5mm
4 aimants au néodyme de 25mm*50mm épaisseur 8mm faisant face aux mêmes 4 aimants, avec le tuyau d'arrivée d'eau les séparant.

Protocole : Mesure sur le calcaire déposé dans le chauffe-eau.
Chaque année, je vide le chauffe-eau de son eau puis du calcaire accumulé.
La dernière fois, l'opération a été réalisée fin avril 2021 (la fois précédente début mai 2020).
Un fois séché, cela donnait à peu près 290g de calcaire recueilli.

Résultat : Suspens
Eh bien, il n'y aura pas à attendre un an mais plus qu'un mois, puisque je viderai à nouveau le chauffe-eau fin avril ou début mai 2022.
Alors, évidemment, je prendrai les résultats avec circonspection : il y a plein de facteurs qui ont pu faire varier le dépôt du calcaire : une consommation d'eau chaude différente, par exemple.
Pour un résultat significatif, il faudra un écart élevé de calcaire déposé par rapport à l'année précédente.

En tout état de cause, c'est un essai, imparfait, mais au moins avec un protocole de comparaison.
Au pire, j'aurais perdu à peu près 90 euros d'installation, sans que personne ayant un intérêt à ce procédé en profite.
Je n'ai pas non plus d'intérêt à ce que cela fonctionne (ou pas), je n'ai rien à vendre.

Donc, rendez-vous dans un mois... :harpe:

Image
Image
Image
Modifié en dernier par Hieronymus le jeu. mars 31, 2022 17:26 pm, modifié 1 fois.

Raphaël
Newbie
Newbie
Messages : 1
Enregistré le : dim. août 06, 2017 19:02 pm

Re: Antitartre magnétique

Message par Raphaël »

Merci Hieronymus, j'ai hâte de connaître le résultat !
Belle installation en tout cas.

sim's
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 527
Enregistré le : sam. avr. 10, 2021 16:29 pm

Re: Antitartre magnétique

Message par sim's »

wahou! il y en a pour plus de 100 euro d'aimant là :)

de quoi faire un alternateur a faible rpm de facile 500 watts! oups , pardon , déformation bricolesque!

tu les a acheté expres pour cette utilisation ou tu avait prévu de faire une eolienne a la base? ;-)

Hieronymus
Newbie
Newbie
Messages : 6
Enregistré le : lun. mars 28, 2022 14:46 pm

Re: Antitartre magnétique

Message par Hieronymus »

Il y a très précisément pour 58,23 euros d'aimant (de Chine), 8 aimants néodyme 50mm*25mm*10mm, achetés il y a un an, juste pour cet essai ; avec en plus les plaques acier, un peu de quincaillerie et une mèche métal que j'ai totalement explosé. C'est pour cela que j'évaluais le tout à pas loin de 90 euros.
(Cela sert à quoi les alternateurs à faible rpm ?)
Sinon, cela fait plus de dix ans que je vide mon chauffe-eau une fois chaque année, alors j'espère que s'il y a quelque chose de significatif à voir, je le verrai... sur le plan de la quantité ou de la qualité du tartre que j'en sortirai.

sim's
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 527
Enregistré le : sam. avr. 10, 2021 16:29 pm

Re: Antitartre magnétique

Message par sim's »

peut etre en lisant cette these on peut prévoir le résultat?

"CRISTALLISATION SOUS CHAMP MAGNETIQUE :
APPLICATIONS DANS LA PREVENTION DU PHENOMENE D’ENTARTRAGE"

Thèse pour l’obtention du
DIPLOME D’ETAT DE DOCTEUR EN PHARMACIE
Présentée et soutenue publiquement le 22 juin 2018 à Bordeaux
Par Maxime DROCHON .
Jury
M. Luc GRISLAIN Professeur & CEO Bertin Pharma Président de jury
M. Hervé MUHR Directeur de recherche CNRS Directeur de thèse
Mme Marie LE PAGE Maitre de conférences Jury
M. Michel REYNE Consultant technique en industrie pharmaceutique Jury
M. Valentin JACOB Ingénieur en procédés pharmaceutiques Jury

Directeur de thèse
M. Hervé MUHR.


je sais pas comment mettre un pdf sur le forum... :sorry: je crois qu'il faudrait que je le telecharge sur mon ordi , ce que je ne fait jamais car j'utilise "ouvrir avec mozilla firefox" , ça doit etre ça. du coup pas de lien , juste des mots clé...

yves35
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 976
Enregistré le : dim. juin 29, 2008 20:34 pm
Localisation : Rennes 35

Re: Antitartre magnétique

Message par yves35 »

bonjour,

je sais pas comment mettre un pdf sur le forum... :sorry: je crois qu'il faudrait que je le telecharge sur mon ordi , ce que je ne fait jamais car j'utilise "ouvrir avec mozilla firefox" , ça doit etre ça. du coup pas de lien , juste des mots clé..


clic droit sur le lien,copier le lien,coller

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01835212/document
Conclusion et perspectives
De nombreux auteurs se sont intéressés à l’influence d’un champ magnétique sur la cristallisation et le phénomène d’entartrage mais les résultats ne sont pas unanimes. De plus, les effets physiques du champ magnétique lors de la cristallisation sont encore mal connus.
Ce travail a permis de tester l’efficacité d’un dispositif magnétique sur la cristallisation du carbonate de calcium. En réalisant dans les conditions les plus identiques possibles des expériences de cristallisation contrôlée et avec un suivi au cours du temps, certaines données d’intérêt ont pu être calculées et comparées en l’absence ou la présence d’un tel champ magnétique.
Même dans des conditions identiques, certains résultats présentent une variabilité importante. Une répétition des expériences a été nécessaire afin de pouvoir tester statistiquement les résultats des diverses populations obtenues.
L’analyse statistique vis-à-vis des phénomènes d’intérêt tels que le temps d’induction, le polymorphisme et la distribution de taille des cristaux n’a pas montré de différence significative.
Cependant, les résultats montrent que le champ magnétique réduit sensiblement la vitesse de nucléation. L’application d’un champ magnétique pourrait ainsi avoir des applications dans la prévention de dépôts calcaires sur des installations domestiques ou industrielles.
comme c'est une thèse de pharmacie, il doit être possible de commander de l'aspirine :-D

yves

Avatar du membre
j2c
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 3186
Enregistré le : ven. juin 21, 2019 14:24 pm
Localisation : Somme (Amiens Sud)
Contact :

Re: Antitartre magnétique

Message par j2c »

Je vais de ce pas m'en commander une palette.. c'est pas possible de pondre des textes aussi compact... sauf si c'est pour s'assurer que personne ne les lisent...
CESI Auto installé en région parisienne en 2013 et démonté en 2017.
http://forum.apper-solaire.org/viewtopic.php?f=41&t=9908 : Nouveau projet solaire
https://j2c.org
-----
Les interventions en tant que modérateur sont écrites en vert.

Hieronymus
Newbie
Newbie
Messages : 6
Enregistré le : lun. mars 28, 2022 14:46 pm

Re: Antitartre magnétique

Message par Hieronymus »

Merci pour ce lien vers une thèse.
Je l'ai parcouru en diagonale. Je vais faire quelques commentaires, je ne prétend pas être une spécialiste, et ce peut être une mauvaise lecture de ma part ou ma simple incompréhension. C'est juste pour ouvrir la discussion.
Mais bon, après tout la thèse s'ouvre sur cet incipit : "La science, quand elle est bien digérée, n'est que du bon sens et de la raison". - Stanislas Leszczynski
Si un roi de Pologne se mêle de science, pourquoi pas moi ! :lol:

C'est une thèse en pharmacie. J'ai un a priori sur les thèses en pharmacie et médecine : on n'y forme pas vraiment des chercheurs mais des praticiens... même si certains médecins ou pharmaciens deviennent bien d'excellents chercheurs. J'ai tendance à considérer qu'on est moins exigeant pour les thèses en pharmacie ou médecine que dans d'autres domaines : ce qui est logique compte tenu de la formation, ce n'est pas une critique.
Là on est face à une thèse de 81 pages (dont une page de serment de Galien) ; je pense que cela illustre mon propos, si on compare à d'autres secteurs de la recherche.
Ensuite, pourquoi s'intéresser en pharmacie à ce domaine. Pourquoi pas, plutôt ? Mais compte tenu des enjeux industriels qu'il peut y avoir en la matière, d'autres thèses et d'autres chercheurs s'y sont intéressés plus en profondeur. Il existe bien d'autres thèses si on cherche, plus ou moins accessibles (https://www.theses.fr/1992BESA2035 , https://www.theses.fr/2002PA066475 ).

La thèse en elle-même est structurée de manière logique. Une première partie sur l'état de la connaissance en ces matières, puis une expérimentation. On sait que la question serait le type de cristallisation du carbonate de calcium, notamment : calcite, aragonite - la première étant plus stable et avec plus d'accroche. Je me concentre sur la phase d'expérience.

Le protocole consiste à préparer une solution de 3,4 litres. Dans de l'eau purifié (sans minéraux ou ions), on y dissout 1,36g de carbonate de calcium. Puis, on ajoute par barbotage du CO2. On escompte que le carbonate de calcium se cristallise, pendant qu'on agite. On mesure en continu le pH, la concentration en ion Ca2+ ; la température est contrôlé - tous des facteurs qui joue sur la cristallisation. Le résultat est analysé au microscope pour voir les cristaux.

La variable de l'expérience, c'est la présence ou l'absence de champ magnétique. Et en cas de présence, sa durée.

Ce qui est mesuré, c'est le temps d'induction de la cristallisation et la taille et nombre des grains.

Quelques commentaires (peut-être juste des mauvaises lectures de ma part... mais quand même) :
- La manière dont est placé le champ magnétique dans le dispositif n'est pas très clair. Je ne sais pas si c'est moi... mais je n'ai pas trouvé la force du champ magnétique !!! Quelqu'un a vu ? Dommage, le champ magnétique aurait pu être une des variables.
- On voit qu'il y a un cryothermostat : mais on ne sait jamais à quelque température on se situe. Pour la reproductibilité d'une expérience, c'est embêtant.
- Précipitation et cristallisation : ce sont presque les deux mêmes phénomènes, mais il est dommage que l'un et l'autre soit utilisé comme synonyme, ce n'est pas très rigoureux. Dans la précipitation, on obtient un solide (éventuellement amorphe) ; dans la cristallisation, on obtient un solide cristallin.
- Le temps (d'induction) de cristallisation : en page 56, on a un tableau récapitulatif. C'est vraiment basique, mais dans un tableau, on indique toujours les unités, ce qui n'est pas fait là : secondes, minutes, heures ? Je suppose minutes. Mais que font les responsables de thèse qui laissent publier ainsi ? de la relecture ?
- Il y a (seulement) 14 expériences réalisées avec variations de conditions : est-ce significatif ? Un exemple avec "20 minutes de magnétisme préalable", on a comme extremum de temps de cristallisation : 54,5 et 97,2. Ainsi, on a une valeur qui passe quasiment du simple au double... sur trois expériences. Je ne sais pas vous, mais moi, en termes de reproductibilité, cela m'interroge !!! Je me poserai quand même la question d'une (ou plusieurs) variable cachée.
- Le temps de préexposition : une des variable est donc le temps de préexposition, c'est-à-dire, le temps où il y a exposition au champ magnétique. Par exemple, on nous dit : lancement du champ magnétique 20 minutes avant le commencement de l’étape de précipitation (de précipitation ou cristallisation ?). Euh ?????? Si on a un temps de cristallisation qui varie du simple au double, comment on fait pour savoir qu'on est 20 minutes avant la cristallisation ? comment on détermine le point de départ à partir d'un évènement futur dont le délai d'arrivée est variable ?
- On a quelques traitements statistiques pour finir par "Le champ magnétique ne modifie pas statistiquement les temps d’induction de la cristallisation". C'est un peu court, vu les problèmes notés avant... Il y a aurait peut-être autre chose à expliquer.
- Le temps d'une des expériences ? On a compris qu'on nous fournissait le temps d'induction de la cristallisation (Le temps d’induction dans une opération de cristallisation est l’intervalle de temps
existant entre la création de la sursaturation et l’apparition des premiers nuclei) ; mais et après ? Le processus a une certaine cinétique, il continue après le début de l'induction : donc, on laisse l'expérience combien de temps après l'induction de la cristallisation... C'est quand même important à savoir si on mesure ensuite la taille et le nombre de grains et que ce soit comparable.
- "L’analyse statistique de nos échantillons ne met pas en avant de différences significatives entre les différentes populations. On peut donc conclure que l’application d’un champ magnétique ne modifie pas la taille finale des cristaux." ou "L’analyse qualitatives des photographies ne permet pas d’identifier une différence significative entre les échantillons obtenus avec ou sans application d’un champ magnétique". Est-ce bien étonnant ? Sur 14 expériences, avec des variations très étrange sur les temps d'induction ?

Et voilà d'ailleurs la phrase clef de la conclusion : "Même dans des conditions identiques, certains résultats présentent une variabilité importante."
On a ensuite le seul résultat affiché : "Cependant, les résultats montrent que le champ magnétique réduit sensiblement la vitesse de nucléation.". Sauf que cette vitesse n'est pas vraiment mesurée, me semble-t-il mais plutôt résultant d'un modèle réalisé à partir de données qui me semble porté caution.
Pour finir, dommage, on ne saura rien au passage sur la calcite ou l'aragonite dans ces expériences.

En conclusion, "la plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu'elle a". Ainsi, cette thèse n'a pas vocation à répondre de manière précise à l'utilisation de système magnétique dans nos habitations.
- D'une part, il travaille sur un système fermé : les concentrations varient. Alors que nos systèmes d'eau sont ouverts : on a un apport d'eau et d'ions qui est sans doute plus ou moins constant... donc la concentration est constante.
- D'autre part, il utilise une eau purifiée, sans autres ions. L'influence de la composition de l'eau du robinet n'est peut-être pas du tout négligeable sur l'effet ou le non-effet d'un système magnétique.
Cette thèse ne permet pas de trancher radicalement la question, et en plus, sans être personnellement d'un niveau scientifique suffisant, je pense qu'il y a quand même des défauts réels dans la démarche et que ce n'est pas assez rigoureux.

Après, je ne sais pas s'il y a effet ou pas, c'est bien pour cela que je tente ma propre expérience (encore moins rigoureuse que celle de cette thèse, je le concède).

Avatar du membre
ezza
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 644
Enregistré le : dim. sept. 25, 2011 15:28 pm
Localisation : La côte Ouest 33

Re: Antitartre magnétique

Message par ezza »

Bonjour

La Bouilloire Image comme Control c'est le plus fiable :-)

et Bien sur avec une bonne mis en application.

- la construction https://patentimages.storage.googleapis ... 150001.png
( reprendre la lecture de Jean-Matthieu au début )

- un bon bouclage magnétique Image
(un champ qui se referme sur lui même, pas qui se disperse) :mad:

- une conduite neutre ( pas de métaux ) ... Le P.E. laisse bien passé

pour les tarifs https://www.supermagnete.fr/faq/Comment ... volue-t-il
Image

"Avec 1,285 millions RMB/tonne, le prix du néodyme a atteint son niveau le plus haut depuis 10 ans. Après que le prix était resté plutôt stable entre 2013 et le milieu de l'année 2020, il a augmenté de presque 250 % depuis le début de la pandémie. Il est difficile d'établir des prévisions sur l'évolution des prix, mais en raison de la forte croissance de la demande pour le néodyme sur le marché mondial, nous ne nous attendons pas à un soulagement important à moyen terme mais plutôt à d'autres hausses de prix d'une moindre ampleur."


A+

Répondre

Retourner vers « Tout ce qui fonctionne »