Utiliser de l'eau distillée dans les capteurs

solaire agricole, concentration, ....

Modérateurs : ramses, Balajol, monteric, ametpierre, j2c

Avatar du membre
Zaïon
Newbie
Newbie
Messages : 14
Enregistré le : lun. mars 26, 2018 21:06 pm
Localisation : Avignon

Re: Utiliser de l'eau distillée dans les capteurs

Message par Zaïon »

Image
J'ai pu lire qu'il était conseillé d'utiliser de l'eau distillée pour melanger au MPGlycol, sinon il peut y avoir interaction avec les inhibiteurs de corrosion.
L'eau de pluie est à proscrire car, sans parler de pluie acide son PH est d'environ 5.6 à cause du CO2, mais comme elle est faiblement minéralisée elle est très corrosive.
A utiliser de l'eau non additivée il vaut mieux utiliser une eau dure, calcaire, qui sera bien moins corrosive.

Concernant les bactéries, il n'y en a plus après déminéralisation et je pense qu'elles auront du mal à se développer dans l'eau circulante, (mais sur certaines parois c'est autre chose) tant que l'eau ne se sera pas rechargée en sels minéraux du fait de la pression osmotique. Mais bon, comme disait
ramses a écrit :
sam. févr. 25, 2017 14:24 pm
doit-on vraiment se tracasser de l'odeur d'oeuf pourri de la fotte ? Pour ma part, je ne "sniffe" pas l'eau des radiateurs chaque jour
.

visionmasterpro
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 160
Enregistré le : ven. août 31, 2007 18:23 pm
Localisation : 21 dijon

Re: Utiliser de l'eau distillée dans les capteurs

Message par visionmasterpro »

Oui c'est exacte, l'eau distillée (donc d'une grande pureté chimique) est corrosive et solubilisera un peu n'importe quoi sur son passage (fer, alliage...) pour retrouver une certaine minéralisation.
Effectivement on peut maintenir de l'eau liquide (souvent ultrapure) à base température << 0°C mais il faut des conditions particulières (pas d'agent nucléant, pas de choc, pas d'ultrason...) ou alors on cristallise rapidement. Donc des conditions qui sont éloignées de la vie réelle.
Effectivement il est préférable de diluer le gycol avec de l'eau pure (distillée ou desionisée) car il n'y a des inhibiteurs de corrosion. Ils peuvent ^tre plus ou moins neutralisés par les ions contenues dans l'eau du robinets (par exemple le calcaire avec des espèces phosphates). Possible de retrouver la composition dans la fiche FDS.

ethylene glycol : pas couteux mais très toxique
propylène glycol : aucune toxicité (c'est même un aliment) mais bien plus couteux.

pour l'odeur d’œuf pourri sans doute des bacteries soufrées

Répondre

Retourner vers « Le solaire thermique pour d'autres applications »