branchement débitmètre haute résolution

Modérateurs : ramses, Balajol, monteric, j2c

Répondre
silicium
Newbie
Newbie
Messages : 10
Enregistré le : sam. août 02, 2014 12:41 pm
Localisation : Périgord noir

branchement débitmètre haute résolution

Message par silicium »

Bonjour, ça fait longtemps que je programme des UVR 16** pour diverses installations de chauffage solaire ou autre. Je me suis lancé chez moi dans le remplacement du chauffe-eau électrique par un échangeur à plaques alimenté par une pompe à vitesse variable, ça commence à fonctionner avec encore de l'instabilité quand le tirage est intermittent, car je n'arrive pas à avoir une entrée de débit précise. J'ai du déclarer l'entrée 15 en type impulsions, et son statut ON/OFF permet d'autoriser la fonction PID qui régule la vitesse de la pompe. Mais une fonction compteur utilisant par cette entrée indique n'importe quoi, c'est signe de sous-échantillonnage.
Le capteur de débit à effet Hall (acheté sur aliexpress, alimenté en 5V par la sortie 15 réglée manuellement) fournit 477 impulsions par litre, alors que les entrées 15 et 16 de l'UVR sont prévues pour les anciens capteurs mécaniques VSG passant 0.5 litre par impulsion. Même sans atteindre le débit maximum du capteur (30 l/min), la fréquence de sortie est bien trop élevée pour le mode d'entrée "débit" ou "vitesse du vent". Je maudis TA d'avoir mis seulement des entrées polyvalentes quasi identiques par gestion logicielle, donc toutes trop lentes pour des signaux numériques rapides, alors que les microcontrôleurs performants ont des timers avec fonction capture depuis 30 ans !
Je vois trois possibilités:
  • baisser la résolution en divisant le nombre d'impulsions avec un compteur (circuits intégrés numériques 7490/92/93 ou programmable GAL16V8)
  • faire un convertisseur fréquence->tension vers une entrée analogique en 0-5V ou 0-3.3V
  • faire un vrai capteur sur bus DL avec un microcontrôleur: c'est assez compliqué sur ce bus auto-alimenté, avec un codage Manchester à 488 bit/s. J'avais déjà réussi le décodage des trames DL et interrogations/réponses d'un capteur DL avec un simple AT89C2051, mais sans analyseur logique je n'avais pas persévéré pour renvoyer avec le bon timing une valeur d'entrée DL à l'UVR. Le FTS-DL de TA utilise un PIC16F690, mais pour la conception d'un nouveau capteur je commencerais avec un module Arduino micro ATmega32U4 qui a plus de timers et des interfaces UART/SPI/I²C/USB, ou pour rester sur l'architecture Intel 8 bits 8052 que je connais mieux un DS89C430 et si ça marche bien sur AT89LP4052
Avec l'UVR16x2 on peut ensuite conditionner le signal avec une fonction mathématique ou courbe caractéristique 2D...
Si certains ont déjà utilisé (ou prévu) des débitmètres autres que ceux de TA, qu'en pensez-vous ? Merci de voter pour votre solution préférée :roll2:

domwood
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 2306
Enregistré le : ven. avr. 02, 2010 17:47 pm
Localisation : Bretagne

Re: branchement débitmètre haute résolution

Message par domwood »

Bonjour,

je suis peut-être hors sujet, voire complètement à l'ouest, mais je propose quand même :

Le problème pourrait peut-être s'améliorer d'une façon toute différente. Une temporisation enclenchée par le premier puisage et qui maintient la circulation au primaire pendant un temps à déterminer. Ainsi l'échangeur à plaques, bien isolé, est toujours chaud pour délivrer les calories au secondaire. échangeur à plaque situé collé au ballon solaire.

Je ne me vexerai nullement si on me dit que je n'ai rien compris ! ;-)
https://webold.apper-solaire.org/

Avatar du membre
monteric
Modérateur
Modérateur
Messages : 1632
Enregistré le : sam. sept. 10, 2011 17:50 pm
Localisation : Chavilleu (01)
Contact :

Re: branchement débitmètre haute résolution

Message par monteric »

Bonjour,

Comme j'utilise les produit TA et que je suis distributeur officiel en France, je peux te donner mon point de vue.
Les entrées 15 et 16 des UVR16X2 sont conforme à l'utilisation de la plupart des matériels professionnels, elles permettent de "lire" des impulsions de type S0 qui sont un standard, des impulsions jusqu'à 20Hz comme le précise la doc.
Il existe chez TA un module DL qui est un diviseur de fréquences, qui fait donc ce que tu envisages la référence est IK22.
Apres perso, je n'utilise que les débitmètre de TA qui sont hyper pratique, puisque outre le débit il te donne la température du débitmetre et permette de brancher sur la carte du débitmetre une autre sonde PT1000 pour avoir toutes les données pour faire un calorimetre et on peut même ajouter une sonde de pression et tout ca sans prendre une entrée physique sur l'UVR, puisqu'on passe par le bus DL, c'est tout de même hyper pratique.
En plus le cout de ces FTS(debitmetre) est plutot "raisonnable" meme si evidemment on est loin de truc de chez AliExpress ....

A+

Eric
19m² Chauffage +ECS instantanée - Poêle Bouilleur - UVR1611
suivre l'installation : http://chavillieu.cadoe.net

Notre association autour des énergies solaires pour apprendre à faire soit même : http://ateliersvertssolaire.com

silicium
Newbie
Newbie
Messages : 10
Enregistré le : sam. août 02, 2014 12:41 pm
Localisation : Périgord noir

Re: branchement débitmètre haute résolution

Message par silicium »

Je connais les FTS-DL pour en avoir installé dans plusieurs chaufferies, mais en plus du prix ça a l'air fragile, d'ailleurs un ancien client nous en a redemandé après en avoir eu un cassé par un autre intervenant maladroit... il faut l'installer à un endroit sans risque en cas de passage d'outillage lourd à proximité ! Et le temps de réponse d'une entrée sur bus DL n'est peut-être pas aussi court qu'une entrée directe. Je pense m'orienter sur un diviseur d'impulsions pour détecter le plus rapidement possible le puisage puis ajuster le débit au primaire après l'avoir bien chargé quelques secondes avec une temporisation et une fonction profil (début ou temps de puisage court) puis une fonction PID (temps de puisage long). Le IK22 serait trop gros pour rentrer dans le coffret de l'UVR alors je vais me faire un circuit diviseur avec un régulateur de tension 12V->5V pour alimenter aussi le capteur sans employer une sortie analogique 15 ou 16.

Avatar du membre
monteric
Modérateur
Modérateur
Messages : 1632
Enregistré le : sam. sept. 10, 2011 17:50 pm
Localisation : Chavilleu (01)
Contact :

Re: branchement débitmètre haute résolution

Message par monteric »

Les FTS sont un peu fragile, oui, il faut les préserver les brutes avec de gros outillages :marteau: mais franchement ca marche bien.
Je dois en avoir plus de 50 en installation depuis de nombreuses années et rien a dire. Quand au tarif, vu la facilité d’installation et le fait que ça ne prends aucune entrées et en comparaison de debimetre "pro" à 800€, perso je trouve qu'il n'y a rien a redire.
J'avoue que je ne comprends pas trop ce que tu cherche a faire . Le bus DL est assez rapide et c'est plutôt le fonctionnement d'un débitmètre qui fait qu'il y a un peu de "latence" puisqu'il faut que le débit se "mette en route" (mauvaise expression) avant de pouvoir relever une valeur un peu correcte, donc au démarrage c'est toujours "flou". En plus si tu passes par différentes fonctions, je ne suis pas certain qu'au final ce ne soit pas plus long que le bus dl ?
Si tu utilises un diviseur, j'avais fait ca pour un essai sur un débitmètre a impulsion, tu vas forcément perdre en précision puisque tu divises une valeur donc tu obtiens un résultat tronqué.
Au cas ou si tu veux j'ai encore en stock des IMT de TA, des petites cartes qu'ils faisaient pour faire ces divisions, avant de mettre ca sous boitier IK22.
La carte doit faire 1.5 x 3 cm. Je te mets la doc en pièce jointe.
Si tu veux essayer, je peux te l'envoyer pour le prix de 10€ ;-)

Je dois en avoir 3 en stock je crois.

A+

Eric
Fichiers joints
Manual_IMT_V2.0_FR.pdf
(80.14 Kio) Téléchargé 14 fois
19m² Chauffage +ECS instantanée - Poêle Bouilleur - UVR1611
suivre l'installation : http://chavillieu.cadoe.net

Notre association autour des énergies solaires pour apprendre à faire soit même : http://ateliersvertssolaire.com

visionmasterpro
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 264
Enregistré le : ven. août 31, 2007 18:23 pm
Localisation : 21 dijon

Re: branchement débitmètre haute résolution

Message par visionmasterpro »

je ne sais pas si c'est la même chose mais j'utilise des integrateurs de la marque Sensus (deux sondes Pt1000 + un compteur debit impulsions + integrateur)
l’intégrateur récupère les données de delta T et de débit et retourne une impulsion de production ou consommation d’énergie (pour moi 100 Wh / imp)
On peut recupérer les températures, debit, volume, puissance instantanée...mais jamais utilisé.
Fonctionne depuis environ 10 ans sans problème, j' utilise seulement les impulsions pour compter l'energie et faire des bilans (COP de la PAC, rendement et perte du CESI)

On en retrouve quelquefois sur LBC pour des prix variables

Répondre

Retourner vers « UVR-1611 »