Débit et température en sortie de bouilleur

poêles à bois, poêles de masse, inserts, techniques, auto-construction, schémas, le bois énergie, caractéristiques

Modérateurs : ramses, Balajol, monteric, ametpierre, j2c

Avatar du membre
YELLOW WHEELY BIN
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 846
Enregistré le : jeu. nov. 20, 2014 23:31 pm
Localisation : Plérin (22)

Re: Débit et température en sortie de bouilleur

Message par YELLOW WHEELY BIN »

monteric a écrit :
ven. août 11, 2023 12:02 pm

Le but est toujours le même, en thermique, travailler au plus "froid" ou plutôt au plus juste, pour éviter les pertes thermiques ...
très bien dit !
+5

YWB
FF&E = Furniture, Fixtures & Equipment
FF&F = Fabric First & Forget

Uncle Buzz
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
Messages : 110
Enregistré le : mer. juin 07, 2023 14:42 pm
Localisation : Yonne

Re: Débit et température en sortie de bouilleur

Message par Uncle Buzz »

Encore une fois, je suis d'accord qu'une température plus élevée en sortie provoque plus de perte, en revanche cela ne permet pas de conclure que le rendement global est moins bon si cela augmente en parallèle le rendement ailleurs.

D'autant plus qu'on peut maintenir dans le bouilleur une température élevée qui perd par rayonnement dans la pièce de vie, et qui fait donc partie du rayonnement de l'insert et n'est pas une perte, et réduire cette température après la sortie du bouilleur avec une vanne thermostatique pour limiter la température dans le ballon et donc dans le circuit, là aussi on obtient des pertes plus faibles malgré la température élevée du bouilleur.

Et pour ce qui est des préconisations constructeur, parlent-elles de la température d'entrée ? Mon questionnement n'intervient pas du tout sur la température d'entrée donc ne va pas à l'encontre des préconisations, à moins qu'elles ne soient plus complètes que "45°C" et qu'ils préconisent un débit mini ou une température de sortie aussi.

Parfois les choses sont contre-intuitives et ne peuvent se déduire avec simplement du bon sens. Je me méfie donc de ce qui semble clair si on ne sait pas l'expliquer techniquement.

En revanche, en cherchant des informations sur le rendement des bouilleurs, je suis tombé sur le même type de questionnement que le mien, et certains ont fait des essais, et la conclusion est que le meilleur rendement du bouilleur s'obtient quand les fumées en sortie sont les plus froides (conséquence) car le plus gros de la puissance est passé dans l'eau, et cela s'obtient quand l'eau reste la plus froide (logique pour ce qui est du transfert thermique comme cela a déjà été évoqué, point avec lequel j'étais d'accord, sans savoir si c'était réellement mieux globalement, il s'avère que c'est le cas). Le rendement de la combustion peut être moins bon, mais améliorer le rendement de la combustion sans en récupérer l'énergie, c'est sans intérêt effectivement.

La conclusion est donc que tant qu'on est au dessus de la température mini préconisée par le constructeur, la performance de la combustion est suffisamment bonne, et donc que le débit le plus élevé permettant de garder le volume d'eau à la température la plus basse donne le meilleur rendement, en tenant compte de la puissance consommée par le circulateur évidemment.

Oui ça retombe sur vos réponses, mais elles n'étaient basées que sur du bon sens sans être étayée techniquement ou sans prendre en compte l'ensemble des phénomènes, et comme je l'ai dit, parfois les choses sont plus complexes et contre-intuitives et le bon sens peut nous tromper, bon ok, pas là :cool:

Une horloge en panne donne l'heure exacte 2 fois par jour ! On peut par hasard avoir la bonne réponse sans savoir pourquoi, par expérience je sais que c'est dangereux de se fier à des affirmations sans savoir les justifier. Tant pis si je passe pour un casse pied à poser trop de questions, les réponses sont accessibles à tous les futurs lecteurs et bénéficient à tous ! :content:

kironk
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 173
Enregistré le : mer. mai 11, 2011 17:22 pm
Localisation : Vosges

Re: Débit et température en sortie de bouilleur

Message par kironk »

:schock: tu te perds toi même en fait dans tes questions réponses.

Techniquement c'est simple et ça tient en 2 lignes:
- la température d'eau doit être suffisamment élevée pour évité les points de rosée dans la chambre de combustion.
- la température d'eau doit être la plus basse possible pour réduire les pertes dans les tuyauteries et stockage en espace non chauffé.

Ça c'est quantifiable, calculable et.....c'est du bon sens accessoirement.
Bouilleur 10/8kW / BT Mixte 800/200 Solaire / Pac

Avatar du membre
j2c
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 3056
Enregistré le : ven. juin 21, 2019 14:24 pm
Localisation : Somme (Amiens Sud)
Contact :

Re: Débit et température en sortie de bouilleur

Message par j2c »

J'abandonne. ;-)

La prochaine étape : tester et tirer tes propres conclusions. La théorie ne suffisant pas à répondre à tes interrogations.
(c'est parfois important de mettre en pratique pour comprendre.. je l'ai fais avec mon solaire thermique.. et c'est ce qui m'a définitivement fait comprendre ce que tous le monde rabâchait sur le forum, sans que je puisse le saisir... )
CESI Auto installé en région parisienne en 2013 et démonté en 2017.
http://forum.apper-solaire.org/viewtopic.php?f=41&t=9908 : Nouveau projet solaire
https://j2c.org
-----
Les interventions en tant que modérateur sont écrites en vert.

Répondre

Retourner vers « Bois énergie »