corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Auto-construction, techniques, astuces,

Modérateurs: Balajol, monteric, ametpierre, ramses, françois34, p_bricoleur

corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar machaon » Lun Déc 19, 2016 22:50 pm

Bonjour à tous,

apres avoir autoconstruit 2 ballons ECS avec echangeur cuivre qui fonctionnnent parfaitement, sauf que le premier a fuit apres 4 ans, et le second apres 2 ans !!!!
A l'expertise, il apparait une corrosion tres importante de l'interieur de la cuve au niveau des soudures entre le cylindre et les extremités embouties (emaillage insuffisant).
L'anode Mg est degradée a plus de 50%, et un depot de boue diverses tres important s'est fait sur la platine.

le systeme fonctionne uniquement avec de l'eau de pluie , donc non mineralisée , et d'un pH compris entre 6 et 7 (donc legèrement acide).
bref, si quelq'un a une explication!!!
merci
machaon

machaon
Newbie
Newbie
 
Messages: 19
Enregistré le: Mar Fév 17, 2015 0:02 am
Localisation: france sud

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar Balajol » Mar Déc 20, 2016 1:58 am

Bonjour machaon,
Merci de renseigner votre profil pour la convivialité du Forum.

viewforum.php?f=39 Presentation

viewtopic.php?f=11&t=8557 Actu Profil

Accessoirement pas mal de retours ici:
http://www.apper-solaire.org/?Pratique Pratique

Pour ce qui est de l'auto construction d'un échangeur dans un ballon ECS Classique, le mien date de 2011 et tient le coup pour l'instant :-? (Compte rendu en signature)
La protection est faite pas une anode ACI (à courant Imposé, anode titane) et non par une anode sacrificielle.

Mon avis: le fait d'utiliser de l'eau de pluie trop acide est la cause de ces détériorations, le calcaire en quantité raisonnable favorise la protection anti corrosion.

Certains "neutralisent" leur réserve d'eau de pluie en y mettant des bloc de béton (parpaing)
Votre réserve est surement en matière synthétique ?

cdt
Bertrand
-6 m2 en auto-vidange (Circuit Fermé, eau pure sans glycol), Capteurs sous polycarbonate 16 mm (toiture local)
-9 m2 WEISHAUPT et ballon 1000L circuit pressurisé glycolé ; 2 Solareg Genius II
Compte rendu de mon installation ici
Avatar de l’utilisateur
Balajol
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 2253
Enregistré le: Dim Avr 03, 2011 23:27 pm
Localisation: Saint-OMER 62
Âge: 56

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar domwood » Mar Déc 20, 2016 11:19 am

machaon a écrit: (emaillage insuffisant).


bonjour et bienvenue ici

il me semble avoir lu (peut-être d'ailleurs écrit par balajol) que l'émaillage est rarement intégral dans un ballon considéré comme "bon pour le service" . il existerait une tolérance en % de la surface traitée.

tu as probablement des améliorations à cogiter côté filtration/décantation de ton eau en amont.

il existe une rubrique "tout ce qui ne fonctionne pas". je pense que c'est à lire les déboires des autres que je me suis entêté à autoconstruire mes ballons en inox.
il faut bien différencier une eau "vive", constamment renouvelée, et donc avec son oxygène, d'une eau "morte" qui sera beaucoup moins agressive côté corrosion.
plusieurs solutions existent ensuite pour les échanges. tank in tank, instantané dans un serpentin, échangeur à plaques...
l'utilisation d'inox ne résoud pas tout en autoconstruction. pour une eau "vive", il faut pouvoir inerter les éléments au moment de la soudure.

ton cas est particulier puisque je crois que tu es en site isolé. surpresseur ? pompe genre flojet ? pas sûr que du tuyau annelé aimerait longtemps une eau chargée (idem pour une échangeur à plaques)...

voilà pour ce qui me vient à l'esprit dans le moment.

domwood
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1001
Enregistré le: Ven Avr 02, 2010 17:47 pm
Localisation: langonnet (56)

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar machaon » Mar Déc 20, 2016 22:24 pm

Bonsoir Domwood,
merci pour vos réponses.
nous nous retrouvons donc aussi sur VSA.
Je n'ai pas reussi a joindre des photos hier.(ce n'est pas la meme process que sur VSA , fichier trop volumineux.)


Bref. L'eau de pluie est filtrée 2 x 25µ , puis 5 µ, et charbon actif , avant d'etre stockée dans le cumulus mis sous pression par pompe Jabsco 2,5 bar 17l/mn.
L'echangeur est en cuivre recuit 10x12 à double enroulement concentrique, traversant la platine, avec anode Mg sacrificielle.

Les percages dans la platine sont traités à l'epoxy depuis cet apres midi, je remplace les joints fibres par joint teflon, ou nitrile.Les piquages eau chaude et eau froide sont équipées de bagues nylon isolantes, pas de mise à la terre (equipotentielle).
J'ai lu le pdf sur la corrosion galvanique, je ferai une mesure de tension entre l'échangeur Cu et la masse du ballon pour voir!
Je passerai bien une couche résine époxy 1800/1807 resoltech à chaud , sur l'email interieur au niveau des bourrelets de soudures, mais ca n'emballe pas ma compagne.....

Sinon la solution inox 316L , mais pas facile à trouver, ou à faire en tole mince (1mm), et apparement ca ne résoud pas tous les problemes de corrosion galavanique?

voila , jespere envoyer des photos des que je saurais comment les compresser .
A +machaon

machaon
Newbie
Newbie
 
Messages: 19
Enregistré le: Mar Fév 17, 2015 0:02 am
Localisation: france sud

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar domwood » Mar Déc 20, 2016 22:42 pm

bonsoir

à priori tu sembles filtrer correctement (pour le peu que je connais du domaine). tu as une pompe pour le cumulus et une autre pour l'eau froide ?

pour les ballons inox, sans modif de soudure parce que très fins, faut voir à les utiliser en bain marie. ça se trouve sur pas mal de chaudières et ils arrivent parfois dans les tas d'inox.
en région viticole, il y a aussi pas mal de possibilités de cuves. ici c'est plutôt le lait.

domwood
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1001
Enregistré le: Ven Avr 02, 2010 17:47 pm
Localisation: langonnet (56)

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar machaon » Mar Déc 20, 2016 23:34 pm

bonsoir,

non , une seule pompe, qui met le circuit eau froide de l habitat en pression, et par consequent le cumulus en pression, donc sortie eau chaude en pression.
Par contre , j'ai un circulateur 24v Laing (8/30w) qui assure parfaitement son role de circulation du liquide caloporteur. des capteurs vers l'échangeur. Il est commandé par un thermostat differentiel Conrad à 17€ à 2 sondes KTY100 et il rempli lui aussi parfaitement son role.

Pour répondre à balajol,
la reserve est une reserve souple en polyester à enduction PVC .

machaon

machaon
Newbie
Newbie
 
Messages: 19
Enregistré le: Mar Fév 17, 2015 0:02 am
Localisation: france sud

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar domwood » Mer Déc 21, 2016 9:32 am

Bonjour

Comment es-tu en taille de ballon, capteurs, et consommations d'eau ? et peut-être donner ton avis avec le recul que tu as sur les choix que tu as fait en dimensionnements. pour la ressource en eau, j'imagine que les saisons interviennent.

des photos des boues dans le ballon susciteraient peut-être des suggestions.

bonne journée

domwood
Maitre Solaire
Maitre Solaire
 
Messages: 1001
Enregistré le: Ven Avr 02, 2010 17:47 pm
Localisation: langonnet (56)

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar flen42 » Mer Déc 21, 2016 10:10 am

j'ai la même opinion que Balajol : trop faible minéralisation .

pour l'epoxy : je dirais pas de risque si bien appliqué : nettoyage , primaire d'accrochage , respect du temps de séchage , suivre à la lettre les instructions du fabricant de peinture
Les Énergies Renouvelables ? c'est tout naturel !

flen42
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 313
Enregistré le: Sam Fév 07, 2015 16:01 pm
Localisation: Loire

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar pacobab » Mer Déc 21, 2016 10:18 am

Bonjour Machaon et bonjour à tous,
En plomberie, quand on conduit de l'eau de pluie, de l'eau osmosée ou de l'eau déminéralisée, il faut utiliser des canalisations en inox ou en plastique. Ni le cuivre, ni l'acier galvanisé ne résistent.
Je ne connais pas d'explication à cela. On m'a dit une fois que la très faible minéralisation de ces eaux les rendaient très "avides". Et ces eaux ne sont pas nécessairement acides.
L'acidité de l'eau de pluie vient sans doute de sa charge en CO², ou plutôt acide carbonique (comme dans le Cola, CO² + eau --> acide carbonique). L'acidité de l'eau accélère la corrosion. Et effectivement, come l'écrit Bertrand, une bonne méthode pour neutraliser l'eau est d'utiliser une cuve en béton ou d'y mettre quelques parpaings.

Les boues dans ton ballon peuvent avoir deux origines : internes ou externes. Pour éviter de ramener les boues externes, il faut deux précautions : ne pas remuer l'eau du fond quand on introduit de l'eau, et prélever l'eau à quelques cm de la surface à l'aide d'un flotteur. Si ton ballon n'est pas trop remué, normalement, la décantation assure une excellente élimination de la plupart des particules.
Sinon, les boues restantes seraient le résultat de la corrosion de ton ballon. Mais à vérifier après avoir appliqué les précautions ci-dessus, parpaings et flotteur.

Cdt
Jean
Plus c'est simple, moins c'est compliqué !
Avatar de l’utilisateur
pacobab
Technicien Solaire
Technicien Solaire
 
Messages: 442
Enregistré le: Jeu Aoû 09, 2007 14:48 pm
Localisation: Parempuyre (33)
Âge: 56

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar machaon » Mer Déc 21, 2016 15:46 pm

bonjour

coté epoxy , j'ai bossé 25 ans dans le composite aviation, donc coté je connais quelque peu :-D .
le probléme est plutot le rejet des amines dans l'eau ?

Pas de primaire necessaire si tu utilise une résine de "structure" avec bon nettoyage avec acetone + alcool à bruler., puis une enduction au pinceau sur les zones internes de soudure, et chauffage localisé à 45°C pour fludifier la résine, et infiltration par capillarité , refroidissement et nettoyage de l'excédent si necéssaire.Puis durcissement à T° ambiante, et post cuisson vers 60°C 16h (qui se fera en millieu aqueux avec l'eau du cumlulus).

Coté conso totale sanitaire, on est à environ 70L/jour soit 1600 et 2800L /mois selon la saison. Cumulus de 200L avec échangeur Cu 10X12 de 28 spires ascendantes et 28 spires descendantes soit 0,9m2 d'échange.
Deux capteurs homemade soit 2x 2m2 réalisé avec des radiateurs tole acier , ouvert en deux et montés en série, intégrés dans de coffres CTP , isolés laine de roche + tole alu 1mm peinture noire mat poly U bicomposant.fermeture par plaque de polycarbonate alvéolaire 16mm, et cadre corniere alu 30x30x3mm.

Un foyer fermé 4 faces vitrés homemade aussi , avec échangeur cuivre moulé dans la dalle réfractaire, suivi d'un autre échangeur dans la hotte, et relié au circuit soliare, permet de pallier en eau chaude en cas d'ensolleillement defaillant.

1 seul circulateur laing 24V 18W/30W assure la circulation du liquide caloporteur (monopropylene glycol), et il est géré par un seu l thermostat differentiel Conrad, associé à un commutateur rotatif 12 positions et 12 sondes KTY100 et un thermométre LED , il permet de gerer efficacement le déclenchement du circulateur, et un controle des T° capteur, T° in , T°out, T°eau cumulus, T°ext, T°Toiture,T°foyer, T° reserve souple EAU, T°réchauffage arrivée EAU génerale, etc etc.....
Un syteme de vannes manuelles permet de combiner tous les mixages Capteur/foyer possible(mais ca ne s'avère que rarement necéssaire).

Bref une installation faite au plus simple, au moins cher, super efficace....jamais en panne d'eau chaude.

Seul probléme : la corrosion du cumulus

Dans l'urgence, j'ai remonté hier et modifié un cumulus de 100L (130€) , car 200L c'est trop pour nous. Tronconnage de l'echangeur, recuperation platine, le reste ne change pas .Ca fonctionne depuis ce midi.

Si qq a une combine pour compresser les photos, car ca passe pas sur le forum ( suis une bille en informatique, et l'informatique me fait chi.. grave)

merci
A+ machaon

machaon
Newbie
Newbie
 
Messages: 19
Enregistré le: Mar Fév 17, 2015 0:02 am
Localisation: france sud

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar flen42 » Mer Déc 21, 2016 17:18 pm

pour les photos : as tu le pack Microsoft ? ( genre excel , word , etc )

si oui quand tu double clique sur une photo , elle s'affiche avec la visionneuse Windows et il y a un menu ouvrir avec : Microsoft Windows
dans Microsoft Windows tu ouvre ''modifier images '' puis compresser
Les Énergies Renouvelables ? c'est tout naturel !

flen42
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
 
Messages: 313
Enregistré le: Sam Fév 07, 2015 16:01 pm
Localisation: Loire

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar machaon » Mer Déc 21, 2016 20:13 pm

Bonsoir à tous,
voici qqs photos de l'interieur du ballon 200L, et de l'anode après 30 mois:

DSCF1691'.jpg
DSCF1689'.jpg
DSCF1686'.jpg


bon apparement on ne peux pas en mettre plus de 3 ???? (l hebergeur de l'APPER est completement obsolète)

suite dans un nouveau message.
machaon
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

machaon
Newbie
Newbie
 
Messages: 19
Enregistré le: Mar Fév 17, 2015 0:02 am
Localisation: france sud

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar machaon » Mer Déc 21, 2016 20:16 pm

suite :
DSCF1697'.jpg
DSCF1693'.jpg
DSCF1696'.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

machaon
Newbie
Newbie
 
Messages: 19
Enregistré le: Mar Fév 17, 2015 0:02 am
Localisation: france sud

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar machaon » Mer Déc 21, 2016 20:49 pm

Fabrication des capteurs et régulation
DSCF0343'.jpg
DSCF0379'.jpg
DSCF0330'.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

machaon
Newbie
Newbie
 
Messages: 19
Enregistré le: Mar Fév 17, 2015 0:02 am
Localisation: france sud

Re: corrosion ultrarapide ballon ECS autoconstruit

Messagepar machaon » Mer Déc 21, 2016 20:53 pm

DSCF0340'.jpg
DSCF0386.BIS'.jpg
DSCF7466'.jpg
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

machaon
Newbie
Newbie
 
Messages: 19
Enregistré le: Mar Fév 17, 2015 0:02 am
Localisation: france sud

Suivante

Retourner vers Ballon de stockage chauffage et/ou ECS

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités