Emission TV de cet Après midi.

Utiliser l'huile végétale pour sa voiture, sa chaudière...

Modérateurs : monteric, ametpierre, ramses, Balajol

jeha
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 182
Enregistré le : sam. déc. 16, 2006 20:15 pm
Localisation : Lyon 69

Message par jeha »

Bonjour à tous

Je viens de suivre (partiellement, dommage !) un reportage de FR3 (je crois), qui montre bien que trop de choses sont liées aux enjeux économiques des états et de l'industrie du pétrole, mais la résistance s'organnise ... certains agriculteurs produisent et vendent des huiles végétales avec lesquelles de plus en plus d'autos et de camions roulent quotidiennement ... Tant mieux pour eux et aussi pour nous.
Ca bouge et "c'est super" ... on dira bientôt "c'est huile" ! enfin je l'espère
jeha

bricolo38
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
Messages : 144
Enregistré le : jeu. janv. 26, 2006 9:20 am
Localisation : St Quentin Fallavier (38)

Message par bricolo38 »

oui vu aussi mais comme toi sur france 3 mais je pense F3 rhone alpes
----------------
Jean claude B
----------------

Mon installation en cours: http://www.chaleurterre.com/forum/viewtopic.php?t=1820

jeha
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 182
Enregistré le : sam. déc. 16, 2006 20:15 pm
Localisation : Lyon 69

Message par jeha »

Bonjour bricolo38, c'est vrai que nous sommes voisins ...

Tu crois que c'est une émission régionnale ? je ne le crois pas, c'est un sujet d'importance nationnale, que dis-je, Mondiale !!! donc j'espère que ce n'était pas une émission régionnale ! Il est vrai que je ne connais pas du tout l'organnisation des programmes TV, de plus je ne la regarde que peu souvent et exeptionnellement en journée. J'espère une rediffusion, car je l'ai prise en cours et j'ai été dérangé plusieurs fois ...

Merci

bricolo38
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
Messages : 144
Enregistré le : jeu. janv. 26, 2006 9:20 am
Localisation : St Quentin Fallavier (38)

Message par bricolo38 »

c'etait " la fin de l'energie noire" uniquement sur F3 Rhone alpes auvergne enfin aujourd'hui !

Bye
----------------
Jean claude B
----------------

Mon installation en cours: http://www.chaleurterre.com/forum/viewtopic.php?t=1820

jeha
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 182
Enregistré le : sam. déc. 16, 2006 20:15 pm
Localisation : Lyon 69

Message par jeha »

Merci bricolo38

Avatar du membre
françois34
Modérateur
Modérateur
Messages : 1048
Enregistré le : ven. janv. 20, 2006 12:33 pm
Localisation : Herault

Message par françois34 »

Bonsoir à tous,

Je n'ai pas vu le reportage mais je ne suis pas d'accord avec l'utilisation des huiles vegetales comme carburant.

Premierement, celà ne regle pas le probleme majeur de la consommation, de l'augmentation et de la pollution des vehicules.

Deuxiemement, que va t-il se passer?

Les agriculteurs, à grand renfort de subventions gouvernementales et européennes ( notre pognon quoi ! ) vont se mettrent à cultiver des hectares de colza ou autres, utilisant pour se faire des tonnes de pesticides et d'engrais et arrosant avec des millions de metres cubes d'eau qui proviennent au mieux du reseau eau potable ( où ils paient un prix ridicule le metre cube ! voir post : http://forum.apper-solaire.org/viewtopic.php?t=930 ), au pire de nappes phréatiques ( qu'ils polluent déjà depuis longtemps ! ).

Je ne voie donc pas ce qui est bon pour notre planete dans ces projets qui une fois de plus vont profiter aux lobbies. ( voir post sur les éoliennes : http://forum.apper-solaire.org/viewtopic.php?t=175 )

@+
Avec Linux vous avez un noyau. Avec Windows vous avez des pépins...

jeha
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 182
Enregistré le : sam. déc. 16, 2006 20:15 pm
Localisation : Lyon 69

Message par jeha »

Bonsoir françois34

Ce que tu dis n'est pas totalement faux, mais est-on vraiment obligés de basculer dans de "tels extrèmes", ne peut-on faire pousser des oléagineux dans des régions qui sont naturellement arrosées ? Si on a recours à l'arrosage massif et à l'enrichissement chimique des sols (et de l'industrie du même nom), on peut considérer que c'est une dérive du système. De plus, les sous produits de pressage sont pour la pluspart des engrais natuels qui peuvent être réintroduits dans le millieu sans le polluer
Quand aux profits, les réfractaires qui produisent ces huiles "artisanalement" et sans subventions ont l'air de s'y retrouver en vendant ces produits 0,80 € le litre TTC tant que l'état n'invente pas une taxe TIPON (Taxe sur les Produits Oléagineux Naturels) . il semblerait que ces huiles ne soient pas ou peu polluantes ... je ne fais que rapporter, un peu de ce que j'ai vu dans ce reportage ! Il se peut que ce soit aussi une solution créatrice d'emploi en millieu rural qui ralentira l'exode rural et le retour à "l'état sauvage" de beaucoup de nos belles campagnes ...
Je pense que nous aurons l'occasion de discuter de tout ça, c'est passionnant, et un peu nouveau pour moi ...

Merci beaucoup de ton avis

Avatar du membre
superplombier
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 954
Enregistré le : dim. déc. 17, 2006 19:01 pm
Localisation : Bougé-Chambalud 38 dauphiné rhodanien
Contact :

Message par superplombier »

Salut
j'ai assité à une reunion publique dans mon village sur ce sujet, principalement entre élus,(député), technicien, agriculteur prducteur et consomateur (tracteur) et syndicat agricole, il est ceratain qua la surface de la france ne suffirait pas à la produstion toutale de l'enrgei des vehicule en france (que va t on manger en plus??) de plus les agriculteurs posaient une question a laquelle je ne m'attendait pas,je pensais aux problemes qu'évoque jeha
ils ont peur que l'on leur fasse produire des oleagineux et leurs acheter comme pour les cereales à des prix derisoirs pour que les transformeurs presseur et intermediaires eux s'engraissent et que eux agriculteurs crevent encore de faim et meurent tous les uns apres les autres
le soleil brille pour tout le monde

jeha
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 182
Enregistré le : sam. déc. 16, 2006 20:15 pm
Localisation : Lyon 69

Message par jeha »

Rebonsoir,

Il n'est biensur pas question de remplacer totalement le pétrole par les huiles végétales, c'est, on va dire une "contribution" intéressante ...
Les agriculteurs on bien raison d'avoir des craintes (et les autres aussi) il ne fait aucun doute que certains essayeront de "s'emparer" si on les laisse faire de tout ça pour créer des multinationnales qui enrichiront encore les plus riches. Des solutions existent depuis longtemps (plus ou moins pratiques, il est vrai) mais, peut être parce que elles n'ont pas été développées ... Souvenez vous "le gazogène" et (non pas le gaz à Eugène), il est illégal depuis les années 60, eh oui en effet il est difficile de prélever des taxes sur le bois que l'on utilise pour le faire fonctionner. Il faut reconnaitre qu'il a ses inconvénients, mais il fonctionne et il utilise une énergie totalement renouvellable, alors donnez moi une bonne raison de l'interdire, s'il avait été trop contraignant il serait mort tout seul ... mais ce n'est pas le cas, il a bien fallu l'interdire, comme touts les autres carburants ... Pas très logique tout ça !
Certes il devient urgent de trouver des alternatives au pétrole, mais celà n'empêche pas une démarche vers des économies de l'énergie (de toutes nature et formes confondues) .
Un petit exemple me vient à l'esprit, pourquoi dans un passé, pas si lointain, avoir démonté les rails des trams (au profit du tout pneumatique) alors qu'aujourd'hui toutes les grandes villes y reviennent, en s'appercevant qu'on est au bords de l'asphyxie. Il en va de même pour toutes les voies ferrées, mais là on se heurte à un autre gros problème, les lobbys (ou lobbies si vous préférez) des transports routiers, moins faciles à mannoeuvrer que l'automobiliste "lambda" et pour cause ce sont souvent les mêmes qui font les lois ... Pourtant là il y a vraiment de quoi économiser de l'énergie ... Vaste sujet sur lequel on peut débattre quasi éternellement ...
Oh la la , il faut que j'arrête ! j'ai mal à la tête ...

A bientôt

jeha

Avatar du membre
p_bricoleur
Modérateur
Modérateur
Messages : 1671
Enregistré le : mar. déc. 27, 2005 10:37 am
Localisation : Rueil-Malmaison (92)
Contact :

Message par p_bricoleur »

Bonjour,

En terme purement écologique, comme pour le chauffage au bois, le gros avantage des "bio-carburants" (notez bien que le pétrole est aussi d'origine bio) est que :

1) C'est renouvelable.

2) Le CO2 émis lorsque le carburant est utilisé a été absorbé par des plantes lors de leur croissance. Le bilan en GES (gaz à effet de serre) est donc nul.

Cordialement

jeha
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 182
Enregistré le : sam. déc. 16, 2006 20:15 pm
Localisation : Lyon 69

Message par jeha »

Bonsoir P_bricoleur

Le pétrole bien qu'étant d'origine bio, est tout de même "assez moyennement renouvellable" ... il faudra attendre quelques millions voire milliards d'années et quelques grands bouleversement géologiques planétaires pour en reconstituer quelques réserves ... Je ne suis pas sur que nous soyons assez patients !

jeha
Modifié en dernier par jeha le sam. janv. 27, 2007 23:47 pm, modifié 1 fois.

Avatar du membre
p_bricoleur
Modérateur
Modérateur
Messages : 1671
Enregistré le : mar. déc. 27, 2005 10:37 am
Localisation : Rueil-Malmaison (92)
Contact :

Message par p_bricoleur »

Bonsoir,

Sur le site de FR3, il y a un dossier pas mal développé sur la fin du pétrole (avec un bout de vidéo : celle de l'agriculteur qui économise 50% de gazole dans son tracteur gràce à son réacteur Pantone (vu au journal de France 2).

En 30 minutes de lecture, on en apprend plus qu'en 30 minutes de TV.

Des faits qui frappent :
- les USA consomment 25% du pétrole produit dans le monde
- aux USA : 800 véhicules pour 1000 habitants contre 150 en Europe
- plus le pétrole monte, plus les Bush (et leurs amis) gagnent d'argent

http://info.france3.fr/dossiers/monde/15151595-fr.php

Cordialement

Avatar du membre
superplombier
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 954
Enregistré le : dim. déc. 17, 2006 19:01 pm
Localisation : Bougé-Chambalud 38 dauphiné rhodanien
Contact :

Message par superplombier »

ce n'est pas une solution mais des solutions qui nous sauveront
par exemple, les huiles vegetales ne prendront qu'un pourcentage dans les carburant (comme cela facile à taxer), et puisà 100% dans les appareils agricoles, il serait dommage de produire des huiles vegetales avec des tracteurs à petrole (de plus les agriculteurs ont le droit d'utiliser les jacheres pour faire des huile vegetales de carburation ou des cereales pour carburation et chauffage) comme cela les surface de culture pour les denrées alimentaire ne reduiront pas, mais est ce que les paysans survivrot???
pour le feroutage, j'ai un copain qui a une entreprise de transport, quand il la créée il y a une quinzaine d'année, il m'a dit avoir investi pour le feroutage, mais jamais il n'a pu mettre un camion sur un train, la SNFC n'a elle à l'époque pas fait de meme, cela commence juste...un faut juste une volonter gouvernementale pour rendres obligatoire
le soleil brille pour tout le monde

Avatar du membre
françois34
Modérateur
Modérateur
Messages : 1048
Enregistré le : ven. janv. 20, 2006 12:33 pm
Localisation : Herault

Message par françois34 »

Bonjour à tous,
ne peut-on faire pousser des oléagineux dans des régions qui sont naturellement arrosées ?
C'est ce que fait le Brésil avec la canne mais chez nous c'est impossible.
Il nous faudra passer par de l'arrosage massif.
Il se peut que ce soit aussi une solution créatrice d'emploi en millieu rural qui ralentira l'exode rural et le retour à "l'état sauvage" de beaucoup de nos belles campagnes ...
Eh bien moi je prefere voir nos campagnes à "l'état sauvage" c'est à dire naturel, que de les voir comme actuellement defigurées par des parcelles immenses tellement bourrées d'engrais et de pesticides que plus une fleur y pousse ( les urbains quand ils voient ces champs disent : Oh c'est joli! C'est tout vert ! Ca pour etre vert, c'est vert.... ).

Les agriculteurs vont meme maintenant jusqu'à defricher des zones trés inclinées inaccessibles auparavant ( pour gagner de la zone cultivée et donc des subventions ) avec leurs tracteurs 4x4 ( payés avec Bruxelles ).
ils ont peur que l'on leur fasse produire des oleagineux et leurs acheter comme pour les cereales à des prix derisoirs
On va quand meme pas s'appitoyer sur les cérealiers !
Ils croulent tellement sous les subventions qu'ils sont obligés d'acheter des appartements dans les villes pour placer leur argent !
et que eux agriculteurs crevent encore de faim et meurent tous les uns apres les autres
C'est déjà fait. Il n'y a quasiment plus de petits agriculteurs.
- les USA consomment 25% du pétrole produit dans le monde
- aux USA : 800 véhicules pour 1000 habitants contre 150 en Europe
- plus le pétrole monte, plus les Bush (et leurs amis) gagnent d'argent
Et la Chine et l'Inde arrivent plein pôt.....

@+
Avec Linux vous avez un noyau. Avec Windows vous avez des pépins...

jeha
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 182
Enregistré le : sam. déc. 16, 2006 20:15 pm
Localisation : Lyon 69

Message par jeha »

Bonjour françois34

Tu noircis le tableau, je te trouve bien pessimiste ... Tu décris exactement ce qu'il faut éviter, n'oublions pas que ces situations extrèmes que tu décris ont été créées par nos chers technocrates et l'industrie agroalimentaire en général, oui en effet, un agriculteur ne pourra pas vendre sa production, si elle n'a pas été "traitée" selon des methodes et avec des produits imposés ... Pour pouvoir obtenir le moidre prêt, une exploitation doit avoir des carractéristiques minimum. Salles de traite homologuées, laiteries, et fromageries conformes aux modèles industriels ... Quelle petite explotation peut amortir de tels investissement ? Bien d'autres exemples existent pour toute la fillière agricole, il est clair que l'on a voulu "étouffer" la "petite agriculture", qu'il ne faut pas confondre avec "l'agriculture industrielle" à laquelle tu fais allusion ... Je connais bon nombre de petites exploitations qui fonctionnent bien, et qui pourtant n'ont bénéficié d'aucune subvention, Bien sûr, il faut se lever tôt et jamais de vacances, et pourtant ils ne se plaignent pas. Mais qui voudra reprendre de telles exploitations ? Eh bien personne, c'est trop fatiguant, et de plus pas de prêts possibles pour d'éventuels acquéreurs pour de si "petites affaires"
Il y a encore beaucoup à dire. Tout ceci est savament orchestré par on ne sait plus vraiment qui, mais c'est surement les mêmes qui en profitent ...
Restons optimistes

jeha

PS : Je me demande si cette conversation a bien sa place ici, c'est plus une conversation de comptoir, nos administrateurs préférés feront surement le nécéssaire.

Merci

Répondre

Retourner vers « Huile Végétale »