Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Vous avez reçu un devis, vous voulez commander du matériel au groupement d'achat ou ailleurs, nous pouvons vous calculer votre installation.

Modérateurs : monteric, ametpierre, ramses, Balajol

roro04
Newbie
Newbie
Messages : 8
Enregistré le : dim. févr. 02, 2020 17:38 pm

Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Message par roro04 »

Bonjour à tous !

Je fais appel à vous aujourd'hui car je vais construire une maison de 90 m2 dans la Drôme et je souhaite chauffer ma maison et produire mon ECS grâce à cette énergie inépuisable qu'est le soleil :grin: Le gros oeuvre serait effectué par des artisans et j'assurerai les travaux intérieurs.

Afin de planter le décor voici quelques infos sur la maison que je vais faire construire :
  • Surface habitable de 90 m2 avec un sous sol enterré de taille équivalente.
  • Isolation aux normes RT2020, environ 180 mm de laine de verre au mur, 50 cm de laine minérale soufflée au plafond, et isolation du sol en TMS de 40 mm mini
  • Toiture en 4 pans, dont un pan orienté plein sud, inclinaison entre 40 et 45° à définir.
  • Localisation Nord Drome, aux alentours de Chanas pour ceux qui connaissent.
Le but de mon installation serait d'assurer le chauffage de la maison en solaire thermique via plancher chauffant, et aussi assurer la production d'eau chaude.
Le complément de chauffage serait effectué par un poêle bouilleur situé dans le salon.

En recherchant des informations sur le dimensionnement de l'installation, j'ai pu trouver les valeurs moyennes théoriques suivantes :
  • 1 m2 de panneaux solaires pour 10 m2 habitable soit environ 10 m2 de panneaux dans mon cas.
  • 80L de ballon tampon pour 1 m2 de panneaux soit environ 800 L dans mon cas.
En revanche comment gérer la production d'ECS ? Vaut-il mieux un système combiné avec un ballon ECS dans la cuve tampon ? Ou bien ECS instantané avec un serpentin dans le ballon tampon pour l'ECS ? Ou encore ballon ECS conventionnel électrique à côté, avec arrivée d'eau préchauffée par un serpentin dans le ballon tampon chauffage ?

Dans tous les cas, je serai bien parti sur une surface de panneaux d'environ 15 m2 pour un ballon tampon de 1500 L. En système drain-back afin de ne pas surchauffer l'été et éviter les risques de GEL n'hiver. Je pense que la topologie de ma maison s'y prête bien car le ballon tampon serait au sous sol soit environ 5 m en dessous des panneaux.

La question du dimensionnement du poêle bouilleur se pose également car avec une maison aussi bien isolée, la puissance "air" devra être bien plus faible que la puissance "eau". L'idée serait que le bouilleur fournisse un complément au solaire en cas de mauvais temps prolongé. Une flambée serait effectuée le soir après ma journée de travail entre 19 h et 00 h.

En PJ le plan de la maison.
Pensez-vous que cette installation est viable ? Comment dimensionné correctement cette installation ?

En vous remerciant par avance pour vos conseils,
N'hésitez pas s'il manque des informations pour le dimensionnement de l'installation.
Cordialement,
Romain.
Fichiers joints
RDC_2020-01-05.pdf
(753.64 Kio) Téléchargé 46 fois

Avatar du membre
YELLOW WHEELY BIN
Technicien Solaire
Technicien Solaire
Messages : 498
Enregistré le : jeu. nov. 20, 2014 23:31 pm
Localisation : Plérin (22)

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Message par YELLOW WHEELY BIN »

Bonjour et bienvenu ici !

"Les exigences de la réglementation thermique 2020 : une consommation de chauffage inférieure à 12 kWhep par m² et par an"

cela veut dire, (90 x 12) / 2,58 = 418 kWh consommé en chauffage à l'année - soit 2 kWh par jour...
La maison n'a pas autant de besoins en chauffage. Est-ce la peine d'installer un plancher chauffant; tu as de toute façon une PàB.

Faire une simulation ici :
http://ines.solaire.free.fr/

Il se peut qu'un peu de solaire thermique (à air...) dans le sous-sol convienne à combler les besoins.
Par contre bien trop tôt d'y penser pour le moment.
Concentre tes forces à bien suivre tes entreprises, que tu n'aies aucune fuite d'air déjà ! et que les ménuiseries soient installées dans le bon sens

Pourquoi n'as tu pas opté pour une ITE ?

Cordialement,

YWB

Avatar du membre
j2c
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 755
Enregistré le : ven. juin 21, 2019 14:24 pm
Localisation : Somme (Amiens Sud)

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Message par j2c »

Mon avis (qui est discutable) :

Imaginer le chauffage solaire avant la fin des travaux OUI.
Le mettre en oeuvre avant la fin des travaux.. NON.

Prévoit de la place pour tes panneaux si tu veux.
Prévoit de la place dans ta chaufferie pour y mettre un ballon tampon.
Chauffer par le sol, permettra d'aller chercher des calories en plus.

Mais... habites-y au moins 2 ans, pour voir combien consomme réellement ta maison.

2 cas de figure :
* tu consommes peu.. tu pensais que tu consommerais plus.. tu vas te retrouver avec une installation sudimensionnée.. gâchis d'argent, et de temps pour la mettre en ouevre.. Confort discutable
* tu consommes un peu plus que prévu.. le solaire sera en préchauffage. Et tu auras l'occasion de voir avec quoi faire l'appoint. (Poele bouilleur est une bonne idée.. Car comme tu le dis, la puissance air.. est moins importante que la puissance eau.)
CESI Auto installé en RP (démonté depuis)
Nouveau projet solaire dans une maison en travaux.
https://j2c.org

Beone68
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
Messages : 371
Enregistré le : mar. mai 13, 2008 21:33 pm
Localisation : Guebwiller 68

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Message par Beone68 »

j2c a écrit :Mon avis (qui est discutable) :
Imaginer le chauffage solaire avant la fin des travaux OUI.
Le mettre en oeuvre avant la fin des travaux.. NON.
Bonjour,
oui et non: il est possible (et souhaitable) de mon point de vue de faire une mise en œuvre partielle avant la fin des travaux, ceci afin d'éviter de faire et défaire, ce qui est dommage, surtout dans du neuf. Donc faire un premier jet et un dimensionnement réaliste me parait nécessaire, afin de poser les éléments suivants:
- suivant le type de ballon choisi: le ballon ECS
- arrivée d'eau / évacuations en attente pour la future installation solaire
- raccordement aux panneaux, particulièrement si les lignes solaires traversent 2 étages et le toit
- alimentation électrique/gaine pour la régulation solaire (230V / sondes)
L'idée étant de ne pas avoir à remplacer un matériel non adapté posé à la construction, même si la mise en route ne se fait que plus tard (dans mon cas, j'ai tout de suite pris un ballon avec boucle solaire), et de mettre les bonnes gaines en place avant la pose de l'isolation et de l'étanchéité à l'air, ce qui est beaucoup plus facile et ne représente quasiment aucun surcoût.

Pour ce qui est des idées d'installation SSC / poêle bouilleur, tu peux regarder ma signature.

a+
Beone

visionmasterpro
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
Messages : 97
Enregistré le : ven. août 31, 2007 18:23 pm
Localisation : 21 dijon

visionmasterpro

Message par visionmasterpro »

Bonjour
AUtant améliorer l'isolation (4 cm TMS c'est peu, 18 cm LV mur c'est perfectible, voir les menuiseries coulissantes sans doute moyenne , les ponts thermiques et le traitement de la perméabilité...)
Comment est traitées la grande porte fenêtre est ?

rien de bien compliqué, mais si c'est fait au top le chauffage n'est plus un poste qui nécessite d’invertir autant.

Micapi
Newbie
Newbie
Messages : 12
Enregistré le : lun. mars 04, 2019 0:28 am
Localisation : 38780

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Message par Micapi »

Bonjour

Je suis à 15 km de Vienne.
Aujourd'hui 5/02/20, avec 8° et de la bise assez forte, la maison est chauffée depuis 11h ce matin exclusivement au solaire.
Ce soir ce sera douche et pas bain pour les petits et moi, le poele n'ayant pas eu à redémarrer (ni remonter l'ECS)
Donc 10 m² avec une maison moyennement isolé sans l'étanchéité des normes actuelles ça donne déjà bien.

Je pense moi aussi que pour 90 m² RT2020, il faut bien moins de 1m² / m² habitable.
Si je devais recommencé pour le ballon je viserai plutot 120l/m² , chez moi je suis en hydroaccu et seulement 2 tonnes d'inertie sur les murs chauffants.
viewtopic.php?f=41&t=9978 pour mon instal

Enfin si une petite visite t'intéresse c'est jouable.
Michel

Avatar du membre
clyric
Technicien Solaire
Technicien Solaire
Messages : 479
Enregistré le : jeu. mars 23, 2017 12:11 pm
Localisation : morangis

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Message par clyric »

sur du RT 2020, je rejoins J2C, je pense que autant coté stockage on en a jamais de trop pour faire de la basse temp
autant sur la surface, quand j'ai vu les dégats d'en avoir trop ( et si c'est mal fait ) en été, 10m² de panneau, ça fait beaucoup.
( mais bon je peux me tromper )
-850W en autoconsommation
-175W en circuit fermé (12v)
-3m² en chauffage solaire à tuve en injection direct chauffage
-6m3 de cuves eau
- IOT et controle de la maison par Domoticz
lien : https://github.com/xlyric/

roro04
Newbie
Newbie
Messages : 8
Enregistré le : dim. févr. 02, 2020 17:38 pm

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Message par roro04 »

Bonsoir à tous !

Merci de l'intérêt que vous portez pour mon projet, ça fait plaisir :-D
Je m'excuse de ne pas vous avoir répondu avant, les notifications du forum sont arrivés dans mes SPAM.
Bonjour et bienvenu ici !

"Les exigences de la réglementation thermique 2020 : une consommation de chauffage inférieure à 12 kWhep par m² et par an"

cela veut dire, (90 x 12) / 2,58 = 418 kWh consommé en chauffage à l'année - soit 2 kWh par jour...
La maison n'a pas autant de besoins en chauffage. Est-ce la peine d'installer un plancher chauffant; tu as de toute façon une PàB.

Faire une simulation ici :
http://ines.solaire.free.fr/

Il se peut qu'un peu de solaire thermique (à air...) dans le sous-sol convienne à combler les besoins.
Par contre bien trop tôt d'y penser pour le moment.
Concentre tes forces à bien suivre tes entreprises, que tu n'aies aucune fuite d'air déjà ! et que les ménuiseries soient installées dans le bon sens

Pourquoi n'as tu pas opté pour une ITE ?

Cordialement,

YWB
Merci pour ces précisions sur la RT2020.
Effectivement vu comme ça un investissement aussi important sur du chauffage n'est peut-être pas justifié dans l'immédiat.
Je vais faire le calcul de mes besoins avec le simulateur et je vous poste le résultat ici.

Je suis par contre obligé de penser à tout cela maintenant pour avoir des devis à fournir à la banque et savoir si le projet est fiable. Mais bon un devis n'engage à rien je peux changer d'avis !

Pour l'ITE, j'y ai pensé mais je ne me suis pas plus renseigné que ça : en autoconstruction je pense (peut-être à tord ?) que c'est bien plus délicat à mettre en oeuvre qu'une isolation intérieure standard... Quel est ton avis sur ce point ? Avantages / inconvénients par rapport à du traditionnel ?
Mon avis (qui est discutable) :

Imaginer le chauffage solaire avant la fin des travaux OUI.
Le mettre en oeuvre avant la fin des travaux.. NON.

Prévoit de la place pour tes panneaux si tu veux.
Prévoit de la place dans ta chaufferie pour y mettre un ballon tampon.
Chauffer par le sol, permettra d'aller chercher des calories en plus.

Mais... habites-y au moins 2 ans, pour voir combien consomme réellement ta maison.

2 cas de figure :
* tu consommes peu.. tu pensais que tu consommerais plus.. tu vas te retrouver avec une installation sudimensionnée.. gâchis d'argent, et de temps pour la mettre en ouevre.. Confort discutable
* tu consommes un peu plus que prévu.. le solaire sera en préchauffage. Et tu auras l'occasion de voir avec quoi faire l'appoint. (Poele bouilleur est une bonne idée.. Car comme tu le dis, la puissance air.. est moins importante que la puissance eau.)
C'est une solution que j'ai envisagé ! Mettre en place tout le nécessaire pour le solaire : réservations plomberie, électricité, mais me chauffer en électrique via le plancher chauffant dans un premier temps pour faire un bilan (avec sous compteur électrique pour connaître la consommation précise).
Mon avis (qui est discutable) :
Imaginer le chauffage solaire avant la fin des travaux OUI.
Le mettre en oeuvre avant la fin des travaux.. NON.
Bonjour,
oui et non: il est possible (et souhaitable) de mon point de vue de faire une mise en œuvre partielle avant la fin des travaux, ceci afin d'éviter de faire et défaire, ce qui est dommage, surtout dans du neuf. Donc faire un premier jet et un dimensionnement réaliste me parait nécessaire, afin de poser les éléments suivants:
- suivant le type de ballon choisi: le ballon ECS
- arrivée d'eau / évacuations en attente pour la future installation solaire
- raccordement aux panneaux, particulièrement si les lignes solaires traversent 2 étages et le toit
- alimentation électrique/gaine pour la régulation solaire (230V / sondes)
L'idée étant de ne pas avoir à remplacer un matériel non adapté posé à la construction, même si la mise en route ne se fait que plus tard (dans mon cas, j'ai tout de suite pris un ballon avec boucle solaire), et de mettre les bonnes gaines en place avant la pose de l'isolation et de l'étanchéité à l'air, ce qui est beaucoup plus facile et ne représente quasiment aucun surcoût.

Pour ce qui est des idées d'installation SSC / poêle bouilleur, tu peux regarder ma signature.

a+
Beone
Oui effectivement, prévoir un ballon ECS avec boucle prévue pour le solaire, mettre en place les tuyaux pour relier la chaufferie aux panneaux, etc : bref l'ensemble des choses qui seront compliquées à faire après la fin des travaux.
Bonjour
AUtant améliorer l'isolation (4 cm TMS c'est peu, 18 cm LV mur c'est perfectible, voir les menuiseries coulissantes sans doute moyenne , les ponts thermiques et le traitement de la perméabilité...)
Comment est traitées la grande porte fenêtre est ?

rien de bien compliqué, mais si c'est fait au top le chauffage n'est plus un poste qui nécessite d’invertir autant.
Je suis de ce point, je préfère investir dans l'isolation que dans le chauffage...
Combien me conseillerais-tu en TMS ? 20 cm pour les murs ? Je vais de toutes manières faire des simulations thermiques et faire appel à un bureau d'étude thermique je pense afin d'avoir des données chiffrées.
Bonjour

Je suis à 15 km de Vienne.
Aujourd'hui 5/02/20, avec 8° et de la bise assez forte, la maison est chauffée depuis 11h ce matin exclusivement au solaire.
Ce soir ce sera douche et pas bain pour les petits et moi, le poele n'ayant pas eu à redémarrer (ni remonter l'ECS)
Donc 10 m² avec une maison moyennement isolé sans l'étanchéité des normes actuelles ça donne déjà bien.

Je pense moi aussi que pour 90 m² RT2020, il faut bien moins de 1m² / m² habitable.
Si je devais recommencé pour le ballon je viserai plutot 120l/m² , chez moi je suis en hydroaccu et seulement 2 tonnes d'inertie sur les murs chauffants.
viewtopic.php?f=41&t=9978 pour mon instal

Enfin si une petite visite t'intéresse c'est jouable.
Michel
Ah oui effectivement c'est déjà beau ! Moi qui voulait prévoir large avec 15 m² de panneaux :lol:
Aussi bien moitié moins suffirait. Je vais aller regarder ton installation :-)

La petite visite m'intéresse, avec plaisir surtout qu'on habite presque à côté !
sur du RT 2020, je rejoins J2C, je pense que autant coté stockage on en a jamais de trop pour faire de la basse temp
autant sur la surface, quand j'ai vu les dégats d'en avoir trop ( et si c'est mal fait ) en été, 10m² de panneau, ça fait beaucoup.
( mais bon je peux me tromper )
Je pense quand même qu'il faut que le stockage soit en adéquation avec la surface de panneaux non ? Car si j'ai trop de stockage et pas assez de panneaux je n'arriverai pas à monter assez haut en température.

Merci encore pour vos précisions !
Je vais potasser vos réalisations et lien et je reviens vers vous.

A bientôt

EDIT : ci-joint les calculs que j'ai effectué avec CASSSC, je crois que j'ai loupé quelque chose...
Avec des valeurs approximatives mais cohérentes, isolation sol TMS 80 mm, murs laine de verre 200 mm et toiture laine minérale soufflée 650 mm, j'obtiens un besoin annuel de presque 42000 kW :schock: On est bien loin de la RT2020...
Fichiers joints
sol80tms_mur200lv_plafond65lm.pdf
(398.01 Kio) Téléchargé 29 fois

Avatar du membre
j2c
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 755
Enregistré le : ven. juin 21, 2019 14:24 pm
Localisation : Somme (Amiens Sud)

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Message par j2c »

Pour le stockage, c'est un poil plus compliqué.

Si tu as un petit stock, peu de de panneaux en rapport avec le volume du stock.. mais une puissance radiateur démentielle..
Ton stock sera refroidi plus rapidement qu'il ne sera chauffé par des panneaux.

L'inverse est vrai aussi:
Un très gros stock, et des panneaux dimensionnés en puissance pour la puissance radiateur... Tes panneaux fonctionneront pendant plusieurs jours à galérer à monter le ballon en température.

Mais, si tu as la possibilité de fonctionner à très basse température.. Tu n'as pas besoin de monter ton stock en température. Il sera préférable d'avoir un stock plus volumineux, mais avec une température plus faible.. car tu augmenteras ton rendement solaire par rapport à un stock plus petit mais plus chaud.

Donc le stockage se dimensionne par rapport à la puissance de tes radiateurs, à leur régime de fonctionnement.. , à la surface des panneaux.. et aussi à la durée de déphasage que tu veux avoir entre la chauffe de l'eau, et le chauffage de la maison.

Certains ici font du direct producteur - consommateur.. sans utiliser le stock.
L'avantage, tu ne perds pas de chaleur dans le stock qui irradie immanquablement dans l'environnement.
L’inconvénient, si ta maison profite d'autres apports solaires.. tu peux vite te retrouver à surchauffer l'environnement. .. La semaine quand t'es pas là, tu t'en fous.. la maison sera à bonne température le soir.. Le WE c'est plus chiant.
D'autres utilisent le stock pour stocker une partie de l'énergie.. tout en continuant à chauffer la maison (pour maintenir le stock le plus froid possible.. mais pas trop froid non plus sinon t'as plus de chauffage)
CESI Auto installé en RP (démonté depuis)
Nouveau projet solaire dans une maison en travaux.
https://j2c.org

Avatar du membre
clyric
Technicien Solaire
Technicien Solaire
Messages : 479
Enregistré le : jeu. mars 23, 2017 12:11 pm
Localisation : morangis

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Message par clyric »

après je dirais qu'on peu potentiellement faire les 2 :
en direct jusqu'a une certaine température dans la maison, puis avec un vanne 2 voies router vers le ballon pour le stockage.
-850W en autoconsommation
-175W en circuit fermé (12v)
-3m² en chauffage solaire à tuve en injection direct chauffage
-6m3 de cuves eau
- IOT et controle de la maison par Domoticz
lien : https://github.com/xlyric/

Avatar du membre
j2c
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 755
Enregistré le : ven. juin 21, 2019 14:24 pm
Localisation : Somme (Amiens Sud)

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Message par j2c »

Allez.. j'ajoute une condition à la logique de pilotage de la vanne.

Mais c'est vraiment discutable.

Prendre la température de retour la plus froide... du ballon ou radiateur.. et basculer le solaire sur cette dernière pour augmenter la puissance captée par le champ solaire; Après on peut ajouter une valeur d'ajustement pour limiter les bascules intempestives)

Par contre ça ajoute un peu de merdier dans le circuit.

Quand tu fais du direct capteur => radiateurs, tu peux :
* utiliser un echangeur à plaques et n'avoir du glycol que dans le circuit solaire
* tout glycoler

Quand tu as un ballon, tu peux :
* glycoler toute l'installation d'eau morte
* drain-back
* serpentin solaire dans le ballon pour ne glycoler que la partie solaire.


J'en suis un peu à la même étape de réflexion que l'auteur du topic. Et ne suis pas arrêté sur le volume de stockage. (j'aurais aussi un bouilleur)
CESI Auto installé en RP (démonté depuis)
Nouveau projet solaire dans une maison en travaux.
https://j2c.org

Avatar du membre
py73
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
Messages : 199
Enregistré le : dim. févr. 01, 2009 12:45 pm
Localisation : St Pierre de Génébroz 73

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Message par py73 »

Bonsoir Roro04, tous,

pour ma part, je me soucierai autant du chauffage que du confort d'été ... vu les changements climatiques et ta situation géographique !
- bien faire les choses sur l'enveloppe de la maison:
- l'étanchéité à l'air, ventilation
- l'isolation,en sachant que le déphasage de la LDV est pitoyable (surtout en toiture à coef Lambda équivalent à de la laine de bois ou de la ouate de cellulose)
- la qualité des menuiseries et occultations (Volets roulants, brise soleil, stores ...)
- en intérieur :
- mettre de la masse à l'intérieur du volume isolé (murs de refends lourds, chape, cloisons en BTC ... pour stocker de l'énergie et donc lisser les pics de t°
- vu les faibles besoins en chauffage, partir sur un poêle bûches ou plus confort (programmation, automatisme ...) granulés
- oublier le chauffage solaire (plus de tampon, circus, regul', V3V ... Ca marche bien dans l'ancien !
- mettre un CESI en auto-vidange si l'install' s'y prête, sinon glycol
- si tu as "peur" du froid et qu'il y a une chape liquide prévue, passe des serpentins et qq gaines pour d'éventuels thermostats (faible surcoût mais gros plus) ... Tu pourras toujours raccorder ce plancher à n'importe quelle énergie plus tard !...
- si les apports solaires en hiver sont conséquents, la maison se chauffera d'elle même. Et un plancher chauffant (inertie ) + apports directs ne sont pas confortables et difficiles à réguler ...
- bien penser aux inter-saisons et aux apports solaires à ces périodes, d'où les occultations...

Bon remue-méninges

P-Y
Passez à l'électricité 100% renouvelable avec Enercoop !
http://www.enercoop.fr/

Avatar du membre
YELLOW WHEELY BIN
Technicien Solaire
Technicien Solaire
Messages : 498
Enregistré le : jeu. nov. 20, 2014 23:31 pm
Localisation : Plérin (22)

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Message par YELLOW WHEELY BIN »

roro04 a écrit : ci-joint les calculs que j'ai effectué avec CASSSC, je crois que j'ai loupé quelque chose...
Oui, pour moi t'as oublié de déclarer l'ép de l'isolant Plancher Haut...

tu as mis "R14, ép zéro" ! à l d (laine minérale soufflée) ép. 650 mm


Secundo, Plancher Bas :

tu déclares "R = 3.7, ép. zéro" (encore...) :-o
cela veut dire, 130mm d'PSX
(C'est justement un endroit où il ne faut pas lésiner...)

Tes coeff U pour les portes et fenêtres me paraissent bizarre : 2,2, ce n'est pas possible ( tu les a trouvé où ) : shock:
choisir plutôt 1,1 et idem pour la porte.

Dans un 1er temps, essaie ces qqs corrections, on verra pour la suite !

YWB

roro04
Newbie
Newbie
Messages : 8
Enregistré le : dim. févr. 02, 2020 17:38 pm

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Message par roro04 »

Bonjour,
j2c a écrit :Pour le stockage, c'est un poil plus compliqué.

Si tu as un petit stock, peu de de panneaux en rapport avec le volume du stock.. mais une puissance radiateur démentielle..
Ton stock sera refroidi plus rapidement qu'il ne sera chauffé par des panneaux.

L'inverse est vrai aussi:
Un très gros stock, et des panneaux dimensionnés en puissance pour la puissance radiateur... Tes panneaux fonctionneront pendant plusieurs jours à galérer à monter le ballon en température.

Mais, si tu as la possibilité de fonctionner à très basse température.. Tu n'as pas besoin de monter ton stock en température. Il sera préférable d'avoir un stock plus volumineux, mais avec une température plus faible.. car tu augmenteras ton rendement solaire par rapport à un stock plus petit mais plus chaud.

Donc le stockage se dimensionne par rapport à la puissance de tes radiateurs, à leur régime de fonctionnement.. , à la surface des panneaux.. et aussi à la durée de déphasage que tu veux avoir entre la chauffe de l'eau, et le chauffage de la maison.

Certains ici font du direct producteur - consommateur.. sans utiliser le stock.
L'avantage, tu ne perds pas de chaleur dans le stock qui irradie immanquablement dans l'environnement.
L’inconvénient, si ta maison profite d'autres apports solaires.. tu peux vite te retrouver à surchauffer l'environnement. .. La semaine quand t'es pas là, tu t'en fous.. la maison sera à bonne température le soir.. Le WE c'est plus chiant.
D'autres utilisent le stock pour stocker une partie de l'énergie.. tout en continuant à chauffer la maison (pour maintenir le stock le plus froid possible.. mais pas trop froid non plus sinon t'as plus de chauffage)
Effectivement tout est histoire de compromis, avec pour base de calcul les besoins en chauffage de la maison !
Dans l'idée comme tu le disais dans ton précédant message, le chauffage solaire viendrait dans un second temps. Je commence en chauffage électrique avec sous compteur pour voir mes besoins réels.

Et si j'installe un système solaire, je partirai plus sur un gros volume de stockage à faible température pour maximiser le rendement.
clyric a écrit :après je dirais qu'on peu potentiellement faire les 2 :
en direct jusqu'a une certaine température dans la maison, puis avec un vanne 2 voies router vers le ballon pour le stockage.
Bonne idée, ce qui permet de remonter le plancher en température plus rapidement le matin que s'il fallait attendre de réchauffer tout le ballon. Mais ça impose de surdimensionner légèrement car le temps de mise en chauffe du ballon solaire dans la journée est plus faible.
j2c a écrit :Allez.. j'ajoute une condition à la logique de pilotage de la vanne.

Mais c'est vraiment discutable.

Prendre la température de retour la plus froide... du ballon ou radiateur.. et basculer le solaire sur cette dernière pour augmenter la puissance captée par le champ solaire; Après on peut ajouter une valeur d'ajustement pour limiter les bascules intempestives)

Par contre ça ajoute un peu de merdier dans le circuit.

Quand tu fais du direct capteur => radiateurs, tu peux :
* utiliser un echangeur à plaques et n'avoir du glycol que dans le circuit solaire
* tout glycoler

Quand tu as un ballon, tu peux :
* glycoler toute l'installation d'eau morte
* drain-back
* serpentin solaire dans le ballon pour ne glycoler que la partie solaire.


J'en suis un peu à la même étape de réflexion que l'auteur du topic. Et ne suis pas arrêté sur le volume de stockage. (j'aurais aussi un bouilleur)
Si je comprends bien plus l'entrée des panneaux est froide meilleur est le rendement ?
Le drain-back a quand même beaucoup d'avantages : pas de surchauffe l'été, pas de glycol nocif à la durée de vie de l'installation, pas de souci en cas de coupure de courant, etc. Après c'est sûr que c'est plus compliqué à mettre en place.
py73 a écrit :Bonsoir Roro04, tous,

pour ma part, je me soucierai autant du chauffage que du confort d'été ... vu les changements climatiques et ta situation géographique !
- bien faire les choses sur l'enveloppe de la maison:
- l'étanchéité à l'air, ventilation
- l'isolation,en sachant que le déphasage de la LDV est pitoyable (surtout en toiture à coef Lambda équivalent à de la laine de bois ou de la ouate de cellulose)
- la qualité des menuiseries et occultations (Volets roulants, brise soleil, stores ...)
- en intérieur :
- mettre de la masse à l'intérieur du volume isolé (murs de refends lourds, chape, cloisons en BTC ... pour stocker de l'énergie et donc lisser les pics de t°
- vu les faibles besoins en chauffage, partir sur un poêle bûches ou plus confort (programmation, automatisme ...) granulés
- oublier le chauffage solaire (plus de tampon, circus, regul', V3V ... Ca marche bien dans l'ancien !
- mettre un CESI en auto-vidange si l'install' s'y prête, sinon glycol
- si tu as "peur" du froid et qu'il y a une chape liquide prévue, passe des serpentins et qq gaines pour d'éventuels thermostats (faible surcoût mais gros plus) ... Tu pourras toujours raccorder ce plancher à n'importe quelle énergie plus tard !...
- si les apports solaires en hiver sont conséquents, la maison se chauffera d'elle même. Et un plancher chauffant (inertie ) + apports directs ne sont pas confortables et difficiles à réguler ...
- bien penser aux inter-saisons et aux apports solaires à ces périodes, d'où les occultations...

Bon remue-méninges

P-Y
Pour la ventilation je penchais vers un système de VMC double flux, c'est ce qui me semble être le plus efficace tout en étant confortable. Un système de puits canadien serait peut-être plu adapté pour rafraîchir en été mais est-ce bien utile dans une maison RT2020 ? Sachant que l'isolation sera énorme.

Pour le faible déphasage de la laine de verre, quelles alternatives en prenant en compte le critère financier qui est quand même très différent d'un matériaux à l'autre ? Pour l'isolation du plancher haut je pensais plutôt à de la laine minérale ou ouate.

La terrasse que j'ai prévue au SUD serait couverte par la charpente ce qui limite fortement les apports solaires sur la baie vitrée en hiver, mais va être un gros avantage d'été contre la surchauffe. Est-ce la bonne stratégie ? Ou vaut-il mieux prévoir une casquette pour l'été et profiter des apports solaires l'hiver ?

Pour le chauffage, je préfère clairement le bois bûche même si c'est plus contraignant. J'ai bien l'impression que les granules prennent le même cours que le fuel... De plus en plus taxé, soumis à des cours, etc. J'ai des bons amis bûcherons :mrgreen:

Je vais prévoir un plancher chauffant quoi qu'il en soit, je verrai bien après si j'y adjoint une source de chauffage. Au moins je serai plus "serein" ;-)
YELLOW WHEELY BIN a écrit :
roro04 a écrit : ci-joint les calculs que j'ai effectué avec CASSSC, je crois que j'ai loupé quelque chose...
Oui, pour moi t'as oublié de déclarer l'ép de l'isolant Plancher Haut...

tu as mis "R14, ép zéro" ! à l d (laine minérale soufflée) ép. 650 mm


Secundo, Plancher Bas :

tu déclares "R = 3.7, ép. zéro" (encore...) :-o
cela veut dire, 130mm d'PSX
(C'est justement un endroit où il ne faut pas lésiner...)

Tes coeff U pour les portes et fenêtres me paraissent bizarre : 2,2, ce n'est pas possible ( tu les a trouvé où ) : shock:
choisir plutôt 1,1 et idem pour la porte.

Dans un 1er temps, essaie ces qqs corrections, on verra pour la suite !

YWB
J'ai vu cette bizarrerie de l'épaisseur à 0 mais où puis-je la configurer ? (voir PJ).
Idem pour le plancher bas, j'ai mis le R qui correspond à l'épaisseur d'isolant mais je n'ai pas de champ pour l'épaisseur. Ce qui semble normal vu que le R n'est pas défini par cm d'isolant mais pour une épaisseur donnée ?

Pour les coeff U des portes et fenêtre, je n'ai pas mis de coeff ne sachant pas encore ce que je vais mettre. J'ai laissé "double vitrage", lame d'air 4-6-4 et PVC :???:

Encore merci pour l'intérêt que vous portez à mon projet !
Bonne journée :-D
Fichiers joints
plancher_haut.PNG
plancher_haut.PNG (154.45 Kio) Vu 703 fois

Avatar du membre
YELLOW WHEELY BIN
Technicien Solaire
Technicien Solaire
Messages : 498
Enregistré le : jeu. nov. 20, 2014 23:31 pm
Localisation : Plérin (22)

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Message par YELLOW WHEELY BIN »

roro04 a écrit :Ce qui semble normal vu que le R n'est pas défini par cm d'isolant mais pour une épaisseur donnée ?
oui, mais en fonction du lambda quand même...

Donc après mûre réflexion :-o l'ép. n'est pas nécessaire dès lors que l'on déclare le U...
Certaines de ces cases laissent donc plutôt perplexe !!

YWB

Répondre

Retourner vers « Apper vous calcule votre projet »