Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Vous avez reçu un devis, vous voulez commander du matériel au groupement d'achat ou ailleurs, nous pouvons vous calculer votre installation.

Modérateurs: monteric, ametpierre, ramses, Balajol

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Messagepar visionmasterpro » Sam Fév 08, 2020 20:01 pm

Pour la ventilation je penchais vers un système de VMC double flux, c'est ce qui me semble être le plus efficace tout en étant confortable. Un système de puits canadien serait peut-être plu adapté pour rafraîchir en été mais est-ce bien utile dans une maison RT2020 ? Sachant que l'isolation sera énorme.

c'est à vous de voir et surtout le prix, un puits canadien c'est simple à réaliser mais il faut disposer d'une pelle mécanique, idéalement installé en amont avec la VMC DF.
Le PC c'est pour l'été mais aussi pour l'hiver en préchauffant l'air extérieur (actuellement l'air sort du PC à +10°C de mon puits avec presque aucune différence quelque soit la température extérieure).
Pour la VMC DF il faut faire attention aux filtres (en plus de prendre un modèle performant évidement). C'est vite hors de prix

C'est à intégrer en phase projet et bien difficile à installer après la construction.



Pour le faible déphasage de la laine de verre, quelles alternatives en prenant en compte le critère financier qui est quand même très différent d'un matériaux à l'autre ? Pour l'isolation du plancher haut je pensais plutôt à de la laine minérale ou ouate.


au moins passer en LR et pour un peu plus couteux en laine de bois ou autre...Je ne me focaliserais pas sur le déphasage mais surtout je traiterai les surchauffes

La terrasse que j'ai prévue au SUD serait couverte par la charpente ce qui limite fortement les apports solaires sur la baie vitrée en hiver, mais va être un gros avantage d'été contre la surchauffe. Est-ce la bonne stratégie ? Ou vaut-il mieux prévoir une casquette pour l'été et profiter des apports solaires l'hiver ?


AU sud c'est simple à traiter (soleil haut l'été qui ne pénètre pas ou peu), pour l'hiver on doit pouvoir chauffer gratuitement. On dimensionne une casquette est c'est bon .
c'est surtout la grande ouverture à l'est qui est problématique

Il faut bien avoir à l'esprit qu'un maison bien isolée ne pose plus les mêmes problèmes que les anciennes
les besoins en chauffages sont faibles, sur votre projet on peut arriver entre 100 à 150 euros / an sans trop d'efforts. A mon avis un chauffage solaire n'est pas justifié et sans doute bien trop couteux au regard de vos besoins. idem le gaz vous allez payer plus d'abonnement que de consommation...
Si on fait un bilan les postes chauffage / VMC / eau chaude c'est moins de la moitié de vos consommations.
L'inconfort par surchauffe est le point à traiter en priorité. C'est un peu idiot de réduire fortement les besoins en chauffage si c'est pour acheter une clim...

visionmasterpro
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 96
Enregistré le: Ven Aoû 31, 2007 18:23 pm
Localisation: 21 dijon

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Messagepar py73 » Sam Fév 08, 2020 20:41 pm

Salut salut,

R= épaisseur d'isolant / coef Lambda de l'isolant
U= 1/ R
Donc U tient bien compte de l'épaisseur ! CQFD

Concernant l'isolation, bien qu'elle soit "énorme" comme dit plus haut, elle se retourne contre toi quand le chaud de l'été est rentré !
D'où l'intérêt du déphasage et de l'inertie à l'intérieur de l'enveloppe ...

Attention au puits canadien en terrain où il y a du radon ... je sais de quoi je parle !
A+
Passez à l'électricité 100% renouvelable avec Enercoop !
http://www.enercoop.fr/
Avatar de l’utilisateur
py73
Etudiant Solaire
Etudiant Solaire
 
Messages: 198
Enregistré le: Dim Fév 01, 2009 12:45 pm
Localisation: St Pierre de Génébroz 73

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Messagepar roro04 » Dim Fév 09, 2020 0:12 am

YELLOW WHEELY BIN a écrit:
roro04 a écrit:Ce qui semble normal vu que le R n'est pas défini par cm d'isolant mais pour une épaisseur donnée ?


oui, mais en fonction du lambda quand même...

Donc après mûre réflexion :-o l'ép. n'est pas nécessaire dès lors que l'on déclare le U...
Certaines de ces cases laissent donc plutôt perplexe !!

YWB


Oui on est d'accord, le R prend en compte l'épaisseur alors que le lambda uniquement la capacité d'isolation du matériaux sans notion d'épaisseur.

Je vais continuer d'y trifouiller pour voir ce qui cloche, parce qu'avec de telles épaisseurs d'isolation c'est impossible que j'ai un bilan énergétique aussi mauvais...

roro04
Newbie
Newbie
 
Messages: 8
Enregistré le: Dim Fév 02, 2020 17:38 pm

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Messagepar visionmasterpro » Dim Fév 09, 2020 0:18 am

AU risque de ne pas être d'accord c'est une mauvaise façon de traiter un vrai problème
- jamais l'isolation n'est un ennemi, il y a juste des projets ou les conséquences d'une forte isolation ne sont pas bien gérées
- si vous fait rentrer la chaleur c'est bien difficile à éliminer, le déphasage permettra de différer, à condition de pouvoir faire de la sur ventilation nocturne (hors canicule) et que la quantité de chaleur ne soit pas trop grande.
- la solution qui me parait la plus efficace c'est justement de limiter les apports solaires et de les atténuer (casquettes, gestion des volets, puits canadien + VMC DF bypass...). Par expérience on peut très bien avoir une inertie et un déphasage moyen et avoir un bon confort thermique l''été.

sur le projet d'écrit plus haut l'isolation n'est pas énorme; même pas au niveau des critères maximum du BBC qui remontent à plus de 10 ans.

visionmasterpro
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 96
Enregistré le: Ven Aoû 31, 2007 18:23 pm
Localisation: 21 dijon

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Messagepar YELLOW WHEELY BIN » Dim Fév 09, 2020 2:15 am

Selon les principes de l'énergétique nette zéro :
se focaliser d’abord sur la Phase Première: rétention, rejet et évitement de chaleur;
ensuite aborder la Phase Deux: systèmes passifs;
en fin, la Phase Trois prévoira les équipements mécaniques.

Les plus grandes économies viennent en première phase; et généralement ce seront elles les moins onéreuses à mettre en oeuvre.

YWB
Avatar de l’utilisateur
YELLOW WHEELY BIN
Technicien Solaire
Technicien Solaire
 
Messages: 496
Enregistré le: Jeu Nov 20, 2014 23:31 pm
Localisation: Plérin (22)

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Messagepar roro04 » Dim Fév 09, 2020 19:05 pm

Bonjour !

Je viens de voir que j'avais zappé des messages...

visionmasterpro a écrit:Pour la ventilation je penchais vers un système de VMC double flux, c'est ce qui me semble être le plus efficace tout en étant confortable. Un système de puits canadien serait peut-être plu adapté pour rafraîchir en été mais est-ce bien utile dans une maison RT2020 ? Sachant que l'isolation sera énorme.

c'est à vous de voir et surtout le prix, un puits canadien c'est simple à réaliser mais il faut disposer d'une pelle mécanique, idéalement installé en amont avec la VMC DF.
Le PC c'est pour l'été mais aussi pour l'hiver en préchauffant l'air extérieur (actuellement l'air sort du PC à +10°C de mon puits avec presque aucune différence quelque soit la température extérieure).
Pour la VMC DF il faut faire attention aux filtres (en plus de prendre un modèle performant évidement). C'est vite hors de prix

C'est à intégrer en phase projet et bien difficile à installer après la construction.



Pour le faible déphasage de la laine de verre, quelles alternatives en prenant en compte le critère financier qui est quand même très différent d'un matériaux à l'autre ? Pour l'isolation du plancher haut je pensais plutôt à de la laine minérale ou ouate.


au moins passer en LR et pour un peu plus couteux en laine de bois ou autre...Je ne me focaliserais pas sur le déphasage mais surtout je traiterai les surchauffes

La terrasse que j'ai prévue au SUD serait couverte par la charpente ce qui limite fortement les apports solaires sur la baie vitrée en hiver, mais va être un gros avantage d'été contre la surchauffe. Est-ce la bonne stratégie ? Ou vaut-il mieux prévoir une casquette pour l'été et profiter des apports solaires l'hiver ?


AU sud c'est simple à traiter (soleil haut l'été qui ne pénètre pas ou peu), pour l'hiver on doit pouvoir chauffer gratuitement. On dimensionne une casquette est c'est bon .
c'est surtout la grande ouverture à l'est qui est problématique

Il faut bien avoir à l'esprit qu'un maison bien isolée ne pose plus les mêmes problèmes que les anciennes
les besoins en chauffages sont faibles, sur votre projet on peut arriver entre 100 à 150 euros / an sans trop d'efforts. A mon avis un chauffage solaire n'est pas justifié et sans doute bien trop couteux au regard de vos besoins. idem le gaz vous allez payer plus d'abonnement que de consommation...
Si on fait un bilan les postes chauffage / VMC / eau chaude c'est moins de la moitié de vos consommations.
L'inconfort par surchauffe est le point à traiter en priorité. C'est un peu idiot de réduire fortement les besoins en chauffage si c'est pour acheter une clim...


Concernant la VMC double flux c'est sur que ce n'est pas donné.
Par contre concernant le chauffage, est-ce qu'une VMC double flux permet une entrée d'air plus chaude en moyenne sur l'hiver qu'un puits canadien ?
Si c'est le cas le puits canadien est peut-être idéal l'été pour procurer un rafraîchissement efficace l'été mais peut-être pas si économe l'hiver.

A moins d'être combiné avec la VMC double flux avec la possibilité de bypasser la VMC l'été pour faire entrer uniquement l'air frais du puits sans la réchauffer avec l'air extraite de la maison ;-)

L'ouverture à l'est serait problématique pour les apports solaires néfastes l'été ?
Je pensais gestion auto des volets roulants pour les fermer automatiquement en journée ? Est-ce qu'il casquette peut être un plus ? Je ne suis pas convaincu parce que le soleil de matin est bas même l'été.

Pour ma terrasse au SUD c'est plus embêtant car j'aimerai qu'elle soit couverte... Ce qui est top pour l'été mais me prive du soleil l'hiver. D'un autre côté comme tu le dis à la fin de ton message, les besoins en chauffage sont normalement si faibles...

py73 a écrit:Salut salut,

R= épaisseur d'isolant / coef Lambda de l'isolant
U= 1/ R
Donc U tient bien compte de l'épaisseur ! CQFD

Concernant l'isolation, bien qu'elle soit "énorme" comme dit plus haut, elle se retourne contre toi quand le chaud de l'été est rentré !
D'où l'intérêt du déphasage et de l'inertie à l'intérieur de l'enveloppe ...

Attention au puits canadien en terrain où il y a du radon ... je sais de quoi je parle !
A+


Oui c'est à double tranchant... L'isolation par l'extérieur est-elle donc la solution ? Car elle permet d'avoir de l'inertie à l'intérieure de l'enveloppe avec les murs en parpaings.

visionmasterpro a écrit:AU risque de ne pas être d'accord c'est une mauvaise façon de traiter un vrai problème
- jamais l'isolation n'est un ennemi, il y a juste des projets ou les conséquences d'une forte isolation ne sont pas bien gérées
- si vous fait rentrer la chaleur c'est bien difficile à éliminer, le déphasage permettra de différer, à condition de pouvoir faire de la sur ventilation nocturne (hors canicule) et que la quantité de chaleur ne soit pas trop grande.
- la solution qui me parait la plus efficace c'est justement de limiter les apports solaires et de les atténuer (casquettes, gestion des volets, puits canadien + VMC DF bypass...). Par expérience on peut très bien avoir une inertie et un déphasage moyen et avoir un bon confort thermique l''été.

sur le projet d'écrit plus haut l'isolation n'est pas énorme; même pas au niveau des critères maximum du BBC qui remontent à plus de 10 ans.


Donc le déphasage permet de différer l'entrée de chaleur dans l'habitat, et ainsi de traiter cette entrée de chaleur la nuit en sur-ventilant la maison ? Par exemple en augmentant la vitesse de ventilation de la VMC DF et/ou puits canadien ?

As-tu des docs sur l'épaisseur des isolants en BBC et RT2020 ? Car autant il est simple de trouver les consommations maximums en w/m²/an, autant pour traduire cela en isolation c'est une autre histoire ! Je pourrais estimer avec CASSSC mais il y a des choses qui m'échappent...

YELLOW WHEELY BIN a écrit:Selon les principes de l'énergétique nette zéro :
se focaliser d’abord sur la Phase Première: rétention, rejet et évitement de chaleur;
ensuite aborder la Phase Deux: systèmes passifs;
en fin, la Phase Trois prévoira les équipements mécaniques.

Les plus grandes économies viennent en première phase; et généralement ce seront elles les moins onéreuses à mettre en oeuvre.

YWB


D'où l'importance de choisir l'isolation adaptée en phase 1 ?
Dans la 2 tu inclurais la casquette pour gestion de la surchauffe, et en phase 3 VMC DF et puits canadien ?
Ou alors je n'ai pas bien saisi ce que tu veux dire...

Merci

PS : en PJ une simulation de la casquette que représenterai la toiture en dessus de la terasse.
On peut voir que je maquerai environ 50% des apports solaires, c'est moins pire que ce que je pensais !
Fichiers joints
casquette sud.PNG
casquette sud.PNG (72.79 Kio) Vu 380 fois

roro04
Newbie
Newbie
 
Messages: 8
Enregistré le: Dim Fév 02, 2020 17:38 pm

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Messagepar j2c » Lun Fév 10, 2020 11:35 am

On m'avait conseillé il y a quelques temps.. cette mine d'or.

https://blog.bricozone.be/vmcdf/puits-c ... e-flux/#11

Je t'encourage à lire ce chapitre.. et même TOUT le blog.. qui est une bible concernant les VMC-DF.

Je pense que tu y verras plus clair... sur la non capacité d'un puits canadien à faire office de clim.
ça sert juste à limiter le réchauffement.. non à refroidir ta maison.. tellement les débits d'air sont misérables par rapport à ceux nécessaire au refroidissement.
CESI Auto installé en RP (démonté depuis)
Nouveau projet solaire dans une maison en travaux.
https://j2c.org
Avatar de l’utilisateur
j2c
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 537
Enregistré le: Ven Juin 21, 2019 14:24 pm
Localisation: Somme (Amiens Sud)

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Messagepar visionmasterpro » Lun Fév 10, 2020 13:35 pm


https://blog.bricozone.be/vmcdf/puits-c ... e-flux/#11

Je t'encourage à lire ce chapitre.. et même TOUT le blog.. qui est une bible concernant les VMC-DF.

Je pense que tu y verras plus clair... sur la non capacité d'un puits canadien à faire office de clim.
ça sert juste à limiter le réchauffement.. non à refroidir ta maison.. tellement les débits d'air sont misérables par rapport à ceux nécessaire au refroidissement.


C'est un raccourci à l'emporte pièce qui peut être vrai ou complètement foireux :

Cas 1 : pas d'optimisation du projet (ouvrants implantés sans logique , matériaux utilisés à faibles performances, conception et réalisation technique du bâtiment ancienne ou négligées... ), pas de gestion des apports solaires l'été (masques, surfaces réfléchissantes, qualité des vitrages...), pas de stratégie pour réduire l'inconfort (sur ventilation nocturne, apports solaires interne...). Effectivement le puits canadien n'a aucune chance de palier à lui seul la piètre qualité du projet. On peut en dire autant d'une clim réversible (vous n'étalerai jamais à 16 heures 15 m2 d'ouvrant plein ouest en période de canicule, il faut fermer les volets.)

Cas 2 : c'est à l’opposée, en phase conception et à l'utilisation du bâtiment chaque point a été étudié pour limiter la surchauffe. Alors oui dans cette stratégie il permettra de perdre entre -1 et -2°C.
Je prends notre projet : pas plus de 28°C sur 24 heures / an avec un scenario de réchauffement climatique et des périodes de canicule.
Sans puits canadien : obligation d'une clim ou alors retravailler l'inertie, le déphasage...(surcout?)
Avec puits : pas de clim

A mon avis sans une étude thermodynamique c'est vraiment difficile de réaliser une conception qui tienne la route.
On retrouve beaucoup de projets avec un conception "à la louche" mais c'est extrêmement rare d'avoir des chiffres sur la réponse du bâtiment face au climat lors de la conception.

Pour le reste du blog :
Je ne suis pas adepte d’insuffler dans la maison de l’air provenant directement d’un PC air pour des raisons d’hygiène … mais j’avoue que je suis maniaque sur le sujet
Nb) un réseau d’insufflation VMC-DF mal fait (condensation durable dans les gaines) peut aussi présenter des risques d’un air pollué !
Beaucoup revendiquent le non-risque du puits canadien air grâce à l’étanchéité du réseau et aux filtres sur l’entrée d’air du PC et celui dans la VMC-DF … personnellement j’ai un doute surtout si le puits canadien ne tourne pas h24 ce qui est souvent le cas avec une double flux.


Je peux vous dire que sur presque 10 an,s je n'observe rien de tel :
Réseau sec sans condensation, plusieurs nettoyages (le dernier en décembre 2019) et très peu de poussières, pas de mousse ou d'algues ou de champignons...
La VMC tourne H24 et en permanence quelque soit le scenario, de l'air circule dans le PC (jamais de stagnation d'air dans la gaine).
Il faut rappeler aussi que c'est du PEHD de qualité alimentaire comme une partie des plastiques que l'on utilise quotidiennement dans la maison.

visionmasterpro
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 96
Enregistré le: Ven Aoû 31, 2007 18:23 pm
Localisation: 21 dijon

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Messagepar j2c » Lun Fév 10, 2020 14:45 pm

Ton retour d'expérience m'intéresse beaucoup :)

Je suis en pleine rénovation avec une forte isolation.. par l'intérieur (car l'exterieur c'est juste pas possible sauf à niquer le charme de la maison).
Une DF en projet.. donc, déjà prévu où passer les gaines.. et bon sang que c'est compliqué.. de ne pas tomber sur quelque chose..
Et j'avais prévu de faire un puits canadien ... plus tard, sur le terrain que je suis en train d'aquerir.. (qui est juste derrière la maison).

La lecture du blog en question (que je trouve très bien fait.. bien que certains avis soient très tranchés..).. m'avait pas mal dégonflé sur la légitimité du puits.
CESI Auto installé en RP (démonté depuis)
Nouveau projet solaire dans une maison en travaux.
https://j2c.org
Avatar de l’utilisateur
j2c
Expert Solaire
Expert Solaire
 
Messages: 537
Enregistré le: Ven Juin 21, 2019 14:24 pm
Localisation: Somme (Amiens Sud)

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Messagepar monneron marc » Lun Fév 10, 2020 15:08 pm

Bonjour roro04 :cool:

J'ai lu que tu parlais de puits canadien ,va voir sur cette adresse http://puitscanadienchezmoi.free.fr/accueil.php c'est très intéressant, Mr Phillippe CAGNAC a écrit un livre que tu peux télécharger qui t'explique tout

j'étais intéressé mais cela demande beaucoup de travaux.(ma maison est fini depuis 1986 ,cela demande de tout rouvrir !!! )

Par contre si tu le fait il faut que ça soit fait dans les règles de l'art pour ne pas avoir de problème d'humidité et bactéries dans la maison.

Cordialement

Marc
C'est parce que la vitesse de la lumiere est superieur a celle du son que certains on l'air brillant avant d'avoir l'air c..
Avatar de l’utilisateur
monneron marc
Newbie
Newbie
 
Messages: 45
Enregistré le: Mar Oct 12, 2010 22:35 pm
Localisation: bourg les valence 26500

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Messagepar Maximilien » Lun Fév 10, 2020 20:01 pm

bonjour à tous,

le puits canadien n'est pas adapté à tous les sols notamment les sols granitiques à cause du radon.
un petit lien sur le radon:
https://www.irsn.fr/FR/connaissances/En ... kGW5zFKiUl
Je suis complètement d'accord avec monneron marc sur la réalisation dans les régles de l'art afin de ne pas avoir de problème d'humidité et de moisissure/bactérie à cause des contres-pentes.

Cordialement

Maximilien
Newbie
Newbie
 
Messages: 10
Enregistré le: Jeu Jan 02, 2020 19:40 pm

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Messagepar roro04 » Lun Fév 10, 2020 22:17 pm

Bonsoir :grin:

j2c a écrit:On m'avait conseillé il y a quelques temps.. cette mine d'or.

https://blog.bricozone.be/vmcdf/puits-c ... e-flux/#11

Je t'encourage à lire ce chapitre.. et même TOUT le blog.. qui est une bible concernant les VMC-DF.

Je pense que tu y verras plus clair... sur la non capacité d'un puits canadien à faire office de clim.
ça sert juste à limiter le réchauffement.. non à refroidir ta maison.. tellement les débits d'air sont misérables par rapport à ceux nécessaire au refroidissement.


Merci pour ce lien, je vais étudier tout cela :-)

visionmasterpro a écrit:
https://blog.bricozone.be/vmcdf/puits-c ... e-flux/#11

Je t'encourage à lire ce chapitre.. et même TOUT le blog.. qui est une bible concernant les VMC-DF.

Je pense que tu y verras plus clair... sur la non capacité d'un puits canadien à faire office de clim.
ça sert juste à limiter le réchauffement.. non à refroidir ta maison.. tellement les débits d'air sont misérables par rapport à ceux nécessaire au refroidissement.


C'est un raccourci à l'emporte pièce qui peut être vrai ou complètement foireux :

Cas 1 : pas d'optimisation du projet (ouvrants implantés sans logique , matériaux utilisés à faibles performances, conception et réalisation technique du bâtiment ancienne ou négligées... ), pas de gestion des apports solaires l'été (masques, surfaces réfléchissantes, qualité des vitrages...), pas de stratégie pour réduire l'inconfort (sur ventilation nocturne, apports solaires interne...). Effectivement le puits canadien n'a aucune chance de palier à lui seul la piètre qualité du projet. On peut en dire autant d'une clim réversible (vous n'étalerai jamais à 16 heures 15 m2 d'ouvrant plein ouest en période de canicule, il faut fermer les volets.)

Cas 2 : c'est à l’opposée, en phase conception et à l'utilisation du bâtiment chaque point a été étudié pour limiter la surchauffe. Alors oui dans cette stratégie il permettra de perdre entre -1 et -2°C.
Je prends notre projet : pas plus de 28°C sur 24 heures / an avec un scenario de réchauffement climatique et des périodes de canicule.
Sans puits canadien : obligation d'une clim ou alors retravailler l'inertie, le déphasage...(surcout?)
Avec puits : pas de clim

A mon avis sans une étude thermodynamique c'est vraiment difficile de réaliser une conception qui tienne la route.
On retrouve beaucoup de projets avec un conception "à la louche" mais c'est extrêmement rare d'avoir des chiffres sur la réponse du bâtiment face au climat lors de la conception.

Pour le reste du blog :
Je ne suis pas adepte d’insuffler dans la maison de l’air provenant directement d’un PC air pour des raisons d’hygiène … mais j’avoue que je suis maniaque sur le sujet
Nb) un réseau d’insufflation VMC-DF mal fait (condensation durable dans les gaines) peut aussi présenter des risques d’un air pollué !
Beaucoup revendiquent le non-risque du puits canadien air grâce à l’étanchéité du réseau et aux filtres sur l’entrée d’air du PC et celui dans la VMC-DF … personnellement j’ai un doute surtout si le puits canadien ne tourne pas h24 ce qui est souvent le cas avec une double flux.


Je peux vous dire que sur presque 10 an,s je n'observe rien de tel :
Réseau sec sans condensation, plusieurs nettoyages (le dernier en décembre 2019) et très peu de poussières, pas de mousse ou d'algues ou de champignons...
La VMC tourne H24 et en permanence quelque soit le scenario, de l'air circule dans le PC (jamais de stagnation d'air dans la gaine).
Il faut rappeler aussi que c'est du PEHD de qualité alimentaire comme une partie des plastiques que l'on utilise quotidiennement dans la maison.


Effectivement en lisant brièvement les avis ont l'air bien tranchés !
Etant donné que ma maison sera bien étudiée le puits canadien peut être viable. Mais c'est un coût non négligeable et il doit être bien réalisé pour éviter les mauvaises surprises.

D'ailleurs en parlant d'étude thermique, je n'ai de toutes façons pas le choix car je vais en avoir besoin pour le dépôt de permis et pour l'attestation de fin de travaux. Et ça me permettra d'y voir beaucoup plus clair sur les choix à effectuer en chauffage, isolation, vitrage, ventilation, etc !
j'ai pris contact avec deux entreprises sur Lyon :
- Thermiconseil Lyon : https://thermiconseil.fr/
- Eleys Lyon : https://www.eleys.fr/lyon.html

J'ai eu par téléphone les deux entreprises, Eleys m'a paru beaucoup plus pro et dans l'accompagnement du projet de A à Z, voici une petite brochure en PJ expliquant la prestation réalisée, le tout pour 480€ :-? Cela vous semble correct ?

j2c a écrit:Ton retour d'expérience m'intéresse beaucoup :)

Je suis en pleine rénovation avec une forte isolation.. par l'intérieur (car l'exterieur c'est juste pas possible sauf à niquer le charme de la maison).
Une DF en projet.. donc, déjà prévu où passer les gaines.. et bon sang que c'est compliqué.. de ne pas tomber sur quelque chose..
Et j'avais prévu de faire un puits canadien ... plus tard, sur le terrain que je suis en train d'aquerir.. (qui est juste derrière la maison).

La lecture du blog en question (que je trouve très bien fait.. bien que certains avis soient très tranchés..).. m'avait pas mal dégonflé sur la légitimité du puits.


Tous dans la même galère :lol:

monneron marc a écrit:Bonjour roro04 :cool:

J'ai lu que tu parlais de puits canadien ,va voir sur cette adresse http://puitscanadienchezmoi.free.fr/accueil.php c'est très intéressant, Mr Phillippe CAGNAC a écrit un livre que tu peux télécharger qui t'explique tout

j'étais intéressé mais cela demande beaucoup de travaux.(ma maison est fini depuis 1986 ,cela demande de tout rouvrir !!! )

Par contre si tu le fait il faut que ça soit fait dans les règles de l'art pour ne pas avoir de problème d'humidité et bactéries dans la maison.

Cordialement

Marc


Je vais également lire ce livre pour me faire mon avis sur la question !

Maximilien a écrit:bonjour à tous,

le puits canadien n'est pas adapté à tous les sols notamment les sols granitiques à cause du radon.
un petit lien sur le radon:
https://www.irsn.fr/FR/connaissances/En ... kGW5zFKiUl
Je suis complètement d'accord avec monneron marc sur la réalisation dans les régles de l'art afin de ne pas avoir de problème d'humidité et de moisissure/bactérie à cause des contres-pentes.

Cordialement


Alors chez moi c'est terre végétale en surface, et gravier à 100% dessous donc je devrai être tranquille de ce côté là.
L'état des risques et pollutions qui m'a été remis indique un potentiel Radon à 1 ce qui correspond au niveau le plus faible sur une échelle de 1 à 4.

Bonne soirée,
Cordialement,
Romain.
Fichiers joints
Chronologie_RT2012_compressed.pdf
(215.54 Kio) Téléchargé 20 fois

roro04
Newbie
Newbie
 
Messages: 8
Enregistré le: Dim Fév 02, 2020 17:38 pm

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Messagepar visionmasterpro » Lun Fév 10, 2020 22:35 pm

J'ai lu que tu parlais de puits canadien ,va voir sur cette adresse http://puitscanadienchezmoi.free.fr/accueil.php c'est très intéressant, Mr Phillippe CAGNAC a écrit un livre que tu peux télécharger qui t'explique tout

je vous conseil de faire au moins une simulation par exemple avec GAEA (http://e.informer.com/nesa1.uni-siegen.de/) c'est gratuit et on peut l'utiliser longtemps en changeant la date du PC.
C'est typique du vouloir bien faire sans aucune expérience théorique (du au pif) avec un résultat qui doit être bien médiocre.

Vous constaterez que les chiffres données sont fantaisistes. La construction de certains éléments du PC n'est pas bonne. N'ayant aucune idée des puissances mise en jeux les affirmations sont souvent discutables.

les profondeurs sont à mon avis bien trop faible pour avoir un gain important. l’encartement des tuyaux est trop faible (l'efficacité est réduite de 30% à 1 m car la masse de terre entre tuyau est trop faible). Certaines réalisations sont trop proche des bâtiments (on pompe l’énergie du bâtiment !)
Les montages avec des jonctions enterrées je n'aime pas trop (fuite ?), c'est chercher les problèmes pour pas grand chose.

Les pertes de charges sont faibles sur 50 mètres en 1 longueur, contrairement aux affirmations (il suffit de brancher un compteur d'energie sur la VMC et de comparer avec aspiration toiture ou PC).
c'est du 175 mm interieur ! la consommation electrique c'est de l'ordre de 1 % de l'energie restituée, donc sans aucune importance.
De plus comme les moteurs sont dans le circuit entre l'échangeur et la maison l’énergie dissipée n'est pas perdue en période froide.

Toute la machinerie doit être facile à accéder (entretien des filtres et des turbines). C'est une évidence lorsque l'on fait le grand nettoyage (environ à 3 ans), je souhaite bien du plaisir sur certaines photos.

j'ai horreur des gaines souples PVC (fragiles/ coudes difficiles à ne pas pincer), que du rigide ou du semi rigide pour un passage complexe...

Rien sur le couplage VMC DF et PC et la conception d'un système performant de gestion des deux registres, portant c'est indispensable pour avoir une régulation au top

visionmasterpro
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 96
Enregistré le: Ven Aoû 31, 2007 18:23 pm
Localisation: 21 dijon

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Messagepar visionmasterpro » Lun Fév 10, 2020 22:41 pm

attention une étude thermique (réglementation RT2010) n'est absolument pas une étude thermodynamique
par exemple ici https://www.izuba.fr/logiciels/outils-l ... td-comfie/

visionmasterpro
Stagiaire Solaire
Stagiaire Solaire
 
Messages: 96
Enregistré le: Ven Aoû 31, 2007 18:23 pm
Localisation: 21 dijon

Re: Chauffage solaire + ECS en maison neuve

Messagepar roro04 » Jeu Fév 13, 2020 23:11 pm

Hello !

J'ai rencontré hier la personne qui va s'occuper du dessin des plans définitifs et du permis de construire ce qui va me permettre de demander mon étude thermique :smile:
Normalement j'aurai les plans sous 2 à 4 semaines et l'étude thermique en 5 jours.

En attendant je vais m'occuper de mes devis cuisine, carrelage,... :mrgreen:

Merci !
Romain.

roro04
Newbie
Newbie
 
Messages: 8
Enregistré le: Dim Fév 02, 2020 17:38 pm

Précédente

Retourner vers Apper vous calcule votre projet

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invités