Distance entre le capteur au sol et le ballon

Fonctionnement, informations...

Modérateurs : monteric, ametpierre, ramses, Balajol, françois34

Répondre
Fred3838
Newbie
Newbie
Messages : 3
Enregistré le : sam. nov. 20, 2021 12:57 pm

Distance entre le capteur au sol et le ballon

Message par Fred3838 »

Bonjour,

Je dois changer mon vieux ballon classique, tout calcifié.
Je regarde donc pour un capteur sous vide (vs un ballon thermo à PAC split...) qui sera posé au sol sur un petit coteau Sud-Ouest, en Isère à 450m d'altitude.
La distance entre le capteur et la maison fait environ 12m, je pense enterrer les canalisations. Puis via le garage non isolé (+1m max), montée vers les combles (+3.5m), traversé des dites combles (+4m) et enfin descente juste au dessus du ballon (+1m max). Les canalisations seront isolées sur toute la longueur, y compris en sous terrain.

Le petit coteau bénéficie d'un ensoleillement presque à 100% toute la journée, seul le tout début journée portera une ombre de haie sur le capteur.

Est que cette distance est concevable pour garder un rendement correct (70%) du CESI?

Merci de vos réponses,
Cdlt,
Fred

domwood
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 1588
Enregistré le : ven. avr. 02, 2010 17:47 pm
Localisation : langonnet (56)

Re: Distance entre le capteur au sol et le ballon

Message par domwood »

bonjour et bienvenue

il ne s'agit pas d'une distance délirante.

il s'agit par contre d'isoler comme il faut, et le sujet a déjà été très souvent débattu, avec partage d'expériences et de solutions.

tu dois aussi t'intéresser de très près aux gestions de gel et de surchauffe, et aussi de régulation, de choix de ballon et de tuyaux (matière et diamètres).

voici le lien pour accéder à l'ancien portail où tu trouveras énormément de choses instructives sur ces sujets :
https://webold.apper-solaire.org/?Pratique

pour des recherches par mots clefs, google en incluant "apper" dans tes mots clefs.

yves35
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 880
Enregistré le : dim. juin 29, 2008 20:34 pm
Localisation : Rennes 35

Re: Distance entre le capteur au sol et le ballon

Message par yves35 »

bonjour,

si les capteurs sont au sol alors il n'y a plus de problèmes de surchauffes car il devient très facile de faire un masquage partiel.
Pour l'épaisseur de l'isolation il ne faut pas descendre en dessous de 25 mm d'épaisseur . La conduite sera sans doute en 14 ou en 16 donc cela fait 25+16+25=66 mm de diamètre. La parie enterrée de l'isolation doit être insensible à l'humidité impérativement

Au fait un ballon calcifié s'il y a une trappe de visite de nettoie. C'est même l'occasion de faire un contrôle des anodes. Au besoin s'aider d'un karcher.S'il n'y a pas de fuite ,il n'est pas justifié de le mettre à la benne.

yves

Fred3838
Newbie
Newbie
Messages : 3
Enregistré le : sam. nov. 20, 2021 12:57 pm

Re: Distance entre le capteur au sol et le ballon

Message par Fred3838 »

Merci de vos réponses, cela me rassure.
Je pense que je devrais gérer le gel avec un anti gel alimentaire et la surchauffe avec un occultant (automatique ?).
Pour l'isolation, oui, il faut que j'y réfléchisse sérieusement. L'historique de ce forum devrait m'aider énormément :grin:
Merci pour le diam de la conduite, pas si gros que cela finalement (enfin sans l'isolation)

Malheureusement mon ballon n'a pas de trappe...

Fred

Avatar du membre
lebritish
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 2620
Enregistré le : sam. mai 24, 2008 23:18 pm
Localisation : Robiac (30)
Contact :

Re: Distance entre le capteur au sol et le ballon

Message par lebritish »

Bonjour Fred,

Pkoi des tubes sous vides ? Si il neige bcp dans ta région cela n'est pas recommandé. En effet la neige tombe entre les tube, puis au soleil ca dégel un peu (formation d'eau) puis pdt la nuit gros coup de gel, et PAF les tubes casses :cry:
Ben oui l'eau augmente de volume en gelant. C'est un retour d'expérience que j'ai eu de nombreuses fois ...

Pkoi pas des capteurs plans sélectifs avec une élévation de 45° ca devrait être bcp plus robuste, non ?

A+

Thierry

Avatar du membre
j2c
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 1999
Enregistré le : ven. juin 21, 2019 14:24 pm
Localisation : Somme (Amiens Sud)
Contact :

Re: Distance entre le capteur au sol et le ballon

Message par j2c »

Pour un CESI, je partirai aussi sur des capteurs plans.
Au sol, c'est tellement plus facile à installer, et à masquer au besoin.
CESI Auto installé en RP (démonté depuis)
Nouveau projet solaire dans une maison en travaux.
https://j2c.org

Fred3838
Newbie
Newbie
Messages : 3
Enregistré le : sam. nov. 20, 2021 12:57 pm

Re: Distance entre le capteur au sol et le ballon

Message par Fred3838 »

Bonjour,

En moyenne il neige 2-3 fois / an. Et de plus en plus maintenant elle a fondu avant meme le soir (on est pas en altitude dans les Alpes mais à ces pieds, dans les champs de noyers). Mais le nettoyage du capteur sera donc à prévoir. :!:

Ma préférence pour les tubes vides vs plan est que ce capteur maintient un rendement meme avec des temperatures basses, voire tres basses. Tant qu'il y a du soleil par -5°C (à l'ombre le -5°C :lol: ), le tube fonctionne, non ?
Pour la surchauffe, un occultant devrait faire l'affaire. De toute facon plan ou à tube, il faut prévoir une protection, non?

Dites moi si je me trompe ?!

Fred

Avatar du membre
j2c
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 1999
Enregistré le : ven. juin 21, 2019 14:24 pm
Localisation : Somme (Amiens Sud)
Contact :

Re: Distance entre le capteur au sol et le ballon

Message par j2c »

Ce que je vais dire n'engage que moi ;)

Je pense qu'imaginer faire de l'eau chaude solaire en hiver, est illusoire, et ce quelque soit le type de capteurs que tu vas avoir.
Il suffit de mettre ta main derrière une vitre en été, et en hiver, pour te rendre compte que la puissance solaire disponible en plein hiver, n'a aucune commune mesure avec ce qui est disponible en été.

Au mieux, tu fais du préchauffage.

Les capteurs à tubes ont un meilleur rendement à basse température, car ils sont mieux isolés.
Mais en plein été, ça part vite en surchauffe.

Pour de l'ECS, je partirai plus sur des capteurs plans, qui vont te permettre de tirer parti de l'inter saison, sans trop craindre en été, (avec un rendement cassé par l'inclinaison et le fonctionnement haute température des panneaux).
CESI Auto installé en RP (démonté depuis)
Nouveau projet solaire dans une maison en travaux.
https://j2c.org

Beone68
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 538
Enregistré le : mar. mai 13, 2008 21:33 pm
Localisation : Guebwiller 68

Re: Distance entre le capteur au sol et le ballon

Message par Beone68 »

Fred3838 a écrit :
lun. nov. 22, 2021 18:41 pm
Ma préférence pour les tubes vides vs plan est que ce capteur maintient un rendement meme avec des temperatures basses, voire tres basses. Tant qu'il y a du soleil par -5°C (à l'ombre le -5°C :lol: ), le tube fonctionne, non ?
Pour la surchauffe, un occultant devrait faire l'affaire. De toute facon plan ou à tube, il faut prévoir une protection, non?

Dites moi si je me trompe ?!
Fred
Je n'ai pas le livre de l'APPER sous la main, mais de mémoire, le rendement du tube sous vide augmente avec la température. Sauf qu'en haute température, c'est plutôt de la surchauffe et donc c'est là où il faut dégrader le rendement. Le tube sous vide fait l'inverse de ce qu'on souhaite. Il est meilleur lorsqu'il n'y a pas de soleil direct (ciel voilé), je crois. De plus, le capteur plan est moins fragile, la mesure de la température dans le capteur plus simple à faire,... C'est pourquoi la majorité des personnes équipées en solaire thermique sur ce forum le sont en capteur plan (qui sont d'ailleurs souvent moins chers). Il n'y a souvent que dans des cas limites, comme une mauvaise exposition, où les capteurs à tubes sous vide sont réellement plus efficaces.
Pour la surchauffe, avec un capteur plan, le rendement chute plus vite à haute température, ce qui crée moins de surchauffes. Donc il n'est pas forcément nécessaire de prévoir une protection, sauf mauvais dimensionnement surface de panneau / volume de ballon / besoins thermiques. Chez moi, j'ai 12m² de panneaux et je n'ai jamais eu de surchauffe en été, même lors d'une absence de 2-3 semaines.

a+
Beone

Avatar du membre
ventura
Expert Solaire
Expert Solaire
Messages : 640
Enregistré le : lun. mars 18, 2013 21:10 pm
Localisation : narbonne (11 )

Re: Distance entre le capteur au sol et le ballon

Message par ventura »

Bonsoir,
je me joint à l'idée de j2c, si l'hiver il fait froid c'est par un manque de soleil,
Pour ma région janvier, février,c'est la moitié d'énergie solaire que décembre,et mars.
On se chauffe de octobre à avril, les autres mois le solaire est un moyen avantageux de diminuer sa consommation d'énergie .
Les capteurs sous vide sont plus fragile que les capteurs plans
Mon avis utile dans les pays chauds
Lors d'une naissance, ils rajoutent un tube de plus,ils modulent la puissance de leur installation ECS

yves35
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 880
Enregistré le : dim. juin 29, 2008 20:34 pm
Localisation : Rennes 35

Re: Distance entre le capteur au sol et le ballon

Message par yves35 »

bonjour,

on peut ajouter que les capteurs sous vide ne permettent pas de faire du refroidissement nocturne parce que justement ils sont mieux isolés .

yves

sim's
Apprenti Solaire
Apprenti Solaire
Messages : 336
Enregistré le : sam. avr. 10, 2021 16:29 pm

Re: Distance entre le capteur au sol et le ballon

Message par sim's »

tiens ,ce probleme du manque de soleil en hiver ça me rapelle mes premieres experiences pour me passer du cumulus branché au réseau ...

je vais raconter , ça fait une occasion de rigoler un peu :lol:

j'étais parti sur du lourd :

-un tube sous vide (un seul oui!)
-un concentrateur solaire cylindro parabolique de 1.5 metre carré
-un "gestionneur de temperature ballon/capteur" (mince le nom m'echappe , le truc pour allumer les pompes quand la temperature des capteurs est plus elevée que celle du ballon)
-un suiveur solaire.

bon quand j'ai fais les premiers essais de chauffe avec mon concentrateur cylindro parabolique (heureusement un proto réalisé tres rapidement) , milledieu! je suis mal tombé (et tant mieux au final) , j'attendais avec impatience une eclaircie de quelques minutes lors d'une semaine pluvieuse... bon j'avais pas monté le suiveur solaire , ni les tuyaux de raccordements ballon/capteur , pas mis de circulateur ni installé le boitier electronique allumeur de circulateur.

ça chauffait super bien! forcement , les 3 litres contenus dans le tube sous vide sont en ebullition en quelques minutes quand t'as un bon 1000 watt dispo .

mais alors... comme j'ai passé 4 jours a trouver 20 minutes de soleil sans voile nuageux , j'ai laissé tombé en me disant qu'il allait falloir en plus prévoir un appoint pour les jours sans soleil...

je suis parti sur une chaudiere rocket a condensation , je me suis dis : "là j'aurais pas besoin d'un appoint. voici les péripéties : https://www.ecologie-pratique.org/forum ... topic=2928 pareil , ça marchait du feu de dieu (forcément avec un tel echangeur) avec trois bout de bois je chauffai 60 litre d'eau chaude en perdant pas la moindre calorie. mais pour faire un truc etanche aux fumées pour mettre ça dans la maison... j'ai pris peur , pas envie de m'intoxiquer au monoxyde...

et là , la révélation : mon oncle , brocanteur a ses heures , avait dégoté un chauffe bain de ce genre : https://picclick.fr/CHAUFFE-BAIN-CUIVRE ... ?refresh=1.j'ai pris! en plus un voisin avait changé sa chaudiere a paille pour un truc moins embetant et il avait le préparateur d'eau chaude qui dormais derriere la maison , je passe le voir , bingo!! un preparateur d'eau chaude avec un echangeur de 2 metres carrés!. apres ça a été vite , branchement en thermosiphon du chauffe bain sur l'echangeur du préparateur d'eau chaude avec des durites acheté au metre (moins cher que du cuivre dans ce diametre , et souple a mettre en oeuvre c'est le cas de le dire) , raccordement du ballon a l'eau sous pression , et... depuis janvier 2014 , j'ai 200 litres d'eau chaude a volonté , en 45 minutes maxi si ballon a 20° au départ. aucune panne (bah oui , thermosiphon). bon certains diront qu'il faut allumer le feu... c'est super vite fait donc ça me dérange pas. pis avec 200 litre d'eau , pas besoin d'allumer toutes les heures.vu ma conso d'ecs , c'est tous les deux trois jours juste si je monte a genre 60/70°.

domwood
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 1588
Enregistré le : ven. avr. 02, 2010 17:47 pm
Localisation : langonnet (56)

Re: Distance entre le capteur au sol et le ballon

Message par domwood »

:-D
je crois que c'est le british qui cuisait ses saucisses avec un tube ;-)

le feu, c'est redoutable d'efficacité, et le thermosiphon c'est magique, même si on sait l'expliquer.
celui qui a accès à de la récup et qui n'est pas énervé à avoir une solution "politiquement correcte" avec le bouton on/off, celui-là peut faire un tas de choses intéressantes, voire jouissives :cool:

j'ai vu que beaucoup de rockets utilisent maintenant des vieux chauffe eau gaz avec la chaleur qui passe au centre, verticalement.

Avatar du membre
j2c
Maitre Solaire
Maitre Solaire
Messages : 1999
Enregistré le : ven. juin 21, 2019 14:24 pm
Localisation : Somme (Amiens Sud)
Contact :

Re: Distance entre le capteur au sol et le ballon

Message par j2c »

sim's a écrit :
mer. nov. 24, 2021 20:37 pm

-un "gestionneur de temperature ballon/capteur" (mince le nom m'echappe , le truc pour allumer les pompes quand la temperature des capteurs est plus elevée que celle du ballon)
C'est un thermostat différentiel ;)


Tu vois, c'est toujours comme ça les projets, on veut faire un truc hachement compliqué, car forcément, on est trop intelligent, et donc .. faut que ça se voit. On va pas se rabaisser à faire des trucs simplistes qui ne sont pas optimisés... on en rajoute encore une pelle !
Et puis.. à un moment donné.. on passe du projet "délire".. au projet "sensé..".. on vire tout ce qui sert à rien.. et HOp, ça marche vachement mieux.

Un collègue m'avait sorti un truc il y a 10 ans (ce mec était un comique fini, mais un visionnaire sur les technos à utiliser)..
"Un code parfait, c'est pas un code où tu ne peux plus rien rajouter.. mais un code où tu ne peux plus rien enlever."
C'est tellement vrai.. et pas qu'en informatique !
CESI Auto installé en RP (démonté depuis)
Nouveau projet solaire dans une maison en travaux.
https://j2c.org

Répondre

Retourner vers « Capteurs sous vide »